Choix du secteur :
Se connecter :
 

Dans le cadre de la 6è journée de ProLigue, le Grand Besançon Doubs Handball reçoit Massy Essonne ce vendredi à 20h15. Les Bisontins sont toujours à la recherche de leur première victoire cette saison. Ils sont actuellement à une peu envieuse avant dernière place. La formation de Massy Essonne occupe la 2è place au classement. La tâche ne s’annonce pas des plus faciles pour la formation bisontine.

Dans un Palais des Sports Ghani Yalouz des grands soirs, devant 3000 spectateurs, l’équipe de France de handball, championne olympique à Tokyo cet été, a remporté son premier match comptant pour les éliminatoires de l’Euro 2022. Les Bleues ont vaincu la République Tchèque sur le score de 38 à 22 hier soir à Besançon.

Il y a du handball ce mercredi soir. Dans le cadre d’un match éliminatoire comptant pour l’Euro 2022, l’équipe de France féminine affronte la République Tchèque au Palais des Sport Ghani Yalouz. Arrivées samedi à Besançon, les Bleues ont enchaîné hier les séances de travail pour être prêtes à en découdre. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 21h. La rencontre sera à suivre à partir de 20h50 sur la chaîne l’Equipe.

 

Arrivée en fin de semaine dernière à Besançon, l’équipe de France féminine de handball prépare activement son match de mercredi soir, au palais des sports Ghani Yalouz, comptant pour les éliminatoires de l’Euro 2022. Ce matin, entre deux entraînements, elles ont été reçues à l’hôtel de Ville de Besançon. Ce retour en Franche-Comté n’est pas pour déplaire à la Mortuacienne Chloé Valentini, récemment honorée d’un titre de championne olympique avec l’équipe nationale. Ce déplacement dans sa région lui a permis de revoir sa famille.  « Je suis arrivée samedi. J’au pu profiter un peu de ma famille et de mes amis » explique l’ancienne bisontine.

Des seize handballeuses médaillées à Tokyo, sept sont à Besançon. Un autre match à enjeu attend les tricolores qui se déplaceront à Soumy pour affronter  l’Ukraine le 10 octobre prochain.

C’est sans doute une des équipes les plus en forme de ce début de saison en Franche-Comté. Après quatre journées de championnat, l’équipe féminine du Palente Besançon Handball n’ont pas perdu. Elles sont co-leaders de leur championnat de nationale 1 avec Metz. Ce dimanche, elles se sont imposées sur le score de 36 à 23 au gymnase des Orchamps face à Montigny-les-Metz. Dans quinze jours, elles se déplaceront en Alsace pour affronter Reichstett.

Handball

D1 F

ESBF 25 – 26 Paris 92

ProLigue

GBDH 28 – 35 Ivry

Nationale 1 féminine

Yutz – ESBF

Palente – Montigny les Metz

Nationale 2 féminine

CA Pontarlier 22 – 24 Colmar

Montbéliard 36 – 16 Entente Hettange -Grande/Rodemack

Dambach la Ville 19 – 18 Saône Mamirolle

Vesoul 32 – 26 Hoenheim

 

Basket

N1M

Golbey Epinal 78 – 70 BesAC

N2M

Lons le Saunier – Metz

N3M

Jura Salins 73 – 48 Poligny

Lagresle Etoile 60 – 68 Montmorot

 

Volley-ball

N3 masculine

Chaumont 0 – 3 Besançon (25/12, 25/17, 25/19)

C’est terminé au Palais des Sports. L’ESBF s’est inclinée sur le score de 25 à 26 face à Paris 92. A la pause, les Engagées étaient menées sur le score de 11 à 16.

Le GBDH s’est incliné hier soir sur le score de 28 – 35 face à Ivry. Cette rencontre comptant pour la 4è journée de ProLigue se disputait au Palais des Sports. Au classement provisoire, avec un point seulement, le groupe bisontin est avant dernier.

L’ESBF poursuit son petit bonhomme de chemin en ce début de saison compliquée. Effectivement, le calendrier des Bisontines leur impose des rencontres face aux cadors du championnat. Des formations qui, comme elles, disputeront la Coupe d’Europe. Ce samedi, c’est face à Paris, que le groupe de Sébastien Mizoule va devoir se montrer à la hauteur. Les Parisiennes sont actuellement deuxièmes au classement, avec trois victoires au compteur.

Samedi soir, devant leur public et l’équipe de France féminine de handball, qui prépare son match du 6 octobre prochain au Palais des Sports bisontin, comptant pour les éliminatoires de l’Euro 2022, face à la République Tchèque, les Engagées, ont bien l’intention de ne pas laisser partir les points de la victoire. Elles espèrent bien poursuivre sur leur lancée, après les deux performances réalisées contre Plan de Cuques (29-20) et Chambray (25-26).

L’ESBF est prévenue. Le collectif devra savoir faire trembler la défense adverse si elle veut s’imposer. Sans doute un match où les gardiennes auront une grande responsabilité. Est-il utile de rappeler que les cages parisiennes seront gardées par une vieille connaissance, l’ex bisontine Cathy Gabriel ?

Le coup d’envoi du match sera donné 20h ce samedi soir au Palais des Sports Ghani Yalouz.

L'interview de la rédaction / Tom Garnier (entraîneur adjoint)

Ce vendredi, le Grand Besançon Doubs Handball dispute sa 4è journée de championnat en ProLigue. Le groupe bisontin affronte Ivry, à 20h15, au Palais des Sports Ghani Yalouz. Les Bisontins auront à cœur de montrer un autre visage après leur entame de championnat manquée.

L’entraîneur bisontin Benoît Guillaume demande une plus grande régularité à son équipe en compétition.  Cette dernière montre des périodes de faiblesse notoires, qui lui font perdre pied. C’est ce qui s’est encore  passé  le week-end dernier face à Villeurbanne, où le groupe a dû s’arracher en fin de rencontre pour revenir à la hauteur de son adversaire. Ces performances en dent de scie sont pour Benoît Guillaume sans doute dues à la jeunesse de son collectif, qui va devoir se montrer encore plus exigent lors des prochains temps de préparation s’il veut davantage performer.

Alors qu’un mois d’octobre compliqué s’annonce, le coach bisontin veut que son équipe aille chercher un bon résultat demain soir. « Nous devons apprendre à mieux gérer les temps faibles durant les matches » précise-t-il. Et de poursuivre : « le temps de remise en route et trop long pour que l’on puisse prétendre prendre les points. On va essayer de corriger cela demain ».

Un match compliqué

Benoît Guillaume s’attend à une confrontation difficile. Ivry reste sur une défaite la semaine dernière face à Massy Essone. Alors autant dire que les visiteurs auront envie de faire oublier ce faux pas et repartir de Besançon avec les points de la victoire. De leur côté, les Bisontins ne l’entendent pas de cette oreille. Ils n’auront pas envie de faillir sur leur parquet. « Nous aurons à cœur d’aller chercher les deux points et de montrer à notre public que l’on est capable de battre n’importe qui à la maison » précise l’entraîneur. Notons que l’effectif évolue peu par rapport à la semaine dernière. Pour cette rencontre, et les récompenser pour leur bel investissement depuis la reprise, le coach bisontin a sélectionné pour la première fois deux jeunes prometteurs : Antonin Paris et Hugo Faillard.

L'interview de la rédaction . Benoît Guillaume