Choix du secteur :
Se connecter :
 

Les filles de l’ESBF ne débutent de la plus belle des manières la phase de poule de la Coupe d’Europe. Ce dimanche après-midi, elles se sont inclinées sur le score de 38 à 30 en Hongrie, face à Mosonmagyarovari. Bien évidemment, ce faux pas n’entache en rien les chances de qualification des petites protégées de Sébastien Mizoule. Ce mercredi, les Engagées recevront Fleury en championnat, avant de recevoir les Norvégiennes de Sola samedi à 18h au Palais des Sports également.

L’échéance approche à grands pas. Ce dimanche, à 14h, l’ESBF affronte les Hongroises de Monsonmagyarovari pour le compte du 1er tour des phases de poule de la Coupe d’Europe. Le départ est prévu ce samedi. Les Bisontines sont plus que jamais déterminées pour affronter cette formation, que personne n’attendait vraiment à ce niveau.  Selon Sébastien Mizoule, le coach bisontin, seule une défense imprenable permettra à son groupe de l’emporter. Avec une moyenne de 32 buts en championnat cette saison, les Hongroises sont réputées pour être solides en attaque. En revanche, elles prennent aussi des buts. Les statistiques en laissent apparaître une trentaine par confrontation.

« Être dans le combat »

Sébastien Mizoule a demandé à son équipe de montrer un autre visage que celui qu’elle a dévoilé  mercredi soir face à Dijon. « Il faudra être beaucoup plus dans le combat. Refuser de perdre ses duels » explique-t-il. Et de poursuivre : « Il faut qu’individuellement, on se secoue un petit peu plus les puces. Le mot d’ordre, c’est défendre fort. Les Hongroises n’ont rien à voir avec Dijon. C’est plus grand. C’est plus costaud. Ca tape fort ».

Départ prévu demain matin

Après une ultime séance d’entraînement demain matin à Besançon, le groupe prendra la direction de la Hongrie. Son arrivée est prévue vers 19h. Le match est programmé à 14h et le retour en Franche-Comté dans la nuit de dimanche à lundi.

L'interview de la rédaction

 

L’ESBF a remporté ce mercredi soir son derby face à Dijon dans le cadre d’une nouvelle journée de championnat en D1 féminine. Les Engagées ont vaincu les Bourguignonnes sur le score de 31 à 33. Un résultat encourageant à quelques jours de leur déplacement en Hongrie en Coupe d’Europe.

PleinAir a décidé de consacrer cette semaine aux grands rendez-vous de 2022 dans la région. Aujourd’hui nous avons choisi de faire un premier focus sur le monde du sport. La rédaction fait le point sur les ambitions et les échéances à venir concernant l’ESBF, le Tour de France, le Racing Besançon, et le FC Sochaux-Montbéliard.

 

L'ESBF à la conquête de l'Europe

A la sortie d’une excellente saison, l’ESBF a retrouvé l’Europe et son public. Les Engagées disputent actuellement la Ligue Européenne Féminine de Handball. Leur dernière confrontation remonte au mois de novembre où elles ont battu à deux reprises les Espagnoles de l’Atletico Guardes, leur permettant d’arriver en phase de poule. Elles devront désormais terminer à la première ou deuxième place du groupe afin d’accéder aux quarts de finale. Elles affronteront en match aller-retour les équipes de Sola HK (Norvège), HC Lokomotiva Zagreb (Croatie) et Motherson Monsonmagyarovari (Hongrie).

 

FSCM : Un départ tonitruant, un milieu de saison plus difficile

Comme très souvent, le FC Sochaux-Montbéliard avait réussi son début de saison avec 8 victoires lors des 12 premières rencontres, les propulsant rapidement en tête de Ligue 2, aux coudes à coudes avec Toulouse. Mais la formation d’Omar Daf s’est un peu essoufflée par la suite, ne gagnant qu’un seul match lors des 7 dernières journées. Les Lionceaux pointent actuellement à 5ème place, à 5 points du leader Ajaccio. Rétrogradé en Ligue 2 depuis 2014, cette année sera-t-elle la bonne pour le FSCM ? Les jaunes et bleus retrouveront-ils la prestigieuse Ligue 1 pour le plus grand bonheur des supporters qui espèrent ce retour chaque année ? Réponse le 14 mai, au soir de la 38ème et dernière journée.

