Choix du secteur :
Se connecter :
 

Le tribunal administratif de Besançon censure deux arrêtés préfectoraux qui avaient autorisé des tirs de défense simple contre le loup pour deux GAEC situés sur les territoires de Chaux-Neuve et Chapelle d’Huin. Trois associations, ayant pour objet la défense des animaux, et notamment des prédateurs, avaient demandé à la justice l’annulation de ces arrêtés préfectoraux.

La Ville de Lons-le-Saunier accueillera Yann Arthus Bertrand les 29 et 30 juin prochains. Cette visite se déroule dans le cadre du « projet photographique » du reporter, dans lequel il parcourt la France à la rencontre des habitants, auxquels il propose une session photo dans son studio itinérant. Des milliers de clichés sont d’ores et déjà pris pour réaliser un véritable portrait social de la France. Le rendez-vous est fixé, de 13h30 à 18h, à l’ancienne école maternelle Aristide Briand, rue Edmond Chapuis.

Ce vendredi 14 juin, à 20h, l’association Durable & Doubs, située à Pontarlier, organise une conférence gesticulée, intitulée « Agonie des rivières comtoises : pêcher capital » à la salle Morand à Pontarlier. Elle sera animée par Manon Silvant, activiste environnementale et membre du collectif SOS Loue et Rivières Comtoises. A travers cette initiative, l’organisateur veut sensibiliser tous les publics aux problématiques des rivières comtoises, en promouvant une prise de conscience collective et des actions concrètes pour la préservation de notre environnement.

Dans le Jura, à Salins-les-Bains, un méga pique-nique contre le projet de méga-usine à pellets, dans la zone d’activité des Mélincols, est en préparation. Organisé par Pays de Salins environnement, il se tiendra le samedi 29 juin. Le collectif appelle à la mobilisation. D’autant plus, selon lui, selon les informations officielles qu’il s’est procuré, cette initiative « impacterait des espèces animales et s’installerait sur un périmètre qui concentre une zone humide, proche d’espaces agricoles, naturels et forestiers ».

A Salins-les Bains, le collectif « Pays de Salins Environnement » dénonce « la campagne d’abattage d’arbres communaux », menée par la cité thermale. Selon, le collectif, « une cinquantaine d’arbres ont été abattus depuis 2020 sur le domaine public ». Le collectif « doute de la nécessité de tous ces abattages », qui, selon lui, ne sont pas tous liés à des objectifs sanitaires. Les opposants demandent au maire de la Ville : « les publications des diagnostics des arbres abattus et d’un programme municipal de plantations ».

Deux femelles lynx ont été respectivement remises en liberté à proximité du lieu où elles avaient été recueillies l’hiver dernier sur les communes de Morbier et Montlebon. Les deux femelles ont été prises en charge et réhabilitées par le centre de soin Athenas.

Rappelons que le lynx  boréal est une espèce menacée et strictement protégée au niveau international et national. Ces opérations s’inscrivent dans le cadre du Plan National d’Actions en faveur du Lynx boréal. L’objectif vise à rétablir l’espèce dans un état de conservation favorable.

Ce vendredi et ce samedi, la commune de Pirey, près de Besançon,  organise la deuxième édition du festival du climat. Cette année, la manifestation a pour thème l’alimentation et pose la question « Que mangerons-nous demain ? ». Le rendez-vous est fixé au centre polyvalent, situé 17 route Saint-Martin.

Durant ces deux jours seront proposés de nombreux ateliers, des tables rondes, des dégustations et des concerts. Une mini-ferme sera installée pour l’occasion. L’entrée est gratuite et ouverte à tous. Parmi les évènements à ne pas manquer : « le repas 2050 », vendredi à 19h30, pour une expérience inattendue, avec animations scientifiques, musicales et sensorielles et l’éveil sensoriel de samedi après-midi, à 14h30, avec les trailers Xavier Thévenard et Manon Bohard.

Le lycée Louis Pergaud de Besançon fait partie des trois établissements scolaires de Bourgogne Franche-Comté, avec les lycées Eiffel de Dijon et Cuvier de Montbéliard, qui se sont dernièrement engagés,  au côté de la Banque Alimentaire, dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et la valorisation des biodéchets.

Ces structures  ont répondu favorablement à cette déclaration d’intention, émanant du Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté. L’objectif est de participer au don alimentaire pour « assurer une utilité à des denrées préparées, mais non distribuées ». La collectivité initie également une démarche pour ‘réduire l’impact sur l’environnement et le rejet de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ». Plus d’une centaine d’autres établissements pourraient les rejoindre.

Ce mercredi 15 mai, Grand Besançon Métropole lance sa consultation en vue de la rédaction du Plan Climat Air Energie Territoriale (PCAET). A travers cette initiative, elle veut recueillir l’avis de la population pour la conception d’un programme d’actions à mener dans la lutte contre les changements climatiques, qui devront être réalisées durant la période 2024/2029.

Sept réunions sont au programme. Ce mercredi, le coup d’envoi sera donné avec François Gemenne, politologue, professeur à HEC  et Science Po, auteur principal du Groupe Intergouvernemental d’Experts sur l’Evolution du Climat. Il animera une conférence publique. Le rendez-vous est fixé à 20h à l’Amphithéâtre Donzelot à la faculté des lettres de Besançon, rue Mégevand.

Le 5è rendez-vous de la manifestation du ‘Printemps de la biodiversité » se déroulera ce mercredi 15 mai à la Citadelle de Besançon. « Les animaux d’Asie du Sud-Est : précieux et fascinants » sera le thème de cette nouvelle journée.

Rappelons que cette opération a pour objectif de permettre au grand public de découvrir, dans leur environnement, des espèces fragilisées et les actions mises en œuvre pour leur protection. Les spécialistes du zoo de la Citadelle et des associations de protection de la nature seront présents. Rendez-vous de 14h à 17h, sans inscription.