Choix du secteur :
Se connecter :
 

Le Mouvement européen Franche-Comté organise une conférence débat à Besançon ce lundi 5 décembre sur le thème : " les nouveaux enjeux de la sécurité européenne" et notamment la cybersécurité ainsi que la protection des données. Parmi les intervenants, on notera la présence de Ludovic Haye, le Sénateur du Haut-Rhin, et le général de Corps d’Armée Jean-Paul Perruche. Le rendez-vous est fixé à 18h à l’Amphi Cournot de la faculté de droit, Avenue de l’Observatoire à Besançon.

Aurore Vuillemin-Plançon est la nouvelle responsable départementale du Rassemblement national dans le Jura. Elle succède à Thomas Bouhali qui n’est resté qu’une année à la tête de cette organisation. La nouvelle patronne jurassienne du parti de Jordan Bardella est âgée de 33 ans. C’est elle qui gère actuellement les destinées de la commune de Rouffange, un village de 100 âmes.

Marc Fesneau, ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire a inauguré ce vendredi à Poligny la Maison du Comté, d’une superficie désormais de 3.000 m2. L’établissement retrace le processus de production du Comté, de la ferme à la  fruitière, en passant par la cave et la vente. M. Fesneau a ensuite visité l'Ecole Nationale d'Industrie Laitière et des Biotechnologies de Poligny, qui accueille 300 élèves cette année.

Dans un communiqué de presse, le Sénateur du Doubs Jacques Grosperrin fait savoir qu’il a fait son choix. Dans la cadre de l’élection à la présidence des Républicains, il apportera sa voix à Bruno Retaillau, l’un des trois candidats en lice dans ce scrutin. Rappelons que le 1er tour de cette élection se déroulera ce samedi et ce dimanche. Le second  tour est programmé le week-end suivant.

A Morez, les élèves de CM2 ont élu leurs représentants au Conseil Municipal des enfants pour cette nouvelle année scolaire. Deux bureaux de vote avaient été installés pour l’occasion au sein de la ville pour accueillir les petits votants qui, munis de leurs bulletins et d’une enveloppe,  ont effectué leur devoir de jeunes citoyens jurassiens. Trois assesseurs, des élus des Hauts-de-Bienne, étaient présents pour veiller au bon déroulement des opérations.

Dans un communiqué de presse, les élus du groupe Renaissance-Modem condamnent « l’acte raciste » commis sur la statue de Victor Hugo de l’artiste Ousmane Sow, installée sur l’Esplanade des Droits de l’Homme. « Les actes de racisme restent malheureusement une réalité dans notre société. Notre groupe combattra toujours les discriminations et l’extrémisme » ajoutent Laurent Croizier, Nathalie Bouvet, Agnès Martin et Karima Rochdi.  

Dans le cadre de la campagne pour la présidence du parti Les Républicains, Aurélien Pradié sera à Besançon ce lundi 28 novembre. Aurélien Pradié fait partie des trois candidats qui succéderont à Annie Genevard, qui n’a pas souhaité se représenter. Rappelons que les deux autres prétendants sont Eric Ciotti et Bruno Retailleau.

L’opposition municipale de droite « Besançon Maintenant » annonce la sortie de sa revue à destination des Bisontines et des Bisontins. 30.000 revues, financées par les soins du collectif, ont été imprimées. A travers cette démarche, Ludovic Fagaut et ses collègues ont souhaité faire le point, à mi-mandat, sur leur activité et leurs propositions dans les domaines de la sécurité, les mobilités, les zones d’activité économiques, le tourisme et la vie associative.  

Anne Vignot déplore que Laurent Croizier, le député du Doubs, fasse  cavalier seul sur la question portant  sur la création d’un deuxième commissariat de police à Besançon. Celui-ci est souhaité dans le quartier de Planoise, où un poste de police existe déjà, mais dont l’offre de service est insuffisante. La maire écologiste regrette les difficultés qu’elle rencontre pour communiquer avec les deux députés bisontins, Laurent Croizier et Eric Alauzet, pour faire union autour de ce projet.

Anne Vignot explique qu’elle s’entretient régulièrement avec Yves Cellier, le directeur départemental de la sécurité publique du Doubs, pour faire avancer ce dossier et proposer une démarche solide à Gérald Darmanin, le Ministre de l’Intérieur. Après avoir été informé, il y a quelques semaines, de la réorganisation sur le territoire bisontin des moyens policiers, l’édile lui a proposé de mobiliser la foncière immobilière AKTYA  pour accélérer cette implantation. Mme Vignot explique que ce type de projet s’inscrit dans un cahier des charges très précis, qui doit tenir compte de tous les critères de faisabilité ( sécurisation des lieux, évacuation, parking,…).

Réflexion sur la réorganisation des missions de la police municipale bisontine

En parallèle de cette réflexion, Anne Vignot et ses équipes travaillent sur la réorganisation des missions de la police municipale bisontine. Cette réflexion porte sur les missions, mais également sur les horaires et la répartition des effectifs sur les différents territoires de la cité. Les axes prévention et police de proximité devraient être travaillés. L’armement des policiers municipaux ne fait pas partie des discussions envisagées. La majorité campe sur ses positions.

L'interview de la rédaction / Anne Vignot

 

La ville de Besançon a procédé à la restauration de la statue de Victor Hugo d’Ousmane Sow, située sur l’Esplanade des droits de l’homme. Après 20 ans d’installation, elle a été repatinée. « Dans le but de se rapprocher de l’esprit de l’œuvre, la fonderie Coubertin, spécialiste de cet artiste, a opté pour une reprise de patine similaire à l’original de l’artiste ». L’écrit de la Ville précise que « cette statue est le seul exemplaire existant, hormis le modèle qui a servi à couler le bronze original ».