Choix du secteur :
Se connecter :
 

Après leur très bonne entame de phase de groupes de l'European Ligue à domicile face aux Hongroises de Siofok dimanche dernier (30/21) pour leur 1er match, les handballeuses de l’ESBF se déplacent ce dimanche en Norvège. Elles affrontent Molde Elite à 20h. Une formation, sur le papier, plus performante que les hongroises, mais qui reste actuellement sur 5 défaites d’affilée toutes compétitions confondues. Si les Engagées parvenaient à accrocher la victoire ce dimanche, ce serait un grand pas réalisé pour la suite de cette aventure européenne.

Méfiance. Car même si norvégiennes ont actuellement la tête sous l’eau et se sont inclinées lors de leurs cinq derniers matchs, cette formation reste très dangereuse et habituée aux compétitions européennes d’envergure. Des joueuses de grande qualité composent l’effectif de Molde Elite. A commencer par Thale Rushfeldt Deila, cette arrière-gauche de 22 ans courtisée de toute l’Europe. « Elle fera partie des top arrières-gauche mondiale dans pas longtemps. Tout le monde se bat pour avoir cette joueuse » indiquait Sébastien Mizoule, l’entraîneur de l’ESBF. Les sœurs Obaidli, Mona et Sherin, sont aussi de redoutables joueuses qu’il faudra surveiller attentivement.

La ferveur et les supporters seront au rendez-vous lors de cette rencontre européenne. « La Norvège est un pays de handball, ça va être sympa de jouer dans ces conditions » annonçait Sébastien Mizoule lors d’une conférence de presse après le match remporté face à Saint-Amand ce jeudi. Les Engagées sont arrivées ce matin en terre norvégienne après s’être envolées de Genève, en passant par une escale à Oslo, la capitale. En cas de bon résultat ce dimanche, les bisontines seront confortablement installées dans leur groupe, avant de se déplacer le 21 janvier en Allemagne pour défier le Borussia Dortmund.

 

Sébastien Mizoule, entraîneur de l'ESBF : 

Les filles de l’ESBF se sont imposées hier soir au palais des sports Ghani Yalouz. Dans le cadre de la 11è journée de championnat en D1 féminine, elles ont vaincu leur adversaire, Saint-Amand,  sur le score de 30 à 22. Elles sont désormais huitièmes au classement. Elles conservent néanmoins leurs trois points d’écart avec la première place européenne. Désormais place à la Coupe d’Europe et l’équipe de Molde, qu’elles affronteront ce samedi en Norvège.

Après avoir annoncé quelques départs, et plusieurs prolongations, le club de l’ESBF dévoile sa première recrue, en présentant une joueuse suivie de longue date par Sébastien Mizoule. D’origine Néo-Calédonienne et âgée de 22 ans, Suzanne Wajoka rejoindra les bords du Doubs en juillet prochain.

Joueuse du Fleury Loiret Handball depuis 2016, où elle a effectué toutes ses classes de formation, Suzanne figure parmi les ailières gauche prometteuses du championnat français. Du haut de son mètre 71, cette joueuse possède de très bonnes qualités physiques lui permettant d’être une très bonne défenseuse. Elle a évolué sous le maillot de l’équipe de France des moins de vingt ans aux côtés de Clarisse Mairot et d’Audrey Dembele, portant même le brassard de capitaine des Bleuettes. Jeune espoir du handball français, Suzanne rejoint l’ESBF pour les deux prochaines saisons, jusqu’en 2025.

Arrivée à l’été 2021, Camille Aoustin quitte l’ESBF. L’ailière gauche, qui arrivait de Siofok, en Hongrie, après quatre saisons là-bas, avait été recrutée par Sébastien Mizoule pour
compenser le départ de Chloé Valentini au poste d’ailière gauche. Le duo Mizoule-Garnier a choisi de se séparer d’elle et de ne pas compter sur ses services la saison prochaine.


Suite à sa blessure, survenue mercredi soir lors du match face à Celles-sur-Belle, Audrey Dembélé sera écartée des terrains jusqu’à la fin de la saison. La handballeuse bisontine, qui quittera le club en fin de saison pour rejoindre Brest, a passé des examens médicaux qui ont révélé une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit.

Ce dimanche soir, au palais des sports Ghani Yalouz, les filles de l’ESBF n’ont pas failli. Pour leur premier match de groupes en European League, elles ont vaincu les Hongroises de Siofok,  leur adversaire du jour, sur le score de 30 à 21. A la mi-temps, le groupe de Sébastien Mizoule menait 15 à 9. Un nouveau match attend les Engagées. Mercredi, le collectif affrontera Saint Amand dans le cadre de la 11è journée de championnat en D1 féminine.

