Choix du secteur :
Se connecter :
 

Il y a 40 ans, le 11 janvier 1984, l’hôpital Jean-Minjoz de Chateaufarine ouvrait ses portes et accueillait ses premiers patients en gastro-entérologie et en médecine interne. Dans ce contexte, le site bisontin propose une exposition consacrée à la genèse, à la construction, à l’évolution et à l’avenir de l’hôpital. Elle se décline en vingt panneaux, réalisés à partir des archives du CHU. Cette création est visible du 12 janvier au 5 février dans le hall de l’hôpital.

La nouvelle génération de conscrits de Boujailles perpétue la tradition. Ils sont quinze cette année. Esteban, Florent, Samuel, Enzo, Loan, Romuald, Marius, Lucas, Alexandre, Amélien, Adélaïde, Lise, Oriane, Ilona et Lola ont repris le flambeau. Le 31 décembre, après un passage dans une distillerie pontissalienne, ils ont regagné leur village, près de Levier. La nouvelle année a été célébrée dans la nouvelle salle des jeunes, avant de commencer la tournée des maisons.

« C'est une tradition importante pour nous, qui est très sympathique. On se retrouve tous ensemble. On fait la fête. On présente nos meilleurs vœux aux habitants du village qui sont toujours très heureux de nous voir.  Il est donc important pour nous de faire perdurer cette tradition » explique Adélaïde.

Comme chaque année, la tradition des conscrits se déroule sur le territoire du Haut-Doubs. La nouvelle génération d’un village se rend dans les demeures de la commune pour présenter ses meilleurs vœux à leurs aînés. Cette initiative remonte à la création du service militaire. Dans les communes, ces jeunes adultes se réunissaient et faisaient la fête avant de rejoindre le drapeau français. A Maisons du Bois Lièvremont et Montflovin, la tournée a débuté. Elle devrait durer de longues semaines encore.

Grand Besançon Métropole invite la population à le déposer en déchetterie, délesté de toutes ses décorations, pour être ensuite valorisé. Jusqu’au 26 janvier, la Ville de Besançon organise un ramassage spécifique, à côté des points de collecte des bacs gris. Il est rappelé que les dépôts sauvages sont interdits et sanctionnés.

La  Communauté de Communes du Val de Morteau fait savoir que, depuis le 1er janvier, la fréquence des jours de collectes des bacs verts change. Le camion passe désormais tous les 15 jours et non plus toutes les semaines. Cette modification de la fréquence des collectes s’accompagne d’une refonte de la grille tarifaire. Les plannings par commune et la grille tarifaire peuvent être consultés et téléchargés en ligne sur le site internet de la collectivité locale, les réseaux sociaux, ou retirés sous format papier dans les huit mairies de la Communauté de Communes.

A l’issue du vote, très serré, Aurélien Dornier (41 ans), maire de Bians-les-Usiers, a été élu maire de la commune nouvelle du Val d’Usiers, qui regroupe les territoires de Goux-les-Usiers, Bians-les-Usiers et Sombacour. L’élection s’est tenue samedi matin sur le territoire de la commune de Sombacour. Les conseillers municipaux de ces trois villages du Haut-Doubs se sont exprimés. Sur les 38 votants, l’édile, arrivé en tête, a obtenu, 20 voix. Son opposant a reçu 16 voix.

Toute l’équipe de Plein Air vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et vous donne rendez-vous le lundi 8 janvier. D’ici là, profitez-bien, amusez-vous bien et prenez soin de vous.

La ville de Morez a été lauréate du dispositif « Adopte un arbre ». Une initiative qui a vu le jour dans le cadre de Terre de Jeux 2024 et qui s’est fixée comme objectif de sensibiliser le jeune public aux enjeux liés à l’environnement. 24 communes ont été sélectionnées. Dans ce cadre-là, un arbre sera planté dans le village des athlètes par l’école du centre, qui aura la mission également d’écrire un slogan qui sera visible sur une plaque. « Un arbre jumeau » et une autre plaque seront également offerts à l’école.  

L’appel à idée du budget participatif de la ville de Besançon est officiellement terminé. Pour cette nouvelle édition, plus de 130 projets ont été déposés par les Bisontins dans l’ensemble des quartier de Besançon. Ils émanent de collectifs désireux de proposer de nouveaux services, de nouvelles infrastructures, de nouvelles animations sur leur territoire de vie.

De décembre 2023 à mai 2024, les services municipaux étudieront la faisabilité technique, juridique et financière des projets déposés. Par ailleurs, du 11 mai au 1et juin prochain, les initiatives qui respectent le règlement intérieur du budget participatif seront soumis aux votes des Bisontins. La ville de Besançon a prévu une enveloppe de 250.000 euros sur cette édition, pour un montant de 1 million d’euros sur la totalité du mandat. Soit 100.000 euros par projet.

Il est possible de retrouver l’ensemble des projets citoyens sur atelierscitoyens.besancon.fr, rubrique « budget participatif-saison 2 ».

L'interview de la rédaction  / Kevin Bertagnoli

 

La commune de Sombacour et la fondation du patrimoine se mobilisent pour la restauration du site du Mont Calvaire, qui domine le village. L’enjeu se porte sur les murets de soutènement en pierres sèches du site emblématique du Val d’Usiers. Il est observé des éboulements et des mouvements de déversement et basculement, laissant apparaître un vide entre le chemin et le mur. Le risque d’effondrement sur la départementale, située en contrebas, est réel. Un étayage a été installé en urgence. Des travaux vont être menés. D’où cet appel à la mobilisation pour la préservation de cet endroit, inscrit à l’inventaire des monuments historiques, et qui fait la fierté des locaux.