Choix du secteur :
Se connecter :
 

Les mois de juillet et août ne riment pas avec farniente au SNB, la Société Nautique de Besançon. Tout au long de cet été , le club organise des stages à destination des jeunes du territoire, âgés entre 8 et 18 ans,  et ses  compétiteurs préparent les prochaines grandes échéances internationales, avec notamment en vue les prochains jeux olympiques d’été à Paris en 2024 et à Los Angeles en 2028. Par ailleurs, le SNB espère pouvoir (enfin) s’installer dans les locaux que lui réservent la Ville de Besançon à la Rhodiacéta, mais dont l’avancée des travaux est ralentie. La présence de chauve-souris à l’intérieur du bâtiment est un frein, qui retarde le déménagement du futur locataire

SNB STAGE 2

Axelle Renard et Clément Jacquet

Le retard pris dans la réalisation des travaux n’empêche pas le SNB de poursuivre ses missions. Concernant la compétition, le club multiplie les bons résultats et les performances. Axelle Renard et Clément Jacquet, tous deux membres de l’équipe de France, excellent dans leur domaine de prédilection en canoë. D’ailleurs, du 23 et 26 juin dernier, lors du championnat d’Europe de la discipline, à Belgrade, Clément a décroché une prometteuse 10è place sur le 1000 mètres, l’épreuve olympique de référence. D’autres rendez-vous sont au programme : les championnats d’Europe  en équipage, début août, pour Axelle, et les championnats du Monde, début septembre, pour le duo cette fois-ci.

STAGE SNB 3

Un stage pour tous

Depuis le 18 juillet dernier, et jusqu’au 28 août, sur un créneau de cinq jours, le club propose aux jeunes bisontins et de l’agglomération de s’initier au canoé. Durant ce laps de temps, ils découvrent les rudiments de ce sport, en le pratiquant sur le Doubs. Au programme, initiation, jeux, pique-nique et randonnée. Des places sont encore disponibles pour les semaines à venir. Pour obtenir de plus amples informations : https://snb-canoekayak.jimdo.com/histoire-du-club/            

L'interview de la rédaction / Virginie Jacquet, vice-présidente du SNB

 

Le Tour de France homme s’est conclu ce dimanche sur les Champs Elysées. A l’issue de cette 21è étape sans grands enjeux, longue de 115 km, le Danois Jonas Vingegaard conserve son maillot jaune et remporte la Grande Boucle 2022. Le Franc-Comtois Thibaut Pinot termine à la 15è place au général.

En parallèle, le départ du Tour de France féminin a été donné ce dimanche après-midi à Paris. L’arrivée est prévue dimanche prochain, le 31 juillet, au sommet de la Super Planche des Belles Filles. 144 coureuses ont pris le départ. Parmi elles deux francs-comtoises : la Bisontine Juliette Labous et la Jurassienne  Evita Muzic.

Guillaume Crepain intègre le staff sportif du Grand Besançon Doubs Handball. Après 16 saisons en tant que joueur professionnel et plus de 400 matchs dans l’élite du handball français, le technicien  a décidé de mettre un terme à sa longue carrière de joueur pour poursuivre sa formation d’entraîneur en rejoignant le staff de l’équipe ProLigue. Il officiera ainsi au poste d’assistant coach.

Les jeunes handballeuses U15F du club de Vercel ont remporté le tournoi Sanes Cup de Barcelone. Les filles ont réalisé un très beau parcours. Après une défaite en match de poule, les Doubistes ont relevé la tête et trouvé les ressources nécessaires pour aller jusqu’au bout. C’est d’ailleurs, cette même équipe tchèque qu’elles vaincront en finale.

 Pour le groupe, il s’agit d’une « aventure incroyable ». « Nous avons vécu notre meilleure vie » ont déclaré ses jeunes membres. Cette belle aventure sportive fut complétée par une sortie culturelle et bien entendu quelques passages à la piscine et à la plage. Histoire de décompresser et de se rafraîchir.

filles vercel handball

 Une superbe expérience collective. Le club de Vercel en profite pour remercier ses sponsors et les généreux  donateurs, sans qui rien n’aurait été possible.

