Choix du secteur :
Se connecter :
 

National

Cholet 1 – FC Sochaux Montbéliard

National 2

Fréjus 1 – 0 Jura Sud

Racing Besançon 0  – 1 Bobigny

National 3

Jura Dolois 2 – 2 CA Pontarlier

Louhans Cuiseaux 0 – 2 FC Sochaux Montbéliard (2)

Vesoul 2 – 2 Dijon (2)

La Chapelle – Besançon Foot

Régional 1

Groupe B

Champagnole – Dijon USC

Bresse Jura Foot – Louhans Cuiseaux (2)

Jura Lacs – Fauvernay

Val d’Amour – Saint Apollinaire

Jura Sud Foot (2) – Lons le Saunier

Maconnais (2) – Ornans

Groupe C

Grandvillars – l’Isle sur le Doubs

Morteau Montlebon – Jura Dolois (2)

Audincourt – Racing Besançon (2)

Valdahon Vercel – Baume les Dames

Perrousienne – 4 Rivières 70

Dans le cadre de la 29è journée de championnat en national, le FC Sochaux Montbéliard s’est incliné sur le score de 1 but à 0 à Cholet ce vendredi soir. En manque de réussite offensive en première mi-temps, les Sochaliens ont ensuite buté sur une défense bien en place. Au classement, le FCSM apparaît en septième position et compte 40 points.

Le BesAC , qui ne peut compter que sur un éventuel repêchage pour espérer conserver sa place en national 1 la saison prochaine, se déplace à Poissy ce samedi. Le groupe va donc essayer de prendre les points de la victoire pour éviter de terminer cette phase 2 à la place de lanterne rouge. Le coup d’envoi du match sera donné à 20h.

Après cinq heures de course, le Français Lenny Martinez de la Groupama FDJ, lancé à 3 kilomètres de l’arrivée, a remporté la Classic Grand Besançon / Doubs à la Malate ce vendredi après-midi. Son coéquipier David Gaudu est troisième. La deuxième place revient à Victor Langellotti. Le Bisontin Clément Berthet est 8è. Martinez confirme sa forme du moment. Il s’agit de sa troisième victoire professionnelle cette saison. On notera que le titre de meilleur grimpeur a été décroché par le Jurassien Théo Delacroix.

Dans le cadre de la 8è journée de championnat en régional 1 élite futsal Bourgogne Franche-Comté, le Besançon Académie Futsal affronte le Sporting Futsal Bisontin ce samedi soir. Le coup d’envoi du match sera donné, à 20h30, au gymnase Saint Claude de Besançon. Co-leader d'un championnat Élite serré, le groupe de Paul Rochefort  aura à cœur de remporter ce derby pour conserver sa place en haut du tableau.

C’est la deuxième étape du triptyque franc-comtois. Ce samedi se déroulera le Tour du Jura, au départ de Domblans. Il s’agit de la 18è édition de cette course, dont l’arrivée se tiendra au mythique Mont Poupet. Saint Germain les Arlay, Commenailles, Chaumergy, Sellières,  Château-Chalon, Ney, Champagnole et Salins-les-Bains font partie des communes qui seront traversées par le peloton.

Les Jeux Olympiques de Paris 2024 arrivent à grand pas. Le coup d’envoi sera donné le 26 juillet prochain. Sans oublier les Jeux Paralympiques, qui débuteront le 28 août. Sur le territoire bisontin, la Ville et Grand Besançon Métropole se mobilisent pour donner à cet évènement toute la lumière qu’il mérite. Ainsi, un budget de 240.000 euros, hors Vital’Eté, a été prévu par les élus des deux collectivités afin d’associer le plus possible la population à cette compétition planétaire.

Le passage de la flamme

Si le passage de la flamme olympique, le 25 juin, est le point d’orgue du programme, la Ville de Besançon a multiplié les initiatives pour que l’ambiance des  JO rythment l’été des Bisontins. Au total, ce sont 27 temps d’animation qui sont prévus jusqu’en septembre prochain. Ces initiatives se tiendront sur l’ensemble des quartiers, à destination de tous les publics. Les festivités ont débuté le 2 avril,  avec la semaine olympique,  et se prolongeront avec des raids et des tournois, des journées de découverte et de pratiques sportives, le festival grandes heures natures, une exposition, Vital’été, … . A noter qu’un village olympique sera proposé, à la Malcombe,  du 26 juillet au 11 août, de 9h30 à 22h30, et du 17 août au 1er septembre, durant les mêmes horaires, où des ateliers sportifs, des animations et des espaces de convivialité seront proposés. Les compétitions sportives seront également retransmises.

