Choix du secteur :
Se connecter :
 

Pour les besoins du tournage d’un long métrage de Céline Rouzet, « En attendant la nuit », dans les environs de Besançon, il est recherché :

  • Plusieurs garçons 8/11 ans
  • Un nouveau-né, de sexe indifférent, né (ou à naître) entre le 15 avril et le 27 mai 2022, les jumeaux/jumelles sont bienvenus.
  • Un jeune enfant (garçon ou fille) entre 3 et 5 ans
  • Plusieurs enfants/adolescents, garçons et filles entre 7 et 13 ans

Aucune expérience n’est requise sinon l’envie de participer à un tournage. La pratique d’une activité théâtrale est très appréciée.  Il est par ailleurs précisé que toute prestation sera rémunérée. Un à trois jours de tournage sont prévus entre le 25 juillet et le 28 août.

Pour inscrire votre enfant, merci d’envoyer, avant le 27 mai, un mail avec vos coordonnées téléphoniques et deux photos récentes et en couleur ( pied, portrait), de votre enfant à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’équipe du casting rappelle que cette annonce ne peut être reprise et diffusée sur des sites payants. L’inscription à un casting est toujours gratuite.

Ce samedi et ce dimanche, à l’Espace Ménétrier, se tiendra le 1er salon du livre à Valdahon. 22 auteurs seront présents et assureront des séances de dédicaces. Des temps de rencontres et de conférences sont également au programme. Ce dimanche, l’association organisatrice, « le Potager des Mots » et la librairie « Graines de Livres » ont prévu plusieurs temps d’animation, comme par exemple une dictée et une balade contée. Rendez-vous ce samedi de 10h à 18h et dimanche de 10h à 12h. Concernant la balade contée, elle débutera à 14h au bois des Tronchots.

« Cette année cela sera comédie, rêve et conte » la 47ème édition du Festival des Nuits de Joux rassemble sa troupe pour concocter un programme des plus magiques qui entamera la saison estivale 2022. Événement incontournable du Haut-Doubs, les spectacles du festival sont exclusivement réalisés pour le Château de Joux et la ville de Pontarlier.

 Le Château de Joux ouvrira ses portes au Festival des Nuits de Joux le 29 juillet prochain pour une durée de deux semaines. Festival de création, l’événement mêle théâtre et musique à un lieu rempli d'histoire. Pour cette 47e édition, des artistes professionnels venant de part et d’autre du pays ont préparé et mis en scène 3 spectacles dans un esprit de partage et de convivialité. La programmation est entièrement pensée pour mettre en valeur le territoire tout en gardant une ligne artistique exigeante. Au programme nous retrouverons deux pièces de Molière qui fête ses 400 ans cette année, Dragon d’Evgueni Schwartz et une réécriture modernisée de Cendrillon. Le festival sera rythmé par de nombreux concerts avec des artistes locaux tels que Houdini Jazz Band, petit groupe de musique créé à Pontarlier.

7 acteurs, 3 pièces, un défi de taille

 Plusieurs exigences sont au rendez-vous pour cette nouvelle édition. Au total, on retrouve 7 acteurs et 3 créations qui ont pour objectif de susciter la curiosité du spectateur. « Comment ne pas céder à l’évidence et au tout tracé » note l’actrice et metteuse en scène Ariane Heuzé. La troupe théâtrale a décidé de mettre à l’honneur des œuvres peu connues afin d’éveiller la découverte et l’intrigue des spectateurs. Cette programmation demande un travail avec beaucoup d’exigences et de précision. Ce défi s’accompagne de seulement 4 semaines pour organiser et créer ces pièces purement pensées pour le Festival des Nuits de Joux.

Un programme culturel important

Au-delà du festival des Nuits de Joux, les visites des fortifications du château, des musées et des expositions du Haut-Doubs pourront agrémenter les journées des visiteurs en plongeant dans l’histoire de la région.

L'interview de la rédaction / Ariane Heuzé (artiste)

 

La ville de Besançon a le plaisir d’accueillir le festival international de musique pour sa 75e année. Après deux années particulières, le Festival bisontin retrouve ses habitudes et ses origines en promettant une programmation assez musclée avec 24 heures de concerts gratuits et environ 700 artistes à l’affiche pour faire vibrer cette édition anniversaire.