On connaît le tirage au sort du 1er Tour de la Coupe de France dans la région. Les matches se disputeront les 20 et 21 août prochains. Parmi les rencontres à suivre :

Clerval – Mathay

Sous Roches – Hérimoncourt

Avoudrey – l’Isle sur le Doubs

Guyans Vennes – Voujeaucourt

Dambelin – le Russey

Les Fontenelles – Essert

Bavans – Pierrefontaine les Varans

Plaimbois du Miroir – Villars Sous Ecot

Orchamps Vennes – Saint Hippolyte

Delle – Trévillers Thiébouhans

Le Châteleu – Frasne

Les Fins – Lac Remoray Vaux

Foncine/Fort du Plasne – Lièvremont

US Laveron – Doubs

Amathay Longeville – Mont d’Usier

Charquemont – Dannemarie

AS Besançon Ouest – Les Forges

Etalans – Drugeon

Haut Lison – Quatre Monts

La chaux de Gilley – Massif Haut-Doubs

Les Sapins – Entre Roche

Sirod – Chaux du Dombief

Montandon – Châtillon Devecey

Gevry – La Barêche

SP Besançon – Emagny/Pin

Bressey Spartak – Pouilley les Vignes

FC 1er Plateau – Mouchard

Mont de Gy – Myon

Mahoraise Besançon – Saône Mamirolle

Foucherans – Grand Besançon

Us Doubs Sud – Triangle d’Or

Velotte – Val de Norges

Clémenceau Besançon – Genlis

Amagney/ Marchaux – RC Saônois

Beure – Aignay Bagneux

Brenne Orain – Avanne Aveney

Vingeanne – Jura Nord

Jura Stad’FC – Thise Chalezeule

Val de Loue – Roche Novillars

Petite Montagne – Montmorot

Sud Revermont Marconnay

Steve Ambri quitte officiellement le FC Sochaux-Montbéliard et s’est engagé en faveur du club moldave du Football Club Sheriff Tiraspol. L’International bissau-guinéen, âgé 24 ans, était arrivé en juin 2020 au Club. En deux saisons avec le maillot sochalien, Steve Ambri a disputé 58 matches de Ligue 2 BKT, inscrivant 6 buts et délivrant 5 passes décisives.

Quatre jours après leur succès face à l’UNFP, les Sochaliens disputaient,  ce mardi, un deuxième match de préparation sur leur lieu de stage à Aix-les-Bains. Les hommes d'Olivier Guégan n’ont pas su trouver la faille face au Football Bourg-en-Bresse-Péronnas. Les deux équipes se sont quittées sur un score nul et vierge

Dans le cadre de sa semaine de préparation à Aix-les-Bains, qui a débuté ce lundi 11 juillet, le FC Sochaux Montbéliard dispute un match amical ce mardi matin, à 10h30, contre Bourg Péronnas. La rencontre se jouera à huis-clos.  

Thibaut Pinot a-t-il lancé son Tour de France ce dimanche ? Le Franc-Comtois a terminé à la quatrième place de cette étape dominicale entre Aigle et Châtel. Il a craqué sur le dernier kilomètre. C’est Bob Jungels qui s’est imposé. Il s’agit de la première victoire de sa carrière sur la Grande Boucle. Lundi sera marqué par une journée de repos à Morzine. Durant cette journée, l’ensemble du peloton sera testé alors que le covid-19 sème la terreur au sein de la compétition

Vendredi et samedi, le Tour de France passait dans notre région. A cette occasion, de nombreux francs-comtois ont pu profiter des festivités et de l’emballement sportif. Certains sont même allés jusqu'à arriver très tôt le matin ou la veille afin d'observer les coureurs au plus près. C’est le cas de deux jurassiens : Rémi et Baptiste, deux étudiants respectivement en école d’ingénieur et en audiovisuel qui ont profité du passage du Tour et des belles émotions que la grande boucle procure. 

MATEO TOUR 4

Se lever tôr pour voir les coureurs de près

 Les deux amis ont décidé de camper en tente dès la veille à la Planche des Belles filles pour assister à l’arrivée au sommet. “On a le projet avec nos potes de faire le GR20 en août et comme on avait déjà les tentes et le matériel on s’est dit autant venir la veille”. Ainsi, les deux jeunes de 21 ans se sont levés dès 7h du matin afin de réserver des bonnes places pour le passage des coureurs 10h plus tard. “Au début, y’avait que des personnes de l’organisation et les gens sont arrivés plus vers 10-11h”. L’étape entre Tomblaine et la “Super” Planche des belles filles a offert toutes ses promesses vendredi avec une dernière très grande difficulté qui a vu certains coureurs finir le parcours à pied. Les deux amis ont pu observer ce dénouement de près, “à 250m de l’arrivée” et voir leurs coureurs favoris passer. 

MATEO TOUR PINOT

Des fans de cyclisme ravis de ce passage dans la région

Le coureur que les deux compères auraient voulu voir gagner, c’est “Thibaut Pinot forcément”, originaire de la région. Ce ne fut pas le cas mais l’ambiance a au moins été au rendez-vous. Rémi, qui “pratique le cyclisme sur route depuis six ans”, était ravi de ce moment car pour lui “le vélo est une passion”. Il affirme : “je suis de très près le Tour donc c’est toujours un rendez vous quand il passe dans le coin”. 

MATEO TOUR 8

 Le reportage de la rédaction