Choix du secteur :
Se connecter :
 

Il y a du mouvement en ce début d’année dans le monde du handball féminin. L’ESBF a fait le point sur les éléments de mercato qui ont eu lieu au cours du mois de décembre et début janvier. L’entraineur Sébastien Mizoule a prolongé d’une saison supplémentaire à la tête de l’équipe. Sabrina Zazaï, l’internationale algérienne, a quant à elle prolongé pour les deux prochaines saisons. Clarisse Mairot, la demi-centre bisontine a également souhaité poursuivre son aventure avec l’ESBF pour une saison supplémentaire. Concernant les départs, ce sont des joueuses cadres qui s’envoleront à l’issue de la saison. Lucie Granier en direction de Metz Handball, Audrey Dembele rejoindra Brest Bretagne Handball et Natalia Nosek découvrira un nouveau pays étranger, celui de la Roumanie. Rappelons que la jeune Kiara Tshimanga (21 ans) a paraphé son premier contrat professionnel après trois saisons de centre de formation, et ce jusqu’en 2025.

La handballeuse bisontine Kiara Tshimanga vient de signer son premier contrat professionnel. Après trois années en centre de formation, elle poursuit son aventure sportive avec l’ESBF, qu’elle avait rejoint en 2019. Elle s’engage pour deux saisons au sein de cette formation. L’internationale U20 française fera partie des maillons forts du groupe de Sébastien Mizoule  la saison prochaine.

Handball : L’ESBF veut poursuivre son épopée européenne

À Besançon, les handballeuses de lESBF ont décroché le mois dernier leur ticket pour la phase de groupes de l’European Ligue. Elles affronteront trois formations lors de six matchs aller-retour, entre le 7 janvier et le 17 février. Il sagit déquipes provenant des mêmes pays que la saison dernière, les Engagées avaient réalisé un beau parcours jusquen quarts de finale. Cette année, les bisontines devront faire face à Molde Elite, actuelles 3èmes du championnat norvégien, le Borussia Dortmund, 3èmes de Bundesliga, ainsi que Siofok, 7èmes du championnat hongrois, mais le meilleur championnat d’Europe de handball féminin. La première échéance aura lieu ce dimanche au Palais des Sports, où l’ESBF recevra le KFC Siofok à 18h.

 

Cyclisme : Le Tour de France à nouveau dans le Jura

Pour la deuxième année consécutive, le Tour de France passe par le Jura. La 19ème étape de la Grande Boucle reliera Moirans-en-Montagne à Poligny le 21 juillet prochain. Un parcours 100% jurassien avec une ligne droite de près de 8km qui amènera les coureurs pour une arrivée spectaculaire sur la route de Dole, près du centre commercial Triange d’Or. Un final à priori réservé aux sprinteurs.

 

Football : Deux équipes franc-comtoises encore en lice en Coupe de France

Jura Sud a obtenu son billet pour la suite de la compétition après avoir rejoué son huitième de finale contre le FC Limonest. Les hommes de Valentin Guichard se sont imposés au terme de la séance de tirs au but (1-1, 4 tab à 2) contre les pensionnaires de National 3. Ils recevront donc l’AC Ajaccio, actuellement en Ligue 1, dans leur stade de Moirans-en-Montagne. Dans le même temps, l'ASM Belfort sera opposé à l'Olympique Saint-Quentin. Un tirage plutôt clément pour les Belfortains, qui auraient pu tomber sur une équipe de Ligue 1. Les rencontres seront à suivre ce dimanche à partir de 15h30.

 

Coupe du Monde de Combiné nordique et de Ski de fond : Deux étapes dans la région

Et puis, concernant les sports d’hiver, la Coupe du Monde de combiné nordique fera son retour à Chaux-Neuve et son tremplin de la Côte Feuillée les 21 et 22 janvier prochains. Au programme le samedi : saut d’essai HS118 (12h30), saut de compétition (13h40) et ski de fond (16h). Pour enchaîner le dimanche à nouveau par le saut d’essai HS118 (9h), suivi du saut de compétition (10h) et du ski de fond (13h). Et puis, le Stade Nordique des Tuffes situé à Prémanon dans la station des Rousses accueillera une étape de la Coupe du Monde de ski de fond du 27 au 29 janvier 2023. Au programme : individuel skate le vendredi, sprint classique le samedi, et mass start classique le dimanche.

 

Les filles de l’ESBF connaissent leurs futurs adversaires pour la phase de groupe de la ligue européenne. Pour poursuivre l’aventure en quarts de finale, les handballeuses bisontines devront affronter des formations allemande ( Borussia Dortmund), hongroise (Sofiok) et Norvégienne (Molde Elite). La première rencontre se disputera le 7 janvier au palais des sports face aux Hongroises.