Fondé en 1948, le Festival de Besançon figure parmi les plus anciens festivals de musique en France. Après deux années marquées par la crise sanitaire, il retrouve une dimension internationale avec un programme riche en concert en invitant six grands orchestres symphoniques internationaux. Une occasion d’offrir une échappatoire et de rassembler chacun en réunissant artistes, compositeurs et publics.  Le programme propose un répertoire de variétés musicales pour tous les goûts : musique du monde, jazz, symphonique, musique bohème.

Zoom sur les temps forts de la 75ème édition 

L’ouverture du festival sera rythmée par la jeunesse avec l’Orchestre Français des Jeunes qui ouvrira la marche suivie de plusieurs ensembles symphoniques. Pas moins de quatre concerts mettront à l’honneur la musique vocale dans la région de Franche-Comté. 2022 verra également l’univers d’Alexandros Markeas, compositeur phare de cette édition où ses pièces seront interprétées par de nombreux artistes. Les apéro-jazz initiés en 2019 seront également au rendez-vous. Au total, le festival international de musique Besançon Franche-Comté a prévu 33 concerts du 9 au 18 septembre prochain, notamment à la Rodia, place Granvelle et au Kursaal.

 

Les attentes du festival

 Avec un budget estimé à plus d’un million d’euros, le festival espère atteindre une audience d’environ 20 000 personnes pour cette saison. En effet, le directeur Jean-Michel Mathé nous dévoile une programmation solide qui représente une prise de risque pour un retour des plus flamboyants sur le devant de la scène.

L'interview de la rédaction / Jean-Michel Mathé

Ce samedi et ce dimanche, l’association « Pas Sérial S’abstenir » organise, à Besançon, la 25è édition de son festival des littératures policières, noires et sociales. Pour cette nouvelle édition, 22 auteurs ont répondu à l’invitation et présenteront leurs derniers ouvrages.

Au menu : des romans noirs, des thrillers et des romans. Pour conserver cet esprit de convivialité, une partie de pétanque, associant lecteurs, organisateurs et écrivains, lancera les festivités dimanche matin.  Le salon sera ouvert ce samedi de 14h à 19h et dimanche de 10h à 18h à la salle Proudhon.

L'interview de la rédaction

 

L'association des Amis de la Cathédrale Saint-Jean de Besançon et de son Trésor est heureuse de revenir cette année pour organiser cet événement samedi 14 mai, après deux ans d’arrêt.

De 15h30 à 22h,  le public est invité à venir découvrir la Cathédrale à travers des visites commentées assurées par des personnes formées par l’association mais pas que… En effet est aussi prévue une conférence à 17h assurée par un historien qui parlera du mécénat de Jean et Ferry Carondelet qui ont été deux personnages haut placés à la Renaissance et dont le tombeau de Ferry se trouve dans la Cathédrale. Ils ont tous les deux marqués l’histoire du monument.  

Une autre conférence se tiendra, assurée par la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC), elle expliquera la façon dont les travaux se déroulent dans la Cathédrale, car c’est l’État qui finance ces chantiers : « Il y a une coopération entre l’État et le Diocèse » raconte Cécilia Goguillon. Les visiteurs pourront également découvrir une exposition autour d’un tableau présent dans la Cathédrale « La Vierge aux saints » de Fra Bartolomeo avec des panneaux explicatifs. La soirée se clôturera avec un concert de la chorale diocésaine à 20h, concert de chants liturgique qui sera accompagné par l’organiste Jean Bourgeois.

Infos pratiques : Pour en savoir plus sur le programme de la Nuit des Cathédrales, rendez-vous sur le site www.diocese-besancon.fr

L'interview de la rédaction / Cécilia Goguillon

Ce mercredi 11 mai, a été inaugurée la voie Gisèle Halimi au quartier Viotte à proximité de la gare de Besançon. Son fils, Serge Halimi, était présent pour cet événement.

Gisèle Halimi, grande défenseuse du droit des femmes, célèbre avocate et femme politique décédée en juillet 2020 voit son nom inscrit sur la voie du quartier Viotte qui abrite les services de l’État et bientôt le Conseil Régional sur une surface de 27 000 mètres carrés. Cette inauguration s’est déroulée en présence de la maire de Besançon, Anne Vignot qui a réaffirmé sa fierté de nommer des noms de rues de femmes qui ont fait l’histoire locale et nationale. Elle a également rappelé que Gisèle Halimi représente : « 70 ans de combats, de passion et d’engagement pour la cause des femmes » et qu’elle s’est battue pour la peine de mort et pour que le viol soit reconnu comme un crime et non plus un délit.

