Choix du secteur :
Se connecter :
 

Un accident, impliquant un bus et deux véhicules légers, s’est produit ce matin vers 5h45, à Charquemont. On déplore une blessée grave, une femme de 30 ans, qui a été transportée, par Héli 25, sur un centre hospitalier. Une femme de 40 ans, plus légèrement touchée, a été transportée sur le centre hospitalier Nord Franche-Comté. Les six personnes qui se trouvaient dans le bus ont été prises en charge par leurs familles respectives. Elles étaient non blessées, mais choquées.

Un homme a tenté de mettre fin à ses jours ce matin, vers 6 heures, à Scey-Maisières. Il a sauté d’une hauteur de 25 mètres. L’équipe spécialisée en milieu périlleux a pris en charge la victime. Gravement blessé, il a été transporté, par Dragon 25, médicalisé, sur le CHRU Minjoz.

L’accident qui s’est produit dimanche matin, vers 5h45, à Maiche, a fait trois blessés graves. Rappelons qu'une seule voiture est en cause. Un jeune homme de 20 ans, dont le pronostic vital était encore engagé hier soir, a été conduit à l’hôpital de Besançon. Tout comme une jeune femme de 20 ans. Un jeune homme de 16 ans, présentant également des blessures graves,  a été transporté sur l’hôpital Nord Franche-Comté.


Un grave accident de la route s’est produit ce matin à Maîche. Une voiture a fait des tonneaux. Trois personnes ont été éjectées du véhicule. On déplore deux blessés graves, qui ont été transportés, par hélicoptère, à l’hôpital de Besançon. Un autre blessé a été conduit sur l’hôpital Nord Franche-Comté.

Un chauffeur a perdu la vie ce matin sur l’A36 sur l’aire de Champoux,  à hauteur de Marchaux-Chaudefontaine. Son véhicule a pris feu. Il n’a pas pu être sauvé. La victime se trouvait à l’intérieur.

Un feu de compteur électrique s’est produit hier , vers 17h45, à Besançon, rue de Pontarlier. Le sinistre a généré beaucoup de fumée, piégeant une femme de 33 ans au 2è étage du bâtiment. Non blessée, cette dernière a rapidement été évacuée au moyen d’une échelle aérienne. Le feu a été traité au moyen d’une lance. Les deux occupants des appartements impactés par la coupure électrique ont été relogés dans leur famille.

Un grave accident de la route s’est produit ce samedi, vers 16h15, à Poligny, en direction de Barretaine. Un cycliste a percuté une barre rocheuse. Une jeune homme de 20 ans, grièvement blessé, a été transporté sur le centre hospitalier de Lons-le-Saunier.

Un feu d’appartement s’est déclaré ce samedi, en fin d’après-midi, rue de Pontarlier, à Besançon. Il s’agit d’un feu de compteur électrique survenu dans les communs. Une femme a été évacuée par échelle.

Un accident s’est produit ce vendredi matin, vers 6h30, à hauteur de Ruffey-le-Château. Deux voitures sont impliquées. Le bilan définitif fait état de deux blessés légers, qui ont été transportés sur le centre hospitalier Jean Minjoz à Besançon.

Une piqûre de rappel est toujours nécessaire.  Dans l’agglomération pontissalienne, le Commandant Trousseau et ses équipes enregistrent de nouveaux vols de deux roues. Il faut bien avouer que la valeur financière de ces engins augmente la convoitise et ne laisse pas indifférente les malfrats.  Le policier rappelle, tout d’abord, que le bon sens s’applique. Trop souvent, les propriétaires manquent de vigilance. Parfois, parce qu’ils sont pressés ou parce qu’ils oublient tout simplement, ils n’attachent pas leur engin aux arceaux lors d’une course. D’autres laissent un accès facile aux malfrats dans leur propriété. Ce qui facilite leur tâche.

Faire graver son vélo

C’est sans doute la meilleure des solutions pour retrouver le propriétaire lorsqu’un vol est constaté. Les vélos les plus récents en sont équipés et leur numéro est enregistré dans un répertoire, accessible aux policiers et gendarmes. Néanmoins, pour éviter de tels désagréments, le Commandant Trousseau rappelle l’utilité d’utiliser des points fixes existant  dans les villes, de fermer les endroits où son deux roues est stationné et d’utiliser des moyens de protection efficaces, qui ont fait leur preuve, comme de véritables antivols et non de simples cadenas.  Eviter les cadenas à numérotation, les attaches contre un arbre, privilégier les arceaux et autres points fixes et attacher votre vélo au niveau du cadre, et non par la roue, que les gens malintentionnés peuvent facilement démonter, sont autant de bons réflexes à prendre et à appliquer.

L'interview de la rédaction : Le commandant Armand Trousseau