Choix du secteur :
Se connecter :
 

    Les scènes Buissonnières reviennent cette année pour une huitième édition. Des élèves de CM1-CM2 ainsi que de sixième travailleront toute l’année autour d’ateliers de danse, d’écriture et de musique afin d’imaginer une grande fête hip-hop le 24 mai à Dole. Les représentations auront lieu le lundi 7 au Collège de l’Arc à Dole, le 8  à la salle Dolto de Dole, le 10 à la salle des fêtes de Damparis et le 11 au Collège Rouget de Lisles de Lons. Plus d’informations sur www.espacedessens.sitew.fr.

En février et en mars, la Citadelle met en place divers ateliers créatifs pour tous les âges. Divers ateliers manuels seront proposés. Plus d’informations sur www.citadelle.com. A partir du 9 février, tous les mercredis hors vacances scolaires, le musée comtois de la citadelle invite à une visite contée pour mettre en avant le patrimoine culturel de la Franche-Comté. À partir de 5 ans, limités à dix-neuf places, les mercredi de 14h30 à 16h.

Le 20 février,  les visiteurs de la citadelle auront l’occasion de découvrir l’histoire de la Citadelle durant le siècle de louis XIV dans le cadre d’une visite guidée. Place limitées à dix-huit personnes, entrée gratuite avec le billet d’entrée.

Ce samedi 22 janvier, se déroulera partout en France, la 6è édition des nuits de la lecture. Ainsi, les médiathèques, librairies , musées, théâtres et établissements scolaires et universitaires mettront la lecture et le plaisir de lire à l’honneur. A Besançon, les bibliothèques municipales et la Maison Victor Hugo organiseront une soirée pleine de surprises. Au programme : des jeux, de la lecture, de la musique, de la poésie et speed booking

Speed booking

A l’image des speed dating, la médiathèque des Tilleuls organisera un speed booking ce samedi, à partir de 18h, dans ses locaux, situés dans le quartier de Palente. Le principe est bien connu. Des rencontres se tiendront et durant 5 minutes (2x2mn30) chacun présentera son ouvrage. La discussion se poursuivra ensuite avec d’autres lecteurs. Pour participer à cette soirée, la troisième du genre, il suffit de s’inscrire en contactant le 03.81.87.80.66 ou en se rendant sur place.

L'interview de la rédaction / Agnès Drouglazet,  directrice de la médiathèque des Tilleuls

 

Le Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon lance un appel à la population. Dans le cadre de la création d’un futur outil multimédia, qui prendra place dans le musée entièrement rénové, le site bisontin cherche à approfondir sa connaissance sur les 100 fusillés de la Citadelle entre 1941 et 1944. L’objectif est de donner un visage à chaque nom et faire connaître ceux qui ont fait le choix de la Résistance au prix de leur vie. Les personnes qui peuvent répondre à cette demande peuvent se faire connaître via l’adresse mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

PleinAir a décidé de consacrer cette semaine aux grands rendez-vous de 2022 dans la région. Aujourd’hui nous avons choisi de faire un focus sur le monde de la culture. 

 

Stromae de retour sur scène 

Cela fait six ans que le public n’a plus vu le chanteur belge se produire sur scène. Stromae sera le 30 juin aux Eurockéennes de Belfort lors de la journée d’ouverture du festival, en tête d’affiche d’un show attendu avec impatience et annoncé comme l’un des spectacles scénographiques les plus importants jamais proposés dans toute l’histoire des Eurocks. Il s’y était déjà produit à deux reprises, en 2011 et en 2014. Stromae reprendra à l’été 2022 une tournée qui débutera le 16 juin. L’artiste belge devrait d’ailleurs se produire en avant-première le 22 février à Bruxelles.

 

Il y a 200 ans, Louis Pasteur naissait 

2022 est l’année du bicentenaire de la naissance de Louis Pasteur, qui a vu le jour le 27 décembre 1822 à Dole. Chimiste de formation, Louis Pasteur est à l’origine des plus formidables révolutions scientifiques du XIXe siècle, dans les domaines de la biologie, l’agriculture, la médecine ou encore l’hygiène. En commençant ses recherches sur la cristallographie, Pasteur s’engagera sur un chemin jalonné de découvertes qui le conduiront à la mise au point du vaccin contre la rage. Scientifiques, artistes, associations, collectivités, institutions : beaucoup souhaitent profiter de cet événement pour mettre en lumière l'héritage de Louis Pasteur. Pour promouvoir cette mobilisation, un comité général de coordination a été créé ; il est coordonné par l’Académie des sciences avec l’Institut Pasteur et réunit des partenaires de prestige. De nombreuses opérations, événements et rendez-vous labellisés par le comité général sont déjà programmés en 2022. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site internet dédié : pasteur2022.fr.

