Choix du secteur :
Se connecter :
 

A l’occasion du match de mercredi soir, opposant l’ESBF à Brest, comptant pour la 8è journée de championnat en D1 féminine, les Engagées porteront une tunique rose sur le terrain. Et ce, dans le cadre de l’opération « Octobre Rose ». Par ailleurs, 21 maillots, les 14 portés par l’équipe et sept autres seront mis aux enchères au prix de 80 euros.  Le public pourra les commander. Les bénéfices seront reversés à la Ligue contre le Cancer à la fin de ce mois d’octobre.

Ce mercredi soir, l’ESBF dispute la 7è journée de championnat en D1 féminine. Les filles reçoivent Plan de Cuques à 20h au Palais des Sports Ghani Yalouz. Les Engagées mettront tout en œuvre pour confirmer l’excellent résultat de mercredi dernier, où elles étaient allées chercher une belle et rassurante victoire à Nice.

Pour le plus grand plaisir des coaches, le groupe vit bien et la construction du collectif suit une belle progression. Certes, la défaite à Paris 92 (30 -29) est encore dans toutes les têtes, mais, depuis cette déconvenue, la formation  s’est rassurée et a montré qu’elle avait le mental et les capacités sportives nécessaires pour bien figurer cette saison. Le collectif  veut remporter une deuxième victoire consécutive. « Si l’on ambitionne d’être européen et c’est notre ambition, Plan de Cuques est une équipe que l’on doit mettre derrière nous. Encore plus à domicile » explique Tom Garnier, l’entraîneur adjoint du club bisontin.

Rien d’autre que la victoire

Le technicien n’envisage rien d’autre que la victoire ce mercredi soir. Néanmoins, il  sait que l’adversaire est coriace. « C’est une équipe qui nous embête à chaque fois. Elle n’est jamais très facile à manœuvrer. Néanmoins, je pense que nous avons les armes pour rivaliser. Nous travaillons bien. Je suis plutôt confiant sur notre capacité à gagner ce match » conclut-il

L'interview de la rédaction / Tom Garnier

Les filles de l’ESBF ont mené une belle bataille, hier soir, à Nice dans le cadre de la 5è journée de championnat en D1 féminine. Elles se sont imposées sur le score de 30 à 35. C’est la première victoire à l’extérieur de la saison pour le groupe de Sébastien Mizoule. Avec un match en retard, elles remontent à la 8è place au classement.

Ce mercredi soir, l’ESBF se déplace à Nice pour le compte de la 5è journée de championnat en D1 féminine. Le début de championnat est mitigé à Besançon. Avec un match en retard, les Engagées apparaissent en 15è position. Les filles présentent un match gagné et deux perdus.

Le groupe a mis cette interruption d’une dizaine de jours à profit. L’objectif étant de bien répéter ses gammes et de trouver les bons automatismes. L’équipe est composée de nouvelles joueuses qui doivent encore apprendre à performer ensemble. Si Sébastien Mizoule  est satisfait des progrès de son groupe, il attend néanmoins qu’individuellement chaque membre fasse évoluer encore son niveau de jeu. Cela passe notamment par davantage d’engagement physique à l’entraînement. « Le handball, c’est du combat » rappelle le coach bisontin.

Sébastien Mizoule espère bien repartir demain soir avec les points de la victoire. Il sait que ces confrontations face aux Niçoises ne sont jamais aisées. L’histoire veut que les Bisontines s’imposent une fois tous les trois ans sur le parquet de cette adversaire. Pas question que cette statistique se confirme cette saison.

L'interview de la rédaction / Sébstien Mizoule

 

 

. L’ESBF s’incline sur la plus petite des marges à Paris 92. Les Engagées ont été vaincues sur le score de 30 à 29 hier soir. Au classement provisoire de cette 4è journée, elles apparaissent en 9è position. De son côté, le Grand Besançon Doubs Handball a été atomisé vendredi soir par le leader Selestat sur le score de 42 à 26.

C’est vraiment la rentrée pour l’ESBF ce samedi. Les Bisontines affrontent Saint Maur pour le compte de leur première journée de championnat en D1 féminine. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 20h30 au Palais des Sports. Le groupe de Sébastien Mizoule aura à cœur de bien lancer sa saison.

A travers un communiqué, le club de handball bisontin annonce avec regret que la reprise de la Ligue Butagaz Energie est suspendue pour les Engagées. « Nous sommes dans l’attente de l’issue de la procédure d’appel que le club de Mérignac a effectué suite au rejet de sa demande de repêchage en D1 par la CNCG » annonce l’ESBF. La rencontre devait se tenir ce mercredi.

Le stage de préparation des Bisontines en Allemagne, à Bietigheim plus précisément, a révélé quelques faiblesses, que le groupe de Sébastien Mizoule devra être en capacité de surmonter d’ici le début du championnat. Les Engagées ont été défaites à deux reprises. Après un match perdu jeudi dernier (41-24), le collectif s’est incliné hier soir sur le score de 47 à 24 face à leurs hôtes.

Il reste un match de préparation à la formation franc-comtoise pour ajuster encore ses gammes. La septième rencontre est prévue ce mercredi face à Dijon. Elle se disputera à Auxerre. Ensuite, place à la compétition, avec une première journée de championnat en D1 féminine le 30 août prochain.

Dans le cadre de leur préparation pour l’exercice 2023/2024, les Engagées sont actuellement en Allemagne. Elles affrontaient les filles de Bietigheim ce jeudi soir, et se sont lourdement inclinées sur le score de 41 à 24. « Nous avons manqué de niaque ! On sait que les joueuses de Bietigheim sont un niveau au-dessus, mais si on veut exister un minimum dans ce genre de rencontre, il faut montrer autre chose » indique Sébastien Mizoule, l’entraîneur bisontin. Une deuxième rencontre est prévue ce samedi, contre cette même équipe de Bietigheim. L’occasion pour l'ESBF de prendre sa revanche en montrant un tout autre visage.

La première journée de championnat aura lieu le 30 août prochain. Un match qui se jouera au Palais des Sports de Besançon.


Les filles de l’ESBF poursuivent leur préparation pour l’exercice 2023/2024. Sept matches amicaux sont au programme pour préparer les échéances à venir. Cette année, les Bisontines ne disputeront pas la Coupe d’Europe. Championnat et Coupe de France rythmeront le quotidien du collectif de Sébastien Mizoule.

 Les Engagées sont actuellement en Allemagne, où deux confrontations sont au programme. Elles affronteront les filles de Bietigheim. La première rencontre est programmée ce jeudi à 17h. La deuxième se tiendra samedi. Pour l’heure, les handballeuses bisontines présentent une victoire, face à Achenheim-Truchtersheim, et deux défaites, lors de leur stage de préparation en Roumanie.

 Le groupe a repris l’entraînement le 17 juillet. La première journée de championnat aura lieu le 30 août prochain. Un match qui se jouera au Palais des Sports.