En sport. Grâce à leur victoire 27 à 24 face à Bera Bera ce dimanche après-midi, les filles de l’ESBF poursuivent leur aventure en ligue Européenne. Elles se qualifient pour le Top 16 de la compétition. Les Bisontines accèdent en phase de groupe. Les matches, six au total, en formule aller-retour, se dérouleront entre le 7 janvier et le 19 févier. L’an dernier, le collectif était allé jusqu’en quarts de finale de l’European League. Elle devraient être fixéee sur leurs adversaires dans le courant de la semaine.

Les handballeurs bisontins n’ont pas su confirmer leurs deux dernières performances à Villeurbanne et Strasbourg. Hier soir, le GBDH s’est incliné sur le score de 41 à 37 face à Frontignan handball.

Se qualifier et retrouver de la stabilité : tels sont les objectifs de l’ESBF qui se déplace ce samedi à San Sebastian en Espagne pour y affronter Bera Bera. Il s’agit du match retour de Coupe d’Europe. Les Engagées s’étaient imposées lors du match aller 32 à 29 au terme d’une rencontre rudement disputée au Palais des Sports Ghani Yalouz. Ce vendredi matin, Sébastien Mizoule, l’entraîneur de la formation bisontine, sondait encore son groupe afin de déterminer quelles joueuses seront du voyage. Seule certitude à l’heure actuelle : il y aura 3 pivots et 3 gardiennes qui iront en Espagne. Après un match « complétement raté » ce mercredi en Ligue Butagaz Energie face à Nice (27-28), il sera capital d’arracher cette qualification en Coupe d’Europe. La rencontre débutera ce samedi à 12h.

Sébastien Mizoule évoque l'importance de ce match pour la suite de la saison : 

Pour son dernier match de l’année à domicile, l’ESBF laisse échapper deux points très importants. Les Engagées se sont inclinés d’une longueur seulement ce mercredi face à l’OGC Nice, 27-28. La formation de Sébastien Mizoule enchaîne une quatrième défaite consécutive et passera la trêve de Noël à la 10ème place.

Le début de match aura été compliqué pour les Engagées, dépassées sur tous les plans. Très vite, la formation niçoise prend l’ascendant de la rencontre, et distance les bisontines de 4 points. Une avance confortable qu’elle gardera jusqu’à la mi-temps. Une domination nette, malgré un sursaut d’orgueil porté par une Juliette Faure déterminée, qui au terme d’une lutte acharnée, porte le score à 11-14. Malheureusement, la formation de Sébastien Mizoule craque à deux reprises dans les derniers instants. Score à la mi-temps : 12-16 en faveur de l’OGC Nice.

La seconde période repartira sur les mêmes bases. Les Engagées, dos au mur, alors menées de de 7 points (18-25), mettront un terme à la domination niçoise dans le dernier quart d’heure. Dans l’effervescence d’un palais des sports retentissant, les bisontines entament une folle remontée moins de dix minutes avant la fin du match. Tonje Lerstad multiplie les arrêts, Juliette Faure inscrit deux pénaltys coup sur coup. Clarisse Mairot, Lucie Granier et Pauline Robert concrétisent leurs occasions. La formation de Sebastien Mizoule recolle à 26-27, le plus petit écart du match. Les Engagées sont transcendées, le public bisontin est en ébullition, la victoire semble à portée de main. Malheureusement, une contre-attaque fatale de l’OGC Nice quelques secondes après l’engagement leur redonne une véritable bouffée d’oxygène avec 2 points d’avance dans un match qui n’est plus le même. Dans un ultime rush, les Engagées parviennent à revenir à seulement un point des Niçoises à la dernière seconde. Mais l’arbitre siffle la fin de la rencontre dès l’engagement. Score final 27-28.

Le réveil aura été trop tardif pour les joueuses de l’ESBF qui s’inclinent d’un petit point. Mauvaise opération pour la formation de Sébastien Mizoule qui laisse les sudistes se rapprocher dangereusement au classement, avec seulement un point de moins. Les Engagées devront se rassurer ce dimanche lors du match retour de coupe d’Europe face à Bera-Bera. Avant de se déplacer dans la Drôme le 17 décembre prochain pour y affronter Bourg-de-Péage.

 

 

Cela devient très inquiétant. Les places européennes s’éloignent de plus en plus. Hier soir, les filles de l’ESBF se sont inclinées sur le score de 27 à 28 face à Nice dans le cadre de la 8è journée de championnat en D1 féminine. Une quatrième défaite consécutive qui laisse un goût amer. Au classement, le groupe de Sébastien Mizoule apparaît à la 9è place. Une contreperformance notoire à quatre jours du match de Coupe d’Europe.

L’ESBF affronte Nice ce mercredi à 20h dans le cadre de la 8ème journée de Ligue Butagaz Energie. Après un match globalement maîtrisé, les Engagées se sont imposées samedi dernier lors match aller du 3ème tour de Ligue Européenne face à Bera-Bera (32-29). Retour au championnat ce mercredi pour les handballeuses bisontines (9èmes ) qui doivent s’imposer face à une formation niçoise (10ème) qui compte seulement trois points de moins au classement.