La billetterie

La Ville et Grand Besançon Métropole se sont procurés près de 800 places. Permettant ainsi à de nombreux jeunes et pratiquants de pouvoir vivre de l’intérieur cet évènement. Le coût d’une telle opération s’élève à 90.000 euros pour les deux collectivités, qui offriront ces entrées, transport compris, aux clubs du territoire, mais également aux maisons de quartier de la Ville. Des étudiants en bénéficieront également. Un moyen d’offrir à des sportifs et bénévoles méritants, mais aussi des jeunes en difficulté, la possibilité de suivre une des multiples compétitions proposées sur le sol français.

L'interview de la rédaction : Abdel Ghezali, 1er adjoint à Maire de Besançon, en charge des sports 

 

 

Jusqu’au 4 avril, le service régional UNSS de l’académie de Besançon organise le championnat de France UNSS de handball lycées garçons excellence au Palais des Sports Ghani Yalouz à Besançon. Huit équipes, venues de toute la France, se défient pour remporter le titre suprême, qui se disputera demain après-midi, à 14h. Parmi les formations présentes, il y a l’équipe du lycée Jules Haag de Besançon, qui a dû batailler pour en arriver là.

Serge Mommessin, le directeur régional de l’UNSS, souhaite partager plus que de la compétition. De nombreux jeunes ont été associés à ce rendez-vous et se sont vus confier des responsabilités dans les domaines de la sécurité, de l’arbitrage ou encore de la communication et du secourisme, …. . En parallèle, les organisateurs ont voulu inscrire ce rendez-vous dans le cadre de la semaine olympique et paralympique. Ainsi, les élèves des écoles primaires du secteur de Besançon viendront profiter des animations sportives et culturelles qui sont proposées dans le cadre de cet évènement.

L'interview de la rédaction : Serge Mommessin

Partager des valeurs

Ce mercredi, Nathalie Albert Moretti, Rectrice de la région académique Bourgogne-Franche-Comté, a donné le coup d’envoi de cette deuxième journée de compétition. La représentante de l’état est convaincue du bienfondé de la pratique sportive au sein de l’éducation nationale. Elle y voit un moyen de partager et transmettre des valeurs auprès des jeunes pratiquants, qu’ils sauront ensuite recontextualiser dans leur quotidien de citoyens. « Partage, solidarité, respect, tolérance,  …. » autant de compétences que le sport est en capacité d’apporter.

L'interview de la rédaction : Nathalie Albert Moretti

Dans un souci d’ouvrir au plus grand nombre ses piscines à tous les publics, la Ville de Besançon organise ce samedi 6 avril, de 20h à 23h, une pool party à la piscine Lafayette. Cette soirée s’adresse aux 16 -25 ans. Animé par un DJ, cet évènement associera musique, sons et lumières et convivialité. L’entrée est fixée à 9 euros. Inscription en ligne sur : https://www.grandbesancon.fr/infos-pratiques/sports-loisirs/piscines/

Grâce à ses 32 points et ses cinq victoires consécutives, le FC Valdahon Vercel a assuré, le week-end dernier, son maintien en régional 1. Le groupe de Romain Pogeant apparaît en quatrième position, à égalité de points avec le troisième Grandvillars et à trois points de Morteau Montlebon et de la réserve du Racing Besançon, qui apparaissent, respectivement, en 1er et 2è position.

Le coach valdahonnais voit en cette performance la qualité et l’état d’esprit  d’un groupe, capable de se transcender pour le maillot qu’il porte. Si, la montée en national 3, n’est pas la priorité du moment, le FC Valdahon Vercel veut terminer de la plus belle des manières.  « On a forcément envie de rester dans le haut du tableau. Si on peut terminer dans le top 5, ce sera une très belle saison. Si on est dans le top 3, ce sera une très très belle saison. On ne pense pas vraiment à la montée. C’est dur de retourner en national 3. Notre objectif est avant tout de faire du FC Valdahon Vercel un très bon club de régional » explique le technicien

« On va jouer plus libérés »

Ce maintien à neuf journées de la fin du championnat place le FCVV dans une situation favorable. « Nous allons jouer avec moins de pression  Le maintien à ce stade va nous permettre de bien anticiper et préparer la saison à venir. Nous sommes en train de sonder un peu les joueurs. Nous avons des idées sur ce que nous souhaitons faire la saison prochaine, en termes de staff, de joueurs et de postes. Le plus important est de travailler avec des garçons qui sont issus du plateau afin de garder cet état d’esprit » conclut Romain Pogeant.

A peine remis de son maintien, le FC Valdahon Vercel se prépare à une nouvelle confrontation. Ce samedi, dans le cadre de la 18è journée de championnat en régional 1, le groupe recevra Belfort Sud. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 15h.

L'interview de la rédaction / Romain Pogeant