Choix du secteur :
Se connecter :
 

La Coupe du Monde de rugby bat son plein en France. Ce soir, le XV tricolore affronte la Namibie pour son 3è match de poule dans cette compétition. Les clubs de rugby de la région savourent,  la compétition suscite des vocations auprès des jeunes français. A l’Olympique de Besançon, les effectifs de l’école de rugby ont progressé de 20%. A l’image de Vincent Lornet, son responsable, on espère qu’il ne s’agit pas que d’un effet de mode.

A Besançon, la pratique du rugby est possible dès la grande section de maternelle. Actuellement, 140 enfants, âgés de 5 à 13 ans,  composent les effectifs de l’école de rugby. Contrairement à d’autres sports collectifs, avant de faire de ces enfants des petits champions de la discipline, les éducateurs inculquent des règles et des valeurs qui forment les citoyens et les adultes de demain. Le club inscrit l’enfant dans un projet collectif, où la vie d’équipe et de groupe est capitale. Des valeurs de solidarité, de camaraderie et d’entraide qui permettent à chacun de trouver sa place, s’épanouir et grandir aux côtés et avec les autres. Bien évidemment, la formation est aussi au cœur du projet bisontin, mais elle s’effectue par étapes et en fonction de l’âge des enfants.

L'interview de la rédaction : Vincent Lornet, responsable de l'école de rugby

 

 

RUGBY ENFANT

« Ce sport m’apporte du bonheur et de la liberté ».

Chez les moins de 12 ans, tous ne s’inscriront pas dans une pratique de longue durée, mais certains ont déjà des rêves et des ambitions plein la tête. Baptiste fait partie de ces petits rugbymen qui ont envie de percer. Du haut de sa dizaine d’années, le jeune bisontin veut réussir. « Cela fait sept ans que je pratique ce sport. J’ai eu envie de copier mon papa et mes grands frères » explique ce sympathique petit blondinet. Et de poursuivre : « Une fois que je l’ai découvert, j’ai beaucoup aimé les passes, le contact et la vitesse ». Camille  y trouve du plaisir. « Ce sport m’apporte du bonheur et de la liberté ». Aller au contact ne lui fait pas peur. « Cela fait partie des règles du jeu. Si l’on veut être un bon joueur, il faut le faire ». Baptiste ne veut rien lâcher. Il se verrait bien dans plusieurs années porter les couleurs françaises et soulever le trophée de la Coupe du Monde. « J’aimerais bien devenir joueur professionnel. Ce serait pour moi une grande fierté. Ce serait un grand honneur » lance l’enfant. Très lucide, il sait que le parcours est encore long, mais ce petit gars a bien raison de croire en ses rêves. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

L'interview de la rédaction / Baptiste et Camille

Besançon : Quand le rugby devient possible à partir de 5 ans

Thibaut Pinot a déjà dit aurevoir au Tour du Luxembourg. Malade, le cycliste franc-comtois a été contraint de ne pas poursuivre l’aventure ce mercredi. Son camarade David Gaudu connaît également la même mésaventure. Au départ de la course, se sachant fébrile, Pinot avait déclaré qu’il ne se faisait « pas trop d’illusions ». Le 23 août dernier, il avait déjà écourté son séjour sur le Tour de Poitou-Charentes après une chute. Il s’agissait de la dernière course de sa carrière en France.

Comme le veut la tradition depuis 18 ans. Ce dimanche 24 septembre se déroulera une nouvelle édition du Trail des Sangliers à Pontarlier. Cette manifestation est organisée par le club Doubs Sud Athlétisme, en partenariat avec la Ville de Pontarlier et la Communauté de Communes du Grand Pontarlier. Environ 1000 coureurs s’élanceront sur les sentiers de Pontarlier. Le coup d’envoi de la course sera donné à 8h30 sur le site du Gounefay. A ne pas manquer les passages au Grand Taureau et au Château de Joux.

Au programme pour les participants : trois trails chronométrés ( 10, 24 et 32 km), un relais, un canitrail, des épreuves jeunes et une marche nordique. Pour de plus amples informations : www.traildessangliers.com

La Communauté de Communes du Grand Pontarlier fait savoir que le Château de Joux sera exceptionnellement fermé aux visiteurs ce dimanche 24 septembre. Et ce, en raison de la tenue du Trail des sangliers, dont le parcours englobe le Fort de Joux.

La Ligue de Football de Bourgogne Franche-Comté a procédé mardi soir au tirage au sort du 4è tour de la Coupe de France. Les rencontres se disputeront les 30 septembre et 1er octobre prochains. C’est également l’entrée en lice des clubs de national 2. Parmi les rencontres à suivre :

Beaune (R1) – Jura Sud (N2)

Saint Vit (R1) – Rioz/Etuz/Cussey (R2)

Sud Revermont (D1) – Crèches (D1)

Saint Marcel (R2) – Jura Dolois (N3)

FC Tilles (D1) – La Joux Nozeroy (R2)

Sagy (R3) – Ornans (R1)

Mouchard (D2) – Chalon FC (R1)

Louhans Cuiseaux (N3) – Val d’Amour / Mont Sous Vaudrey (R1)

Coteaux de Seille (R3) – Arcade Foot (R3)

Grandvillars (R1) – Baume les Dames (R1)

Levier (R2) – Pontarlier (N3)

Olympique Vesoul (D1) – Pays Maîchois (R2)

Genlis (D1) – Besançon Foot (N3)

Château de Joux (R2) – Racing Besançon (N2)

Vesoul (N3) – Valdahon Vercel (R1)

Saône Mamirolle (R3) – Audincourt (R1)

Grand Besançon (D2) – Morteau Montlebon (R1)

En Coupe de France de basket. Face à Saint-Quentin, une équipe de Pro A, le BesAC n’a pas démérité hier soir. Les Bisontins ont mené une belle bataille, même si la rencontre se conclut par une défaite. A l’issue du temps réglementaire, au Palais des Sports, le groupe de Joseph Kalambani s’est incliné sur le score de 91 à 118.

Une bonne nouvelle pour le sport pontissalien. Le kayakiste Jules Bernardet a décroché ce mardi 19 septembre la médaille d’or par équipes aux Mondiaux de la discipline à Lee Valley en Angleterre. Dans cette formation figurait également Nicolas Gestin et Lucas Roisin. Ils devancent L’Angleterre et l’Italie. Une belle performance pour le jeune haut-doubiste en vue de la qualification pour les  Jeux Olympiques de 2024 à Paris.

Grâce à ses bons résultats obtenus ce week-end en Autriche, Joséphine Pagnier, licenciée au ski Club Chaux Neuve, a pris la 3è place du classement général de la Coupe Intercontinentale de saut à ski. Victorieuse samedi, elle s’est octroyée la deuxième place dimanche.

Il y a du basket ce mardi soir. A 20h,  au Palais des Sports, le BesAC reçoit Saint Quentin, une équipe de Pro A  pour le compte de la Coupe de France. Cette dernière formation a formidablement bien débuté sa saison en allant s’imposer chez Boulogne-Levallois. Le 22 septembre, Besançon débutera sa saison en Nationale 1 en affrontant Saint-Vallier aux Montboucons.

La Vuelta, le tour d’Espagne,  s’est terminée ce dimanche. Les deux francs-comtois, engagés dans cette course, n’ont pas démérité. Le Jurassien Fabien Doubey (TotalEnergies) termine en 36è position. Le Bisontin Romain Grégoire ( Groupama-FDJ),  qui a su bien figurer lors de certaines courses, prend la 42è position.