Choix du secteur :
Se connecter :
 

A Besançon, lundi à 13h30, des policiers ont remarqué la porte ouverte d’un appartement squatté au 1 rue de Dijon. En pénétrant à l'intérieur, ils ont constaté la présence de cinq jeunes. L’un d’entre eux se trouvait dans la salle de bain à proximité d’un sachet plastique rempli de produits stupéfiants conditionnés à la revente. Un de ses collègues portait sur lui un couteau pliable, 50 euros et un talkie-walkie. Après l’inventaire, il était découvert 155 grammes de résine de cannabis, 32 grammes de cocaïne et 31 grammes d’héroïne. Lors des auditions, un jeune homme de 15 ans connu des services de police, était désigné comme le détenteur des produits stupéfiants. Celui-ci a reconnu les faits et a reconnu vendre à cette adresse depuis un mois pour un chiffre d’affaires de 3000€ euros par jour. Les cinq individus ont été interpellés et placés en garde à vue. 

Le Sybert de Besançon tire la sonnette d’alarme. Vendredi dernier, un jeune valoriste de 20 ans a été sérieusement brûlé à l’avant-bras gauche alors qu’il travaillait sur la chaîne de tri des déchets ménagers recyclables de l’établissement. Une bouteille contenant près d’un litre d’acide sulfurique, déposée dans les bacs jaunes, l’a sérieusement brûlée.

Selon le Sybert, « cet incident s’inscrit dans un contexte d’augmentation des erreurs de tri ». Transporté au CHRU de Besançon, la jeune victime a été prise en charge par les urgences et suit un dispositif médical important afin de déterminer et atténuer les séquelles de cette brûlure chimique. Il est rappelé que les contenants d’acide sulfurique doivent être déposés en déchetterie, dans les déchets ménagers dangereux, où ils seront manipulés de manière sécurisée pour subir un traitement spécial. 

Les policiers de la BAC ont été requis hier en fin d‘après-midi par les agents de la sûreté ferroviaire à Besançon pour un individu violent et outrageant. Ce dernier circulait à vélo dans le souterrain de la gare, et a tenté de prendre la fuite lorsque les agents ont souhaité le contrôler. Tout de même interpellé, l’homme de 19 ans s’est débattu violemment et a porté un coup au visage d’un agent lors de la tentative de menottage. Placé en garde à vue, l’individu ne reconnaît pas les faits et indique simplement s’être débattu. Les deux agents ont porté plainte.

Un exercice de sécurité civile s’est tenu ce mardi 24 avril au Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon. Cette manœuvre vise principalement à tester le nouveau plan de sauvegarde des œuvres mises en place par le musée, en lien avec les services de l’État et de la ville de Besançon. La capacité des intervenants à manipuler dans l’urgence les collections sensibles présentes au Musée a été observée. Cette action a mobilisé les services de l’état, de la Ville de Besançon et le service départemental d’incendie et de secours du Doubs.

Hier en fin d’après-midi à Besançon, des policiers de la BAC qui patrouillaient rue de Belfort ont surpris un conducteur au téléphone. Ce dernier, à la vue des forces de l’ordre, a soudainement lâché son appareil. Il n’a ensuite pas obtempéré aux injonctions de s’arrêter et a continué sa route en direction de Thise. Les policiers ont tout de même réussi à stopper le véhicule et ont découvert aux pieds de cet individu de 22 ans, un sachet zippable contenant trois morceaux de stupéfiants et une gazeuse dans la boîte à gant. Conduit au commissariat, il sera reconvoqué ultérieurement.

Un homme de 18 ans a été placé en détention provisoire ce lundi, en attendant son procès qui se tiendra mercredi. Samedi après-midi, lors d’un contrôle dans le quartier Planoise, il  a été retrouvé en possession de 50 bonbonnes de drogue (120 grammes de résine de cannabis, 33 grammes de cocaïne et 45 grammes d’héroïne) , d’un revolver, disposant d’une cartouche,  et de 1800 euros. Au cours de son audition, il a expliqué que l’arme lui avait été remise par un inconnu dans la rue pour qui il devait vendre de la drogue.

Ce lundi, vers 15h45, un accident de la circulation s’est produit à Dole, au niveau du rond-point de la Côté d’Or. On déplore un blessé grave et un blessé léger. Les deux victimes ont été transportées sur un centre-hospitalier.

Samedi en fin d’après-midi, des commerçants du centre-ville de Pontarlier ont constaté le comportement suspect d’un individu qui rôdait dans leurs boutiques et qui dérobait des produits. Les commerçants ont pu se prévenir et s’alerter entre eux grâce à un système téléphonique. Des informations qui ont aussi été transmises aux forces de l’ordre, qui ont donc pu le suivre en temps réel, et l’interpeller peu après. L’homme de 43 ans, habitant à Besançon, a reconnu les faits.

Un accident de la route s’est produit ce dimanche après-midi, vers 15h30, à Saint-Hippolyte. Une voiture et une moto se sont percutées. Quatre personnes sont impliquées. On déplore deux blessés légers. La conductrice de 41 ans et sa passagère ont été prises en charge par les secours et transportées sur le centre hospitalier Nord Franche-Comté. La circulation a été perturbée pendant la durée de l’intervention.

Un accident de la route a fait deux blessés graves cette nuit, vers 23h30, à Cramans, au niveau du pont SNCF. Une seule voiture est en cause. Deux blessés graves ont été transportés, médicalisés, sur un centre hospitalier. Six véhicules et dix-neuf sapeurs-pompiers se sont rendus sur place.