Choix du secteur :
Se connecter :
 

Aux assises du Jura. Le meuthiard Alexandre Verdure a été reconnu coupable du meurtre de la jeune prostituée roumaine Mihaela Miloiu. Hier soir, à l’issue de trois jours de procès, il a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle. En première instance, 20 ans de prison avaient été prononcés

Un homme d’une vingtaine d’années devra se présenter le 26 octobre prochain devant le délégué du procureur. Le 21 septembre, à Besançon, ce dernier a tenté de prendre la fuite dans un immeuble de l’avenue Île de France, où les policiers ont constaté une forte odeur de cannabis dans le hall. Intercepté dans les étages, il a donné du fil à retordre aux fonctionnaires en se rebellant. Il a été retrouvé en possession de plus de 2 grammes de résine de cannabis.

L’individu, qui a asséné un coup de couteau à son opposant, au niveau du dos, suite à un différend portant sur un vol de téléphone portable, le 22 septembre, a été présenté ce vendredi à la justice en vue d’une comparution immédiate à délai différé. En attendant d’être jugé, le 27 octobre, il a été placé en détention provisoire.

Un jeune homme de 26 ans a dernièrement été interpellé par la police municipale pontissalienne. Ce dernier a commis une infraction en grillant en feu tricolore en trottinette. Ce dernier, originaire de Tunisie, n’a pas été en mesure de présenter des documents d’identité.

Il a été conduit au commissariat. Une vérification du droit de séjour a été réalisée. Il est apparu que ce dernier avait menti sur son identité. Il a fait l’objet d’une rétention administrative. En attendant les suites qui seront données à cette affaire, il a été assigné à résidence à Mulhouse.


Le verdict est tombé. Hier, le tribunal de grande instance de Montbéliard a relaxé Alain Flaccus dans l’affaire qui l’opposait à l’athlète Ophélie Claude Boxberger. Rappelons qu’à la suite de son contrôle positif à l’EPO, cette dernière avait déposé plainte, en décembre 2019, à l’encontre de son ex-beau-père et assistant.

Il comparaissait pour «  atteinte à l'intégrité physique par administration de substances nuisibles ». L’athlète montbéliardaise devra verser à Alain Flaccus des dommages et intérêts à hauteur de 3.500 euros. Ophélie Claude Boxberger, condamnée à deux ans de suspension en avril 2021 par la commission des sanctions de l'Agence française de lutte contre le dopage, ne savait pas hier si elle ferait appel de la décision.

Aux Assises du Jura. Dernier jour de procès dans l’affaire de la prostituée roumaine Mihaela Miloiu,  sauvagement tuée en 2016, et dont le corps a été retrouvé dans la forêt de Chaux,  au Frasnois, le 15 décembre de cette même année. Le verdict doit tomber ce soir.  

Hier, lors du deuxième jour de ve procès, Alexandre Verdure, le principal suspect dans cette affaire, qui nie être le tueur, reconnaissant néanmoins avoir transporté le corps, contraint et forcé par deux hommes, a été longuement interrogé.

Répondant aux questions du président de la cour d’assises et l’avocat général, l’accusé a dû s’expliquer sur les différentes versions qu’il a tenues lors de ses  prises de parole précédentes. Par ailleurs, dans son édition de ce matin, le journal « Le Progrès » indique que l’avocat des parties civiles, qui représentait les parents de la victime, s’est retiré du procès.

Quatre adolescents, âgés de 14, 15 et 17 ans ont été interpellés par les forces de l’ordre. Ils sont soupçonnés d’être impliqués dans l’incendie de cinq véhicules, commis le 23 juillet dernier, vers 1h15, rue Anatole France et dans des rues adjacentes  à Besançon. Un container à poubelles et une toiture dégradés par propagation ont également été constatés. Dans un premier temps, un mineur de 17 ans a été interpellé. Il était en possession de 1,8 gramme de résine de cannabis. Les trois autres ont été interpellés et placés en garde à vue en ce début de semaine. Seul l’un d’eux reconnaît son implication dans les faits. Le quatuor devra s’expliquer le 14 octobre devant la justice, en vue d’une mise en examen.

Le 21 septembre dernier, en soirée, quatre automobilistes ont été interpellés par les forces de l’ordre pour un excès de vitesse Boulevard Kennedy à Besançon. L’un d’eux, qui conduisait malgré une annulation judiciaire de son permis de conduire et sous l’effet de stupéfiant, a été contrôlé à la vitesse de 133 km/h. La conductrice a été déférée devant le tribunal judiciaire de Besançon. Les trois autres conducteurs, âgés de 19, 24 et 35 ans, ont été flashés à 124, 122, et 109 km/h, au lieu de 50. Les permis de conduite des intéressés ont été retenus.

L’homme d’une cinquantaine d’années qui a porté un coup de couteau à son opposant, au niveau du dos, mercredi, vers 13h30, rue Champrond, à Besançon, sera présenté ce vendredi, à 11h, en vue d’une comparution immédiate à 14h. Au cours de son audition, l’individi a expliqué avoir voulu faire peur et blesser la victime qui l’accusait à tort de vol.

Mardi soir, vers 19h30, rue de Belfort, à Besançon, un automobiliste a fait demi-tour à la vue d’une patrouille de police. Sur lui, les forces de l’ordre ont découvert cinq grammes d’héroïne et un couteau. L’individu, âgé de 30 ans, est défavorablement connu des services de police. Il a été placé en garde à vue. Il s’expliquera prochainement devant la justice.