Choix du secteur :
Se connecter :
 

Avec une équipe très jeune et sans Alizée Frécon Demouge, blessée, l’ESBF n’est pas parvenue à prendre les trois points de la victoire hier soir à Plan-de-Cuques. On disputait une nouvelle journée de championnat en D1 féminine. Les Engagées se sont inclinées sur le score de 30 à 27.

La 5è édition de l’Ultra Trail Montagne du Jura (UTMJ) se déroulera les 4,5 et 6 octobre prochains. Ce mercredi, à la Citadelle de Besançon, les organisateurs de cet évènement, porté par l’Espace Mont d’Or, et son directeur Eric Picot, ont présenté ce nouveau rendez-vous, qui devrait encore battre un  record de fréquentation.  A sept mois de l’échéance, 1500 trailers se sont déjà inscrits. L’an dernier, il a fallu attendre le mois de juillet pour atteindre ce niveau. Rappelons, qu’en 2023, 4.500 coureurs ont porté le dossard. Ils étaient 1.950 en 2020.

L'interview de la rédaction : Eric Picot

 

UTMJ SIMON CARRARA

                                                                                                 Jean-Yves Bourquin (responsable logistique des courses). Simon Carrara (directeur de la course)

D’année en année, l’UTMJ ne cesse de convaincre de nouveaux adeptes, venus de toute la France et de l’étranger. Il faut bien avouer que les 700 bénévoles, qui s’activent autour de Simon Carrara, le directeur de course, n’ont jamais ménagé leurs efforts pour faire de ce trail, un rendez-vous incontournable des sports de pleine nature. Avant d’éventuelles nouveautés en 2025, l’édition 2024 alignera des formats identiques à ceux qui étaient proposés un an plus tôt. Au menu : 7 épreuves pour adultes, de 10 à 175 kilomètres. Sans oublier la présence de plusieurs centaines d’enfants, issus des épreuves qualificatives, organisées dans les écoles de la région tout au long de l’année scolaire.

UTMJ AURELIEN BOUVERET

                                                                              Aurélien Bouveret ( chargé de la programmation musicale). Julien Vrignon (Dr des Offices de Tourisme du Haut-Doubs)

L'interview de la rédaction : Julien Vrignon

 

Economie et tourisme

Julien Vrignon, le directeur des offices de tourisme du Pays du Haut-Doubs, reconnaît la force de frappe de cet évènement, « véritable vecteur de promotion et d’attractivité ». Sa notoriété apporte un « coup de projecteur » important pour le territoire du Haut-Doubs et du Massif du Jura. Les chiffres sont éloquents. Durant le week-end de l’épreuve, « il est impossible de trouver un hébergement disponible dans un rayons de 30 kilomètres » explique M. Vrignon. Il est également constaté un intérêt grandissant pour le territoire, qui se traduit par une activité économique importante, au niveau des nuitées, du commerce, de la restauration et de la consommation d’activités. « L’UTMJ est le seul évènement du territoire qui parvient à faire venir des personnes d’autres régions » conclut M. Vrignon, qui reconnaît le pouvoir altruiste de ce rendez-vous automnal annuel, dont la force de rayonnement dépasse largement son seul domaine de prédilection.

Le triptyque Franc-comtois se prépare activement. Les deux premières des trois épreuves sont la Classic Grand Besançon et le Tour du Jura, qui se disputeront les 12 et 13 avril prochains. Soit des parcours de 171 et 176 kilomètres entre Besançon et Montfaucon et Domblans et le Mont Poupet. 3.000 mètres de dénivelé positif sont au programme. Hier, Clément Berthet, Juliette Labous et Théo Delacroix ont reconnu deux des principales difficultés, dont les mythiques montée de la Malate et côte de Thésy (39).

Ce dimanche après-midi, Joséphine Pagnier termine à la 9è position de l’épreuve de saut à ski, qui se disputait à Oslo, en Norvège. Au classement général, la jeune sauteuse du Haut-Doubs apparaît en dixième position.

Mattéo Baud n’a pas démérité ce dimanche à Oslo, terre d’accueil d’une nouvelle manche de Coupe du Monde. Le jeune combiné du Haut-Doubs a pris la 9è place de l’épreuve du jour. Il signe ainsi une nouvelle performance cette saison. Marco Heinis apparaît en 36è position. Gaël Blondeau termine à la 44è place.

Quelle grande championne ! Ce dimanche après-midi, la Pontissalienne Lou Jeanmonnot a remporté la poursuite qui se disputait à Soldier Hollow, aux Etats-Unis. Il s’agit de sa troisième victoire ce dimanche. La dernière étape de la Coupe du Monde de biathlon se disputera, à compter du 14 mars, au Canada.

La Présentation de la prochaine édition du Tour cycliste du Jura a été dévoilée. Ce nouveau rendez-vous, qui se disputera le 13 avril prochain, s’élancera de Domblans, à 10h. L’arrivée est prévue, à partir de 14h30,  au mythique Mont Poupet. Parmi les communes traversées : Arlay, Bletterans, Chaumergy, Sellières, Voiteur, La Marre, Pont du Navoy, Champagnole, Salins-les-Bains, Pont d’Héry, …. . 24 équipes seront au départ, dont quatre formations World Team.

La Pontissalienne Lou Jeanmonnot a confirmé son excellente saison. Hier soir, à Soldier Hollow, elle a pris la troisième place du sprint 7,5 kilomètres. La première place revient à sa compatriote Justine Braisaz-Bouchet, qui signe ainsi une sixième victoire cet hiver.

Le BesAC débute, avec une défaite, sa série de matches  en phase 2 de nationale 1. La perspective de la relégation au niveau inférieur est bien réelle pour les basketteurs bisontins, qui se sont inclinés, hier soir, sur le score de 89 à 73, à Lorient.

Le Grand Besançon Doubs Handball respire. Le groupe de Christophe Viennet vient d’obtenir un quatrième succès de suite au Palais des Sports Ghani Yalouz. Hier soir, dans le cadre de la 21è journée de championnat en ProLigue, les Bisontins se sont imposés sur le score de 30 à 23 face à Angers.