Il y a du mouvement en ce début d’année dans le monde du handball féminin. L’ESBF a fait le point sur les éléments de mercato qui ont eu lieu au cours du mois de décembre et début janvier. L’entraineur Sébastien Mizoule a prolongé d’une saison supplémentaire à la tête de l’équipe. Sabrina Zazaï, l’internationale algérienne, a quant à elle prolongé pour les deux prochaines saisons. Clarisse Mairot, la demi-centre bisontine a également souhaité poursuivre son aventure avec l’ESBF pour une saison supplémentaire. Concernant les départs, ce sont des joueuses cadres qui s’envoleront à l’issue de la saison. Lucie Granier en direction de Metz Handball, Audrey Dembele rejoindra Brest Bretagne Handball et Natalia Nosek découvrira un nouveau pays étranger, celui de la Roumanie. Rappelons que la jeune Kiara Tshimanga (21 ans) a paraphé son premier contrat professionnel après trois saisons de centre de formation, et ce jusqu’en 2025.

La handballeuse bisontine Kiara Tshimanga vient de signer son premier contrat professionnel. Après trois années en centre de formation, elle poursuit son aventure sportive avec l’ESBF, qu’elle avait rejoint en 2019. Elle s’engage pour deux saisons au sein de cette formation. L’internationale U20 française fera partie des maillons forts du groupe de Sébastien Mizoule  la saison prochaine.

Handball : L’ESBF veut poursuivre son épopée européenne

À Besançon, les handballeuses de lESBF ont décroché le mois dernier leur ticket pour la phase de groupes de l’European Ligue. Elles affronteront trois formations lors de six matchs aller-retour, entre le 7 janvier et le 17 février. Il sagit déquipes provenant des mêmes pays que la saison dernière, les Engagées avaient réalisé un beau parcours jusquen quarts de finale. Cette année, les bisontines devront faire face à Molde Elite, actuelles 3èmes du championnat norvégien, le Borussia Dortmund, 3èmes de Bundesliga, ainsi que Siofok, 7èmes du championnat hongrois, mais le meilleur championnat d’Europe de handball féminin. La première échéance aura lieu ce dimanche au Palais des Sports, où l’ESBF recevra le KFC Siofok à 18h.

 

Cyclisme : Le Tour de France à nouveau dans le Jura

Pour la deuxième année consécutive, le Tour de France passe par le Jura. La 19ème étape de la Grande Boucle reliera Moirans-en-Montagne à Poligny le 21 juillet prochain. Un parcours 100% jurassien avec une ligne droite de près de 8km qui amènera les coureurs pour une arrivée spectaculaire sur la route de Dole, près du centre commercial Triange d’Or. Un final à priori réservé aux sprinteurs.

 

Football : Deux équipes franc-comtoises encore en lice en Coupe de France

Jura Sud a obtenu son billet pour la suite de la compétition après avoir rejoué son huitième de finale contre le FC Limonest. Les hommes de Valentin Guichard se sont imposés au terme de la séance de tirs au but (1-1, 4 tab à 2) contre les pensionnaires de National 3. Ils recevront donc l’AC Ajaccio, actuellement en Ligue 1, dans leur stade de Moirans-en-Montagne. Dans le même temps, l'ASM Belfort sera opposé à l'Olympique Saint-Quentin. Un tirage plutôt clément pour les Belfortains, qui auraient pu tomber sur une équipe de Ligue 1. Les rencontres seront à suivre ce dimanche à partir de 15h30.

 

Coupe du Monde de Combiné nordique et de Ski de fond : Deux étapes dans la région

Et puis, concernant les sports d’hiver, la Coupe du Monde de combiné nordique fera son retour à Chaux-Neuve et son tremplin de la Côte Feuillée les 21 et 22 janvier prochains. Au programme le samedi : saut d’essai HS118 (12h30), saut de compétition (13h40) et ski de fond (16h). Pour enchaîner le dimanche à nouveau par le saut d’essai HS118 (9h), suivi du saut de compétition (10h) et du ski de fond (13h). Et puis, le Stade Nordique des Tuffes situé à Prémanon dans la station des Rousses accueillera une étape de la Coupe du Monde de ski de fond du 27 au 29 janvier 2023. Au programme : individuel skate le vendredi, sprint classique le samedi, et mass start classique le dimanche.