« Sa vie furent des combats »

Serge Halimi, fils de Gisèle Halimi était présent pour honorer la mémoire de sa mère et pour rappeler son parcours et sa place dans la société. Depuis le décès de sa maman, M. Halimi et ses deux frères constatent que ce genre d’inauguration, en hommage à Gisèle Halimi, se fait de plus en plus : « Elle a acquis une notoriété encore plus importante que celle qu’elle avait de son vivant ». Il regrette cependant que ce soient toujours les mêmes informations qui tournent autour de sa mère. C’est pourquoi il rappelle, entre autres, qu’en 1966 Gisèle Halimi a été au Vietnam afin de mener une mission d’enquête contre les crimes de guerre américains ou encore sa solidarité avec la Palestine qui a été le dernier grand combat de sa vie. « Sa vie furent des combats » souligne son fils et précise : « Les hommages n’ont de sens que si on y présente son combat ».

L'interview de la rédaction / Serge Halimi

 

Alan dit AL est un jeune rappeur pontissalien de 20 ans, qui rêve de vivre de sa passion, le rap. Il sort son premier single “Tout va bien” en collaboration avec OB production.  

La musique dans la peau

Depuis son plus jeune âge, Alan passionné par la musique, joue du saxophone et de la guitare et utilise cet art pour exprimer ses émotions.  Il est étudiant en BTS moteur et combustion interne, quand il décide d’arrêter ses études pour se consacrer entièrement à la musique.  Il commence par faire des petits "freestyle" sur Instagram  puis décide de se rendre en studio pour enregistrer son premier single.

“Tout va bien”

Fruit d’un travail d’une année, ce titre décline un texte sombre qui exprime un sentiment de détresse partagé par le rappeur.  AL raconte  qu’il essaie d’être le plus sincère possible dans ses textes, pour partager au mieux ce qu’il  à ses auditeurs.   Ce single est son premier projet, il est sorti il y a 3 semaines sur la plateforme de streaming Spotify. Il est accompagné d’un clip produit par Hastro Production à retrouver sur Youtube.


Nouveaux projets

Pour l’instant, AL n’a pas pour projet de donner naissance à un album mais, plutôt,  de sortir plusieurs singles pour faire connaître son travail.  Son prochain projet nommé “Vainqueur”, sera une suite au premier single. Il explique que cette nouvelle mélodie montre que l’on peut se relever face aux difficultés de la vie. C’est un message d’espoir contrairement à sa première création.

L'interview de la rédaction

Ce samedi 14 mai de 9h à 18h  et ce dimanche 15 mai de 9h à  13h, la ville de Besançon organise une grande vente de livres des bibliothèques municipales  au Centre Nelson Mandela à Planoise. Le  « désherbage » des bibliothèques offre la possibilité d’acheter des ouvrages au prix de 2 €. Les associations bisontines sont autorisées à venir récupérer les invendus gratuitement, dès le lundi suivant. Les fonds récoltés permettront aux structures concernées  d’acheter de nouveaux ouvrages. En moyenne, ce sont près de 7 000 livres et 3 000 CD qui sont mis en vente chaque année.

Ludinam,  organisé par le Collectif Ludique Bisontin,  fait son grand retour ce week-end au centre-ville de Besançon. Cette année, le festival a pour thème “Retour en enfance”. Des jeux de société, jeux vidéo, des jeux de rôle, des jeux d’extérieur, …  seront proposés.  Le festival mettra également à l’honneur les dernières nouveautés d’éditeurs européens, en matière de création. Le public pourra également assister à des spectacles interactifs. Un véritable moment de partage et d’ouverture vers la culture.

Des invités de marque

Pour un meilleur “Retour en enfance », les organisateurs ont invité des figures emblématiques des années 80.  Bernard Minet, le célèbre batteur du groupe « Les  Musclés », la célèbre bande de musiciens du Club Dorothée,  sera présent avec son groupe de métal, « Métal Band », ce vendredi 6 mai, à 20h,  au Kursaal.  Brigitte Lecordier, actrice et directrice artistique, connue pour avoir prêté sa voix au personnage Dragon Ball Z et OUI-OUI est du voyage également.

Et après ….

Pas de répit pour les organisateurs. Le Collectif Ludique Bisontin prépare déjà un prochain évènement. Baptisée "Ludi Health", cette initiative mettra le monde des jeux au service de la santé. La date est déjà connue. Rendez-vous du 25  au 27 novembre à la maison de quartier Grette-Butte.

L'interview de la rédaction / Arnaud Mougin co-président du Collectif Ludique Bisontin