Pour ce mois de janvier 2022, deux événements vont être organisés au sein de la commune d’Ornans. Le samedi 15 janvier, le centre d’animations et de loisirs d’Ornans accueillera le spectacle, « C’est vendredi aujourd’hui », joué par Côté Cour, scène conventionnée art, enfance et jeunesse. Le spectacle est articulé autour d’une histoire racontée par un vieux monsieur qui cache un terrible secret, celui d’avoir connu la vie dans le camp de concentration de Terezin. Tiré d’une histoire vraie, ce spectacle poétique permet de raconter l’horreur d’une autre façon. Le spectacle est gratuit pour les enfants de moins de 6 ans et le plein tarif est de 7 €. La représentation dure environ 55 minutes. Le mardi 18 janvier à 18 heures, le cinéma Eldorado d’Ornans accueillera Jean-Louis Doney pour une conférence sur le thème de la transition écologique et des inégalités. Elle sera axée sur les politiques environnementales et les conséquences économiques et sociales qu’elles engendrent. L’entrée à la conférence est libre.

Suite à la disparition de l’actrice française Françoise Arnoul (le 20 juillet 2021), le Centre de Ressources Iconographiques pour le Cinéma a souhaité lui rendre hommage à travers une exposition d’affiches de ses films. Celle-ci se déroule dans le Hall de l’Hôtel de Ville de Pontarlier du 4 au 29 janvier.

 

Elle décroche son premier rôle dans L’épave de Willy Rozier, un drame réaliste où elle incarne une danseuse. Comme elle est mineure, elle est doublée pour une scène très déshabillée. On notera également « La bouche gourmande », « L’œil rieur » et « La silhouette fine ». Elle a aussi joué la femme enfant vénéneuse dans « Le fruit défendu » d’Henri Verneuil (1952) ou l’espionne, sanglée d’un ciré noir, dans « La chatte » d’Henri Decoin (1958).

 

A Pontarlier. L'équipe d'animation de l'Esperluète annonce la fermeture définitive de ce café littéraire et citoyen, implanté rue Vannolles.  « Malgré plusieurs tentatives d'adaptation aux conséquences de la crise sanitaire,  ( ses responsables sont) dans l'obligation de fermer définitivement le café littéraire » explique le communiqué de presse.

Et de poursuivre : « Cette crise a, en effet, engendré des difficultés d'organisation, une baisse considérable de la fréquentation du public et, donc, des risques financiers ».

Les membres de l'association "Rencontres autour d'un café et d'un livre", gestionnaire de l'établissement, remercient les sympathisants, la Ville de Pontarlier et les médias qui les ont soutenus au cours des 8 années d'existence de L'esperluète. Désormais, ils s'interrogent sur la possibilité de poursuivre l'aventure littéraire sous d'autres formes.

La Ville de Besançon mène une politique ambitieuse visant à faciliter l’accès de tous à la culture. Cela concerne notamment les personnes en situation de handicap. Lorsqu’il a été rénové, le Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie a été pensé pour faciliter l’accueil, les déplacements de ce public et l’accès aux œuvres. Actuellement, c’est le musée du Temps qui connaît une rénovation identique.

Ces travaux s’inscrivent dans une série d’actions et de moyens mis en place, tels que le recrutement de médiateurs culturels, d’une référente handicap, l’organisation d’animations pour tous pour mieux faire découvrir les œuvres, en s’adaptant aux handicaps de chacun,  et la création d’outils d’aide à la visite. Différents supports existent, dont l’audiodescription, qui impose une rigueur dans le choix des mots afin de décrire et faire vivre au mieux l’œuvre présentée, et l’écriture inclusive. Preuve de cette volonté, ce vendredi, la Ville et le Musée ont profité de la journée internationale des personnes handicapées pour proposer une visite de l’exposition « en toute discrétion » en langue des signes. Il a également été présenté le plan tactile de l’établissement, financé par le Lion’s Club Lumière de Besançon.

D’autres publics ciblés

Si les personnes en situation de handicap font l’objet de toutes les attentions, la Ville de Besançon s’intéresse également à la situation des personnes en Ehpad, hospitalisées, isolées ou les sans domiciles fixes. Les exemples ne manquent pas. Durant le confinement, la cité comtoise a par exemple développé l’initiative « le musée au bout du fil » pour créer du lien. Au cours de son discours introductif, Nicolas Surlapierre, le directeur des Musées du centre-ville de Besançon, a reconnu, en toute objectivité, la politique ambitieuse que mène la cité en la matière.

l'interview de la rédaction / Nicolas Surlapierre