Choix du secteur :
Se connecter :
 

Un individu a été placé en détention ce lundi pour non-respect de son contrôle judiciaire. Il avait interdiction de paraître à Besançon. Il a été interpellé car il circulait sans casque en scooter dans le quartier Planoise, avenue île de France. Avant d’être transféré à la maison d’arrêt, il a dû s’expliquer devant le juge d’application des peines.

Le 11 juillet, vers 17h15, les policiers de la BAC, qui avaient mis en place une surveillance dans le quartier de Palente, ont assisté à une transaction de drogue entre un homme à pied et un automobiliste.

Sur le premier, les policiers ont découvert une importante somme d’argent, 36 grammes d’héroïne et 6 grammes de cocaïne. Ce jeune homme de 18 ans a été placé en garde à vue. Ce lundi, il a été présenté au parquet bisontin.

Le 12 juillet, vers 1 heure du matin, à hauteur de la rocade de Micropolis, à Besançon, les policiers ont interpellé un mineur de 17 ans qui était au volant. Peu avant, les fonctionnaires avaient remarqué ce bien jeune automobiliste sur le Boulevard Allende, mais il avait pris la fuite.

Le contrevenant a été placé en garde à vue. Il était également en possession d’une petite quantité de résine de cannabis et de 777 euros en numéraire. L’individu faisait également l’objet d’un mandant d’amener prononcé par un juge des enfants. Il sera présenté mardi devant un juge des enfants en vue d’une mise en examen.

Les salariés de MBF Aluminium ne lâchent rien. Ce lundi matin, ils se sont rendus à la gendarmerie de Saint-Claude pour porter plainte contre les dirigeants de la fonderie jurassienne pour abus de bien social. Rappelons que le site jurassien a été placé en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Dijon.

 

L’individu, qui a détérioré du matériel et bousculé deux agents de l’UDAF, l’Union Départementale des Associations Familiales du Doubs, jeudi après-midi à Besançon, a été incarcéré à l’issue de sa présentation à la justice ce vendredi.

A Pontarlier, suite à des violences conjugales, un père de famille de 42 ans a été interpellé. Un signalement a été effectué à la police mercredi soir vers 18h. Une bosse anormale a été constatée sur le front de la maman. Soignée à l’hôpital de la ville, elle s’est vue prescrire une ITT d’un jour. Elle s’est résolue à porter plainte. Elle a admis que ces violences n’étaient pas les premières.

Entre 2016 et 2021, elle a été à plusieurs reprises violentée. Les enfants du couple ont reconnu également avoir été brutalisés par cet individu. L’enquête de voisinage a permis de confirmer ces violences. Placé en garde à vue, le quarantenaire a reconnu la quasi-totalité des faits. Il sera déféré ce vendredi au Parquet.

Ce week-end, les policiers sont intervenus rue Tristan Bernard à Besançon pour un différend familial. Au cours de l’intervention, un homme a été découvert en possession de 1,5kg d’héroïne. Il a été placé en garde à vue. Il était jugé ce jeudi en comparution immédiate. Il a été condamné à 15 mois de prison, dont 5 mois ferme.

Justice. Le jeune homme de 20 ans qui a délibérément foncé avec son scooter sur un policier de la brigade anticriminalité à Besançon, le 2 juillet dernier, dans le quartier des Hauts de Saint-Claude a été condamné à cinq ans de prison ferme pour « violences volontaires aggravées sur dépositaire de l’autorité publique » par le tribunal correctionnel de la ville.

Il a été incarcéré à l’issue de l’audience. Une peine de 3 ans d’interdiction de séjourner dans le Doubs a également été prononcé. Le jeune homme n’est pas un inconnu des services de police et de la justice. Grièvement blessé, le policier est toujours hospitalisé. Il a dû être opéré.

Ce week-end, les policiers sont intervenus dans un quartier bisontin pour un différend familial. Au cours de l’intervention, un homme a été découvert en possession de 1,5 kilogramme d’héroïne. Il a été placé en garde à vue. Il était jugé ce mercredi en comparution immédiate.

La décision est tombée ce mercredi soir. La cour d’appel de Dijon a rejeté ce jour la demande des salariés de suspendre la mise en liquidation de MBF Aluminium, implantée à Saint-Claude. La liquidation de l’entreprise est donc actée.