Choix du secteur :
Se connecter :
 

La liste des voitures éligibles en France au bonus écologique, selon des critères environnementaux,  sera connue le 15 décembre prochain. Il entrera en vigueur en janvier 2024. Seules les voitures électriques obtenant un score minimum de 60 points sur 80 seront éligibles à cette aide de plusieurs milliers d'euros attribuée à l'achat ou la location de longue durée.



Le gouvernement a présenté hier son plan pauvreté. Selon les derniers chiffres de l’Insee, la pauvreté en France concerne 9,2 millions de personnes, soit près de 15% de la population. Parmi les mesures annoncées : les petits-déjeuners gratuits à l’école, la prime de reprise d’activité, la création du « pass colo » pour les enfants de CM2 et de 200.000 places en crèche d’ici à 2030. Malgré « une augmentation de 50% des crédits dédiés à la lutte contre la pauvreté, les actions ont été jugées « largement insuffisantes » par les associations de lutte contre la précarité.

Ce dimanche, ce sont les élections sénatoriales. Seuls les 998 grands électeurs jurassiens sont invités à y participer. Dans le département, ils devront départager dix candidats, représentant un large éventail de parti. Rappelons que deux sièges sont à pourvoir. La centriste Sylvie Vermeillet remet son écharpe en jeu. Marie Christine Chauvin (LR) a décidé de ne pas briguer un nouveau mandat. Rappelons qu’il s’agit d’un scrutin majoritaire à deux tours. L

• Véronique ASNAR (suppléant : François BONNEVILLE)
• Émeric PAUVRET (suppléant : Florence MARTELET)
• Clément PERNOT (suppléant : Christelle MORBOIS)
• Gérôme FASSENET (suppléant : Maryvonne CRETIN-MAITENAZ)
• Liliane LUCCHESI (suppléant : Patrick NEILZ)
• Aurore VUILLEMIN-PLANÇON (suppléant : Patrick VOUILLON)
• Sylvie VERMEILLET (suppléant : Dominique MICHAUD)
• Virginie PATE (suppléant : Luc BATON)
• Jean-Daniel MAIRE (suppléant : Paulette GIANCATARINO)
• Jean-Louis MILLET (suppléant : Catherine CHAMBARD)

La Ville de Besançon a réagi aux instructions du Ministère des Affaires étrangères qui, via les directions régionales des affaires culturelles (DRAC), demandent de suspendre, jusqu’à nouvel ordre, toute coopération avec le Mali, le Niger et le Burkina Faso. La Ville de Besançon évoque une décision « scandaleuse ». Elle déplore l’assimilation qui est faite entre les personnes qui font vivre la culture et les faits politiques qui adviennent dans leurs pays ».

Hier, en déplacement en Côte d’Or, Emmanuel Macron a annoncé le lancement d’une collecte pour le patrimoine religieux, notamment pour les petites églises anciennes en péril.  L’objectif est d’atteindre 200 millions d’euros sur quatre ans. La campagne a débuté ce vendredi. Les dons peuvent être faits en ligne sur le site de la Fondation du patrimoine. Une déduction fiscale à hauteur de 66 à 75 % du montant du don pour les particuliers dans la limite de 1 000 euros est annoncée.

 La Cour des comptes critique le gouvernement sur la politique qu’il mène pour promouvoir l’égalité hommes-femmes. Elle pointe des « avancées limitées ». La Cour précise également que cette cause ne bénéficie pas « d’une stratégie globale, ni d’un pilotage efficace ». Elle juge également insuffisantes, même si des efforts sont consentis, les actions portant sur l’égalité au travail et les violences conjugales.

Emmanuel Macron est en Côte d’Or ce vendredi à l’occasion des journées européennes du patrimoine. Deux visites sont à l’agenda du Chef de l’Etat. Il visitera la Collégiale Notre-Dame de Semur-en-Auxois et le château de Bussy-Rabutin Il devrait également faire des annonces sur la thématique de la protection du patrimoine. Pour cette nouvelle édition, près de 20 000 sites sont ouverts au public.

Michel Neugnot, vice-président du Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté , en charge des transports, a été suspendu, à titre conservatoire, de sa fonction de 1er secrétaire  fédéral de Côte d’Or, par le bureau national du parti socialiste. Il aurait tenu des propos racistes à l’encontre de Mahamadou Sangaré, élu à Nevers. Michel Neugnot se défend des accusations qui lui sont portées.

« Cette décision me permettra de me défendre sereinement. J’affirme que je ne me suis jamais adressé à cet élu dans les termes qui me sont reprochés. Plusieurs témoignages de participants à la réunion du 22 août confirment cette version des faits. Ils seront versés au dossier.

Je ne doute pas que le débat contradictoire annoncé par mon parti permettra de rétablir les faits réels. Je ne peux imaginer que mon parti balaie 50 ans d’engagements en faveur des valeurs socialistes et humanistes sur la seule foi d’un témoignage d’un opposant politique » écrit M. Neugnot.

Le projet contesté de la Ville de Besançon d’installer des bornes dans le quartier Battant-Madeleine a suscité la colère des commerçants du secteur, soutenu par l’Union des Commerçants de Besançon. Un collectif s’est créé et ses membres ont rencontré les élus. Plusieurs propositions ont été formulées, dont la possibilité de remonter les bornes après 19h, à la fermeture des commerces. « Le commerce est vital et doit se développer dans cette partie de la ville » explique le communiqué de presse.


Une bonne nouvelle pour les contribuables français. Pour faire face à l’inflation, le gouvernement va réhausser de 4,8% les différentes tranches d’imposition de l’impôt sur le revenu en 2024. A travers cette mesure, Bruno le Maire, le ministre de l’économie et des finances, veut éviter de pénaliser les salariés français qui ont bénéficié d’une augmentation salariale.