Choix du secteur :
Se connecter :
 

Le Belge Wout van Aert a remporté la 8è étape du Tour de France, longue de 186 kilomètres, entre Dole et Lausanne, ce samedi après-midi. Sa deuxième victoire sur le Tour cette année.  Il s’est imposé au sprint devant le maillot jaune et Michael Matthews. Tadej Pogacar est plus que jamais le leader de la Grande Boucle.

Cette course aura été marquée par plusieurs chutes. Thibaut Pinot en aura fait les frais ( 2 chutes et un uppercut),  mais il est toujours parvenu à reprendre la course. Au classement, ce dernier termine à la 51è place . Le Jurassien Alexis Vuillermoz est 39è.


La 8è étape du Tour de France s’élancera de Dole ce samedi, vers 13h20. L’arrivée est prévue à Lausanne vers 17h30. Soit un parcours de 186 kilomètres. Le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme est aux avants postes. Il donnera depuis sa célèbre voiture rouge le coup d’envoi de l’évènement. Merci à Ben pour les photos.

Dole, Mont-sous-Vaudrey, Arbois, Montrond, Champagnole, Foncine-le-Bas, Saint-Laurent-en-Grandvaux, Morbier, Morez, Les Rousses, Bois d’Amont… font partie des communes jurassiennes traversées par la Grande Boucle.

tour de france ben 2 DD


La 8è étape du Tour de France s’élancera de Dole ce samedi, vers 13h20. L’arrivée est prévue à Lausanne vers 17h30. Soit un parcours de 186 kilomètres.  A moins de trois heures du coup d’envoi de la course, les spectateurs sont déjà présents. Une zone d’animation est réservée au grand public. Dole en profite également pour ouvrir ses portes et montrer son patrimoine. Un beau moment de fête autour d’un évènement sportif. Merci à Caro pour les photo.

Valentine Ozornwafor, défenseur central gaucher de 23 ans, s’est engagé avec le FC Sochaux Montbéliard après avoir satisfait à la visite médicale d’usage. L’International nigérian est prêté (avec option d’achat) par le Royal Charleroi Sporting Club.

Ce vendredi, les Sochaliens, pour leur premier match sous les ordres d’Olivier Guégan, se sont imposés face à l’UNFP FC (3-1). Yoël Armougom et Rassoul Ndiaye ont marqué en première période, puis Moussa Doumbia suite à la réduction adverse après la pause.

Tadej Pogacar a remporté  au finish la 7e étape du Tour de France. Il a franchi la ligne d’arrivée en tête  à la Super Planche des Belles Filles. Le Slovène a devancé sur la ligne le Danois Jonas Vingegaard Le premier français, David Gaudu, termine 6è à 19 secondes. Romain Badet est 8è à 21 secondes de Pogacar. Thibaut Pinot apparait à la 21è place. Alexis Vuillermoz est 67è.

Owen Tchernenko et son entraineur Dorian Young

L’élève du collège André Malraux Owen Tchernenko a réalisé une grande saison au sein du club nautique pontissalien. Âgé de 13 ans, il a atteint les minimas pour les championnats de France Jeunes dans l'épreuve de 50m nage libre. Il partira à Pau lundi avec son entraîneur pour espérer obtenir un résultat. 

Une passion née très tôt

Comme nous l’apprend le jeune Owen, la natation le suit depuis sa plus tendre enfance. Il a débuté la discipline “dès l’âge de 3 ans en Guyane”. Après avoir longuement hésité entre le football et le sport nautique, il s'est finalement orienté vers ce dernier car "depuis petit, il se sent bien dans l’eau”. Arrivé à Pontarlier il y a 3 ans pour débuter son collège, le jeune a réalisé une “progression fulgurante” selon son entraîneur Dorian Young. Il nous explique : “il a commencé au club en septembre 2020 et ça a été le confinement assez rapidement donc on l’a un peu découvert cette année”. Owen possède surtout un physique impressionnant pour son âge : “il grandit de 3 cm tous les mois” nous confie son entraîneur. Fort de ces conditions physiques, le jeune nageur pontissalien a pu réaliser des très bons temps dès le début de l’année. Grâce au travail de Dorian et de toute l’équipe du CNP, Owen a pu arriver au meeting de Montélimar la semaine dernière avec un objectif en tête : réaliser les minimas pour les championnats de France. 

owen seul

Owen devant la piscine du CNP

“Le mental aussi important que les physique”

Lors de ce meeting de Montélimar, Owen a réalisé un très bon temps dès les séries du matin : 26’89 alors que les minimas pour le 50m nage libre se trouvent à 26’69. Tout l'enjeu de la journée a été ensuite de maintenir Owen dans une bulle de concentration afin de gagner quelques dixièmes l’après midi. Ce sera chose faite avec un temps record de 26’62. Le jeune pontissalien partira donc aux championnats de France Jeunes de Pau qui se dérouleront du mardi 12 au vendredi 15 juillet. En plus de l’épreuve de 50m nage libre située mercredi, Owen aura l’occasion d'avoir “une nage bonus”, c'est-à-dire le 100m nage libre dans lequel il s'élancera vendredi. D’ici là, pour son entraîneur et toute l’équipe du CNP, l’objectif sera de "peaufiner les détails comme sur le start (le départ) où il peut gagner de nombreux dixièmes de secondes”. Surtout, pour Owen Tchernenko, “le travail mental est aussi important que le physique”. Lui qui possède un physique très avantageux par rapport à ses concurrents du même âge doit se concentrer sur sa force mentale “si importante pour ne pas lâcher en pleine course”. Ainsi, Owen et Dorian travaillent autant sur “des exercices physiques que des exercices de méditation, de concentration”. 

owen potes

Owen au milieu de ses coéquipiers. Les résultats individuels se construisent aussi en équipe.

 

Pour Dorian Young, l’enjeu sera, pour les deux épreuves, “de finir dans les 16 dans les séries du matin ce qui pourrait nous rapprocher des meilleures places”. Owen Tchernenko n’a plus qu’à se lancer dans le grand bain.

De tels résultats nécessitent une équipe d'entraîneurs impliqués derrière. Le CNP, qui manque d’un entraîneur pour la saison prochaine, fait un appel à l’embauche. Si vous êtes intéressés, envoyez un mail à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

L'interview de la rédaction / Owen Tchernenko et Dorian Young    

 
 

Malgré un problème de santé , le cycliste Pontissalien Jérémy Clément a répondu présent le week-end dernier sur le Tour de la Vanoise. L’arrivée s’est effectuée sur la plus longue montée des Alpes françaises. Le jeune champion a pris la deuxième place dans la catégorie senior. Un superbe résultat, une semaine après sa victoire sur la Trilogie de Maurienne. La prochaine échéance est d’ores et déjà connue. Une fois remis de son covid, Jérémy reprendra la compétition. Il prendra le départ de la course en Valais, le 16 juillet prochain.

 Dans le cadre de la 7è étape, la Grande Boucle fera son arrivée en Haute-Saône, à la Planche-des-Belles-Filles,  ce vendredi. Cet épilogue s’inscrit dans le cadre de l’étape qui relie Tomblaine, près de Nancy, au site haut-saônois. Soit un par cours de 176 kilomètres. Cette étape est considérée comme la première grande difficulté de cette 109è édition. Bien évidemment tous les regards se porteront notamment sur le local de l’étape : Thibaut Pinot, qui occupe la 40è place au classement général. On notera la 53è place du Jurassien Alexis Vuillermoz.