Choix du secteur :
Se connecter :
 

Le virus COVID-19 s’est nettement replié ces sept derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté. Le taux d’incidence en population générale est en baisse de plus de 25% par rapport à la semaine dernière. Le taux de positivité des tests, qui reste supérieur à 30%, montre toutefois que l’épidémie est toujours là.

« La circulation du virus COVID-19 a diminué ces 7 derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté mais reste à un niveau élevé » indique ce vendredi, en fin d’après-midi, l’Agence Régionale de Santé. Avec un taux d’incidence désormais inférieur à 1 000 cas pour 100 000 habitants en population générale, la décélération de l’épidémie amorcée au cours de la précédente période s’est confirmée ces 7 derniers jours dans tous les départements de la région. « Le taux de positivité, qui progresse encore, à plus de 36%, doit inciter au maintien de la prudence » ajoute l’ARS. « Le nombre de nouvelles hospitalisations conserve une tendance à la hausse ».

« La septième vague de l’épidémie de COVID-19 a poursuivi sa progression ces 7 derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté, mais à un rythme moins soutenu » indique l’Agence Régionale de Santé en Bourgogne-Franche-Comté. Le taux d’incidence en population générale affiche toujours un niveau supérieur à 1 000 cas pour 100 000 habitants. Il est également précisé que « l’activité hospitalière a encore augmenté pour la prise en charge des formes sévères de la maladie ».

Selon des résultats publiés par l’Union cycliste internationale, les tests covid pratiqués dimanche soir sur tous les coureurs du peloton se sont révélés négatifs. Rappelons que ce lundi est un jour de repos sur le Tour de France. La prochaine étape, la dixième, se disputera ce mardi, entre Morzine et Megève. Soit un parcours de 148 kilomètres.

Concernant la crise sanitaire liée au covid-19, elle s’est encore intensifiée ces 7 derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté, où tous les indicateurs sont à la hausse. Le taux d’incidence en population générale dépasse les 1 000 cas de Covid pour 100 000 habitants en Bourgogne-Franche-Comté. Le taux de positivité, qui augmente de 5 points par semaine depuis près d’un mois, approche les 35%. Par ailleurs, il est précisé que « la prise en charge des patients atteints de formes sévères de la maladie implique une augmentation de l’activité hospitalière ».

Concernant la crise sanitaire liée au covid-19, la préfecture du Jura indique que la situation épidémique dans le département est inquiétante. Le taux d’incidence est passé 392 cas pour 10.000 habitants le 23 juin à 790 cas pour 100 000 habitants le 1er juillet, et à plus de 1050 le 6 juillet. Cette très forte évolution étant à l’image de celle de toute la région. Dans le Jura cela correspond à plus de 2600 nouveaux cas positifs sur une semaine. Avec 23 hospitalisations au 7 juillet, la situation reste stable à l’hôpital

L’épidémie de covid-19 s’est encore accélérée ces sept derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté. Le taux d’incidence en population générale dépasse les 600 cas pour 100 000 habitants, en hausse de l’ordre de 50% par rapport à la semaine dernière. La forte progression de l’épidémie s’observe dans toutes les tranches d’âges et à l’échelle des huit départements. Cette tendance se ressent sur les hospitalisations, dont les indicateurs sont également au rouge.

L’Agence Régionale de Santé indique que la circulation du virus de la Covid-19 est en forte hausse ces 7 derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté. « Cette évolution défavorable engagée la semaine dernière se poursuit et s’amplifie ». L’incidence en population générale s’établit à plus de 300 cas pour 100 000 habitants ces 7 derniers jours, un chiffre multiplié par plus de 2 par rapport à la semaine dernière. 

La circulation virale a encore nettement diminué sur la dernière période de 7 jours, dans les départements franc-comtois. Le taux d’incidence en population générale est légèrement inférieur à 300 cas pour 100 000 habitants en Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests est proche de 20%.

On fait un point sur l’épidémie de Covid-19. Si la progression de l’épidémie ralentit depuis la semaine dernière, la circulation du virus s’inscrit encore dans une tendance à la hausse en Bourgogne-Franche-Comté. Par ailleurs, l’épidémie de grippe en cours depuis un mois se stabilise.