Choix du secteur :
Se connecter :
 

Un grave accident de la route s’est produit ce dimanche, vers 7h30, entre Beaufort et Orbagna, dans le Jura. Le bilan définitif fait état de deux blessés graves et d’un blessé léger. Ils ont été transportés à l’hôpital. Six engins et quinze sapeurs-pompiers se sont rendus sur place.

Le 17 avril dernier un homme de 29 ans a été roué de coups à la maison d’arrêt de Besançon. Une quinzaine d’autres détenus se sont adressés à lui alors qu’il était en promenade et l’ont ensuite violemment agressé. Une plainte a été déposée par la victime. Les caméras de vidéosurveillance ont permis d’identifier les différents auteurs. Un examen médico-légal de la victime a révélé plusieurs lésions faciales et notamment une fracture du plancher de l’orbite gauche. Les deux principaux auteurs de cette agression ont été placés en garde à vue le 23 mai à 10h30.Selon eux, ils auraient été recrutés pour pratiquer ces violences sous peine d’être eux-mêmes frappés.

Ce mardi après-midi, vers 15h15, un accident, impliquant une voiture et une trottinette électrique, s’est produit, avenue Géranium, à Besançon. La jeune femme de 17 ans, qui se trouvait sur le deux-roues, est grièvement blessée. Elle a été transportée sur l’hôpital de la ville. La conductrice, âgée de 18 ans, est indemne.

Hier soir, vers 23h30, un homme, âgé d’une trentaine d’années, a été interpellé rue Fontaine Ecu, à Besançon. Alors qu’ils étaient en patrouille, les policiers constatèrent que le conducteur circulait à grande vitesse et que sa conduite était très approximative. Au commissariat, le test de dépistage alcoolique révélait un taux de 1,68 gramme d’alcool dans le sang. Un autre test révéla qu’il avait consommé de la cocaïne. Il a été placé en garde à vue.

Une enquête est en cours à Besançon, après l’interpellation d’un adolescent de 15 ans, soupçonné d’avoir jeté un colis dans l’enceinte de la maison d’arrêt de Besançon. En compagnie de deux autres hommes, il se trouvait sur les toits des garages, situés à proximité de la prison. Ce sont des agents de la maison d’arrêt de Besançon qui ont prévenu les policiers, voyant une vingtaine de détenus se positionner pour recevoir ces marchandises. A côté d’eux, les forces de l’ordre ont traouvé une quinzaine de colis. Ses deux acolytes ont réussi à prendre la fuite. Ils n’ont pu être appréhendés.

Un grave accident de la route s’est produit ce samedi soir à Fertans. Une seule voiture est en cause. Le véhicule a effectué plusieurs tonneaux. On déplore plusieurs victimes. Le conducteur est grièvement blessé. Les cinq autres occupants, tous mineurs, sont plus légèrement touchés. La circulation a été coupée dans les deux sens.


Sur décision de Gérald Darmanin, 32 nouveaux postes de policiers nationaux seront ouverts dans le département du Doubs à compter de septembre prochain. 16 seront affectés à Besançon, 10 dans la circonscription de Montbéliard/Héricourt et 6 sur le territoire pontissalien. « Ces effectifs permettront notamment de renforcer la présence des policiers dans l’espace public et ainsi de lutter fermement contre la délinquance » précise le communiqué préfectoral.

L’info est relatée par nos confrères du journal « Le Progrès ». L’homme de 43 ans, soupçonné d’avoir tiré sur l’école Pointelin de Dole, a été maintenu en détention. Il a été condamné à une peine de 18 mois de prison dont huit ferme. Le 4 mai dernier, vers 6h15,  cet individu, bien connu des services de police, a tiré, avec un fusil à plombs, en direction de la structure scolaire jurassienne. Ce sont les agents de service de l’école qui ont alerté les forces de l’ordre.

Quatre tirs ont été évoqués par le personnel qui s’est réfugié à l’intérieur de l’école lorsque les coups de feu sont survenus. Devant la justice, le quadragénaire a expliqué vouloir tirer sur des oiseaux qu’il jugeait trop bruyants. Ce qui n’a pas convaincu le tribunal.

Les sapeurs-pompiers sont intervenus cette nuit, vers 2h30, à Tourmont (39), pour un feu de toiture d’un ancien corps de ferme, rénové en habitation. Quatre lances, dont une sur un moyen éleveur aérien, ont été nécessaires. Une famille de 4 personnes a dû être relogée.

Lors d’une perquisition dans un appartement, situé au 6è étage d’un immeuble, avenue Île de France, à Besançon, quatre jeunes se trouvaient à l’intérieur. Sur place, la patrouille a découvert plus de 5000 euros en numéraire et 1 gramme de résine de cannabis et près de 200 grammes d’héroïne. Ces individus, âgés entre 16 et 20 ans, devront s’expliquer devant la justice et différents tribunaux en fonction de leur âge.