Choix du secteur :
Se connecter :
 

Samedi en fin d’après-midi, des commerçants du centre-ville de Pontarlier ont constaté le comportement suspect d’un individu qui rôdait dans leurs boutiques et qui dérobait des produits. Les commerçants ont pu se prévenir et s’alerter entre eux grâce à un système téléphonique. Des informations qui ont aussi été transmises aux forces de l’ordre, qui ont donc pu le suivre en temps réel, et l’interpeller peu après. L’homme de 43 ans, habitant à Besançon, a reconnu les faits.

Un accident de la route s’est produit ce dimanche après-midi, vers 15h30, à Saint-Hippolyte. Une voiture et une moto se sont percutées. Quatre personnes sont impliquées. On déplore deux blessés légers. La conductrice de 41 ans et sa passagère ont été prises en charge par les secours et transportées sur le centre hospitalier Nord Franche-Comté. La circulation a été perturbée pendant la durée de l’intervention.

Un accident de la route a fait deux blessés graves cette nuit, vers 23h30, à Cramans, au niveau du pont SNCF. Une seule voiture est en cause. Deux blessés graves ont été transportés, médicalisés, sur un centre hospitalier. Six véhicules et dix-neuf sapeurs-pompiers se sont rendus sur place.

Les sapeurs-pompiers du Jura sont intervenus cet après-midi à Equevillon pour un feu d’habitation. Il s’agit d’un feu de combles qui a été éteint au moyen de deux lances. Neuf véhicules et dix-huit secouristes se rendus sur place.

Un jeune homme de 18 ans a donné du fil à retordre aux policiers cette nuit, chemin de Mazagran, à Besançon. L’individu, qui s’était vu refuser l’entrée à une boite de nuit, s’est jeté dans le Doubs, en aval de la passerelle de Casamène. Il a été maîtrisé par trois sauveteurs et un policier, qui s’est jeté à l’eau. Extrêmement violent, le jeune homme a dû être menotté à sa sortie de l’eau. Après bilan, il a été évacué sur l’hôpital Minjoz, sous escorte policière.

Une voiture de police a été visée par un jet de caillou ce vendredi après-midi, vers 14h30, rue Charles Wittmann à Besançon. Le pare-brise arrière du véhicule a été brisé. Un individu a lancé en direction de la patrouille une injure.

Cette dernière était présente sur ce secteur bisontin pour constater un vol par effraction. Les deux hommes, âgés de 21 et 17 ans, connus des services de police ont été interpellés puis placés en garde à vue. Elle est toujours d’actualité ce vendredi soir.

Deux jeunes filles, âgées de 13 ans ont donné du fil à retordre aux forces de l’ordre. Jeudi après-midi, vers 17h30, elles ont été surprises en train de tirer des freins à mains dans le quartier de Planoise. Leur véhicule est repéré à hauteur de la rue de Dole, mais elles refusent de s’arrêter.

La conductrice donne un coup de volant pour percuter un motard de la police. Finalement, elles sont bloquées par le flot de voitures, à l’angle des rues de Dole et des Vignerons. Ce qui permet leur interpellation. La conductrice a été présentée ce vendredi au juge des enfants, laissée libre, elle fait l’objet de plusieurs mesures éducatives.

Une femme de 45 ans a été placée en garde à vue, qui est toujours d’actualité ce vendredi soir, à Besançon.  Ce jour, vers 14h30, rue de Dole, cette automobiliste a refusé la priorité à un cycliste sur la voie cyclable et le fait chuter. L’homme, âgé de 27 ans, est grièvement blessé. Néanmoins, son pronostic vital n’est pas engagé. Il a été transporté à l’hôpital de la ville. Les dépistages d’alcoolémie et de stupéfiants se sont révélés négatifs.

Les déchets sauvages sont malheureusement devenus monnaie courante. En quelques mois seulement, le commissariat de police de Pontarlier a eu à gérer plusieurs dépôts délictueux dans les secteurs de Doubs et de Pontarlier. Un canapé, des cartons et plus récemment un jacuzzi ont été découverts. Concernant cette dernière infraction, l’auteur a pu être identifié grâce aux caméras de vidéosurveillance installées par la commune de Doubs. Ce dernier devra s’acquitter d’une lourde amende, qui prend en compte l’infraction constatée, mais également le coût de la prise en charge de l’objet par les services communaux.

Trois textes de loi en vigueur

De 17 à 1500 euros, les amendes sont échelonnées. Elles correspondent à l’incivilité et au moyens utilisé pour la commettre. Parfois, la justice peut aller jusqu’à la confiscation du véhicule de l’auteur. Le Commandant Trousseau, le patron de la police de Pontarlier, admet que les caméras de vidéosurveillance sont des outils pertinents pour identifier les contrevenants, tout comme le réseau des voisins vigilants.  

L'interview de la rédaction / Le Commandant Armand Trousseau 

 

 

Un feu d’appartement s’est déclaré hier soir, vers 20h45, rue Rouget de Lisle à Lons-le-Saunier. L’action rapide des sapeurs-pompiers a permis d’éviter la propagation des flammes à un autre appartement, ainsi qu’à un bâtiment adjacent. Aucun relogement n’est nécessaire.