Choix du secteur :
Se connecter :
 

Dans l’antre du Palais des Sports Ghani Yalouz, qui transcende  les basketteurs bisontins, le BesAC n’a pas tremblé hier soir face au leader Andrézieux. Le collectif de Joseph Kalambani a vaincu son adversaire sur le score de 101 à 92. Une belle opération comptable, mais surtout un résultat qui va redonner de la confiance. Les Bisontins sont dixièmes au classement. Il faudra conserver cette belle dynamique pour les matches à venir. Samedi soir, l’équipe se déplace à Avignon (4è)

En difficulté dans son championnat de nationale 1 masculine, le BesAC n’a plus le choix et doit s’imposer ce mardi soir au Palais des Sports Ghani Yalouz à Besançon. Avec deux victoires pour sept matches disputés, le groupe de Joseph Kalambani présente un bilan comptable insuffisant. Défaits contre Feurs vendredi dernier, les basketteurs bisontins reçoivent Andrézieux, le leader. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 20h.

Il y a du handball ce vendredi soir. Dans le cadre de la huitième journée de championnat en Proligue, le Grand Besançon Doubs handball se déplace à Cherbourg. Les locaux occupent la 8è place au classement. Alors que les Bisontins apparaissent en huitième position. Quatre points séparent les deux équipes. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 20h30.

Ce sera sans doute l’évènement sportif de cet été en Franche-Comté. Le 16 août prochain, Morteau accueillera la 6è étape de la 3è édition du Tour de France féminin. Soit un parcours de 160 kilomètres, entre Remiremont, dans les Vosges et la Ville de Morteau. Cinq ascensions animeront cette étape, que l’on prétend être réservée aux puncheuses et aux grimpeuses. La côte de la Roche du Prêtre et celle des Fins devraient être le théâtre d’une lutte acharnée.

Cédric Bole, le maire mortuacien, voit en la réception d’une telle épreuve, la tenue d’une belle fête populaire et un super coup de pub pour le territoire du Haut-Doubs et du Val de Morteau. L’édile rappelle que le Val de Morteau est « une terre de vélo ». Chaque année, avec Pontarlier, le territoire accueille le tour du Doubs, savamment organisé par le club cycliste des cantons de Morteau Montbenoît, « un des plus gros clubs amateurs de France ». Le printemps dernier,  la Ville a montré tout son savoir faire en la matière, en étant ville départ d’une étape du Tour de Romandie. De plus, la cité du Haut-Doubs est toujours dans la course  pour l’accueil du Tour de France masculin, avec sa voisine de la Chaux de Fonds. Ces différents positionnements ont montré que la petite reine avait toute sa place dans le Val de Morteau. C’est donc tout normal que sa candidature ait été retenue pour l’épreuve d’août prochain.

Mobilisation générale

La fête sera belle dans le Pays Horloger. C’est tout un territoire qui devrait répondre présent pour donner à cette compétition sportive l’ampleur qu’elle mérite. Juliette Labous, qui évoluera sur ses terres, devrait être très encouragée. « Nous sommes avec tous les maires de la Communauté de Communes. Il y aura un rayonnement sur le Pays Horloger. Christine Bouquin, la présidente du conseil départemental du Doubs soutient cette manifestation. Ce sera une grande fête départementale. Nous avons dix mois pour imaginer comment l’organiser » conclut M. Bole.

L'interview de la rédaction : Cédric Bolen maire de Morteau et président de la Communuaté de Communes du Val de Morteau

 

Dans le cadre de son match en retard de la 2è journée de championnat en national, le FC Sochaux Montbéliard s’est imposé, hier soir, sur le score de 4 buts à 2, face à Orléans. Précisons que les deux équipes ont terminé à dix cette rencontre. Au classement, les Lionceaux sont désormais septièmes.

Les filles de l’ESBF n’ont rien pu faire contre Brest hier soir dans le cadre de la 8è journée de championnat en D1 féminine. Malgré une belle prestation, avec beaucoup d’engagement, les Engagées s’inclinent face à l’armada brestoise. Score final 21 à 28. Au classement Besançon est 9è.

Si le Tour de France masculin fait l’impasse en 2024 sur la Franche-Comté, ce ne sera pas le cas du Tour féminin. Deux étapes sont au programme pour ce troisième rendez-vous. Ce mercredi, Amaury Sport Organisation  a révélé le tracé, qui débutera par Rotterdam, aux Pays-Bas,  le lundi 12 août.

La 1ère étape en terre franc comtoise se disputera le 16 août prochain au départ de Remiremont, dans les Vosges, pour rejoindre Morteau. Soit un parcours de 160 kilomètres , avec notamment au programme les côte du Prêtre et des Fins. Le lendemain, le Tour partira de Champagnole, dans le Jura, pour rejoindre le Grand Bornand, après un parcours de 163 kilomètres, composé de cinq ascensions, dont la Croix de la Serra, à la sortie de Saint-Claude. C’est la plus longue étape de cette édition 2024. L’arrivée finale est prévue le 18 août à L’Alpe d’Huez.

Dans un contexte social difficile, avec le licenciement annoncé de plusieurs salariés du club, le FC Sochaux Montbéliard affronte, ce mercredi soir, Orléans pour le compte de son 2è et dernier match en retard en national. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 19h à Bonal. Au classement, les Sochaliens occupent la 13è place au classement. Orléans apparaît en 8è position. Deux points séparent les deux formations.

La présentation de la 111è édition du Tour de France aura lieu dans quelques heures. Le rendez-vous est fixé à 11h30. Les coureurs seront fixés sur leur sort. Si le Tour de France masculin ne devrait pas traverser la Franche-Comté, il pourrait en être autrement pour les filles. Seule certitude pour l’heure, le coup d’envoi de l’évènement sera donné le 29 juin prochain à Florence, en Italie. En raison des jeux olympiques, l’arrivée s’effectuera à Nice, le 21 juillet.

Le week-end dans le Saugeais a souri à l’Isérois Emilien Jacquelin. Le sociétaire de l’équipe de France a remporté les titres de champion de France  du sprint et de la poursuite en jeu au Summer Tour, qui s’est tenu à Arçon, sur le stade Florence Baverel. Le Jurassien Quentin Fillon Maillet a respectivement pris les 3 et 4è places. Ce dimanche, la Savoyarde Julia Simon a pris la tête de la poursuite. La Pontissalienne Lou Jeanmonnot est deuxième, après sa troisième  place sur le sprint la veille.