Choix du secteur :
Se connecter :
 

La circulation virale a encore nettement diminué sur la dernière période de 7 jours, dans les départements franc-comtois. Le taux d’incidence en population générale est légèrement inférieur à 300 cas pour 100 000 habitants en Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests est proche de 20%.

On fait un point sur l’épidémie de Covid-19. Si la progression de l’épidémie ralentit depuis la semaine dernière, la circulation du virus s’inscrit encore dans une tendance à la hausse en Bourgogne-Franche-Comté. Par ailleurs, l’épidémie de grippe en cours depuis un mois se stabilise.

La progression de l’épidémie s’est ralentie ces derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté. Le taux d’incidence en population générale enregistre une augmentation inférieure à 10% par rapport à la semaine dernière. Le taux de positivité des tests progresse moins vite également, pour s’établir autour de 36% à l’échelle régionale. Rappelons que depuis le 7 avril dernier, les personnes âgées de 60  à 79 ans qui le souhaitent peuvent recevoir leur quatrième dose, dès 6 mois après l’injection du premier rappel ou après la dernière infection.

Concernant l’épidémie de covid-19. Selon les derniers chiffres du rectorat, datant de ce jeudi après-midi, aucune structure scolaire n'est fermée et 102 classes à distance bénéficient de la continuité pédagogique dans l'académie de Besançon. 1.411 élèves et 157 personnels sont cas confirmés à la Covid-19 en cumul sur les 7 derniers jours.


Dans un communiqué de presse, l’Agence Régionale de Santé de Bourgogne Franche-Comté invite la population, avant de se rendre aux urgences, à consulter son médecin traitant en première intention ou à composer le 15 pour être bien orienté. En cette période ou les virus de la grippe et de la covid-19 circulent fortement, les services d’urgence régionaux sont beaucoup sollicités. Selon l’ARS, ce contexte sanitaire particulier conduit à des tensions sur la prise en charge hospitalière.

Concernant l’épidémie de Covid-19, la circulation du virus a continué d’augmenter fortement ces 7 derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté, où la grippe reste par ailleurs en phase épidémique pour la troisième semaine. La COVID-19 est responsable de 50 décès supplémentaires ces 7 derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté.

Selon le rectorat, publiant des données datant de jeudi après-midi, aucune structure scolaire n'est fermée dans l’académie de Besançon et 93 classes à distance bénéficient de la continuité pédagogique. 1822 élèves et 190 personnels sont cas confirmés à la Covid-19 en cumul sur les 7 derniers jours.

Concernant l’épidémie de Covid19, selon des chiffres communiqués par le Rectorat de Besançon, aucune structure scolaire n'est fermée et 93 classes à distance bénéficient de la continuité pédagogique dans l'académie. Par ailleurs, selon des chiffres arrêtés ce jeudi après-midi,  934 élèves et 64 personnels sont cas confirmés à la Covid-19 en cumul sur les 7 derniers jours

L’Agence Régionale de Santé indique que la circulation du virus est repartie à la hausse ces 7 dernières jours dans tous les départements de Bourgogne-Franche-Comté. Le taux d’incidence en population générale dépasse de nouveau 500 cas pour 100 000 habitants et plus d’un quart des tests de dépistage sont positifs.

Il est rappelé que le port du masque reste obligatoire dès 6 ans dans les transports collectifs de voyageurs, dans les établissements de santé et médico-sociaux, les lieux d’exercice de professionnels de santé. Il est d’autre part fortement recommandé dans les lieux de promiscuité importante.

Depuis le 16 mars, les visites aux patients hospitalisés au CHU de Besançon sont à nouveau autorisées. Les visites restent soumises à certaines mesures. La présentation d’un pass sanitaire valide est toujours exigée à l’entrée de l’établissement. Le port du masque et la désinfection des mains à l’entrée et à la sortie du service restent d’actualité. Par ailleurs, les visites sont strictement interdites aux personnes qui présentent des symptômes de la Covid-19, ont été testées positives au virus ou sont cas-contact d’une personne infectée.