Choix du secteur :
Se connecter :
 

Le 8 septembre, vers 18h, une patrouille de police s’est rendue aux Galeries Lafayette à Besançon pour interpeller l’auteur d’un vol. Ce dernier avait dérobé plusieurs articles pour un total de près de 450 euros. Il a été placé en garde à vue, avec notification différée de ses droits compte tenu de son ivresse.

Il présentait un taux de 1,18 gramme d’alcool dans le sang. Il a reconnu les faits lors d’une seconde audition. Agé de 36 ans, connu des services de police, il devra s’expliquer le 3 novembre prochain devant le délégué du Procureur de la République.

Un consommateur et deux acheteurs ont été interpellés jeudi à Besançon. Un premier homme circulait à vélo rue du Cercle. Il était au  contact d’un autre individu pour se fournir en stupéfiants. L’acheteur a été contrôlé en possession d’une dose de cocaïne. Son vendeur a été interpellé quelques minutes plus tard. Tous les deux ont été placés en garde à vue.

Un second acheteur, bien connu des services de police, repéré sur les lieux à l’issue d’une transaction, a été interpellé quelques heures plus tard au centre-ville. Présentant un taux de 1,18 gramme d’alcool dans le sang, il a été placé en garde à vue.

Le consommateur de 40 ans s’est vue remettre une convocation pour s’expliquer devant un délégué du Procureur. Le second acheteur sera jugé le 9 décembre prochain. Enfin, le vendeur de 18 ans, connu défavorablement de la justice, laissé libre également, s’expliquera les 9 décembre et 2 mars prochains devant la justice.

Le 2 septembre dernier, un individu, âgé d’une quarantaine d’années, a été interpellé par les forces de l’ordre à proximité d’un point de deal dans le quartier Planoise. Présentant un taux de 1,7 gramme d’alcool dans le sang, il a expliqué aux policiers être en possession de plusieurs barrettes de résine de cannabis et 1000 euros en numéraire, dont il n’a pas justifié la provenance. Il a été placé en garde à vue différé et déféré ce vendredi, à 15h30, devant un magistrat du parquet de Besançon.

Alors qu’elle surveillait un point de deal dans le quartier Planoise, une patrouille de police a interpellé un jeune majeur jeudi, vers 18h30. Il était en possession de 24 grammes de résine de cannabis. Interpellé et placé en garde à vue, il a reconnu l’achat des produits stupéfiants. Déjà connu des services de police, il s’expliquera le 15 octobre prochain devant la justice.

Justice. Dans le cadre de l’affaire de ces trois individus, impliqués dans un trafic de stupéfiants et interpellés le 31 août dernier rue de Cologne, dans le quartier Planoise, on a appris mercredi soir que le vendeur avait été déféré dans l’après-midi en vue d’une comparution immédiate.

Les deux clients ont également été déférés, en vue d’une d’une audience ultérieure. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire. Une interdiction de se rendre sur le secteur de Planoise a également été prononcée.

Cet après-midi, vers 13h30, une patrouille de la police nationale s’est rendue Boulevard Blum à Besançon pour interpeller un individu susceptible d’être armé. A leur arrivée, les forces de l’ordre ont trouvé dans l’appartement désigné deux individus fortement alcoolisés. Les deux hommes ont été placés en garde à vue. Les actes d’enquête sont en cours ce mardi soir.

Un surveillant de la maison d’arrêt de Besançon, âgé d’une cinquantaine d’années, a été mis en examen pour « corruption passive » ce vendredi. On lui reproche d’avoir fait pénétrer à l’intérieur de l’établissement des produits interdits, alimentant ainsi un trafic entre détenus.

Lorsqu’il a été arrêté, il était en possession d’un grand sac, qui contenait de l’alcool, des chichas et des téléphones. Il a été interpellé ce jeudi, vers 6h, alors qu’il s’apprêtait à prendre son service. Le quinquagénaire a reconnu avoir fait entrer une dizaine de sacs, en échange d’une centaine d’euros par sac. La perquisition menée à son domicile a permis de découvrir d’autres sacs identiques.

. L’individu de 23 ans, qui a agressé une dame de 93 ans, en lui arrachant son sac à main, qu’elle portait en bandoulière, a été incarcéré à l’issue de sa comparution immédiate cet après-midi. Rappelons que le jeune homme a commis son acte jeudi soir, vers 18h30 dans un souterrain, alors que la nonagénaire s’apprêtait à rejoindre un commerce de la rue de Vesoul à Besançon.

L’excellente coopération entre les services de police, les agents du centre de supervision urbain et les personnels de la société Keolis ont  permis son interpellation, une heure après les faits.

Un individu devra s’expliquer le 9 décembre prochain devant la justice. Le 26 août dernier, vers 15h45, il a été surpris en train de jeter deux colis par le mur d’enceinte de la maison d’arrêt de Besançon. L’homme a été placé en garde à vue. Il a reconnu les faits au cours de son audition.  

Le 25 août dernier, deux individus ont été interpellés sur le secteur de la gare de la Mouillère à Besançon. Ils procédaient à une transaction de drogue. L’un d’eux était âgé de moins de 18 ans. Ce dernier était en possession de plusieurs bonbonnes de stupéfiants, composées de cocaïne et d’héroïne. Soit une valeur marchande de 870 euros. Ils ont été placés en garde à vue. Ils ont été présentés devant la justice ce jeudi 26 août.