 

National 3 : Carton plein pour le Racing Besançon 

10/10 pour le Racing Besançon en ce début de saison. Les bisontins ont remporté leurs dix rencontres en National 3 et se retrouvent plus que jamais en pole position pour accéder au championnat de National 2 la saison prochaine. Même s’il reste encore 16 matchs à disputer pour la formation de Jean-Marc Trinita avant d’être sacrée championne, les bisontins disposent de la meilleure attaque (25 buts marqués) et de la deuxième meilleure défense (7 buts encaissés) du championnat. Une équipe qui, pour l’heure, présente tous les atouts pour prétendre à cette montée, tant ils dominent sereinement cette première partie de saison.

 

Tour de France 2022 : Une arrivée à La Planche des Belles Filles, un départ à Dole

Après trois étapes au Danemark débutant par un contre-la-montre individuel de 13km à Copenhague en ouverture le vendredi 1er juillet 2022, le peloton retrouvera les pavés de Paris-Roubaix lors de la 5e étape. La Planche des Belles Filles, pour la 6e fois depuis 2012, s'invite sur le parcours, et pour la deuxième fois, la version « super » de l'ascension sera empruntée : une rallonge très pentue de plus d'un kilomètre sur du chemin blanc, avec un passage à 24 % juste avant la ligne. Une montée sèche risquant de créer une première hiérarchie entre grimpeurs. Le lendemain, le peloton s’élancera depuis Dole, la ville de Louis Pasteur qui fêtera en 2022 le bicentenaire de sa naissance, ayant déjà accueilli le Tour de France à trois reprises. Traversant les reliefs jurassiens, en passant par Champagnole, Morez, ou encore le Col du Mollendruz, cette étape de 183,5km s’achèvera à Lausanne et devrait ravir les puncheurs, ces derniers s’affrontant sur la côte du Stade Olympique, sur 4,8 km à 4,6 % de moyenne, avec un passage à 12 % au niveau de la flamme rouge.  

Après une longue trêve, les Engagées retrouvent la compétition ce mercredi à 20 h, avec un déplacement à Dijon pour un derby Burgo-Comtois.

Un derby pour la reprise

49 jours après leur dernier match de championnat remporté face à Toulon (33-24), les Bisontines vont se déplacer du côté de Dijon pour débuter la deuxième partie de la saison. Et c’est donc un derby face à la JDA Dijon qui attend les Engagées. Sixièmes au classement avec 19 points, les joueuses de Sébastien Mizoule pointent à une petite longueur des Dijonnaises qui occupent la cinquième place, avec 20 points au compteur. Ce match constitue donc une opportunité parfaite pour chiper la cinquième place aux Dijonnaises, et s’adjuger la suprématie régionale.

« L’objectif est de réaliser un 4 sur 4 en championnat au mois de janvier » Sébastien Mizoule.


Un groupe quasiment au complet

Pour ce déplacement à Dijon, Sébastien Mizoule pourra compter sur un groupe quasiment au complet. Une aubaine pour le coach de l’ESBF à l’approche d’une période très intense avec des matchs tous les trois jours. « J’ai encore quelques incertitudes pour le groupe de demain, mais j’ai du choix, et quasiment toutes les joueuses sont opérationnelles » déclare l’entraîneur. En effet, seul Clarisse Mairot, encore en convalescence par rapport à ses fractures au visage, et Sakura Hauge, touchée à la cheville lors du mondial en Espagne, seront absentes du côté de l’ESBF.


Interview de la rédaction, Sébastien Mizoule (Coach de l'ESBF) : 

 

L’ESBF a repris l’entraînement en début de semaine. La trêve de Noël n’aura été que de courte durée. Il faut bien avouer que ce début d’année sera riche en évènements. La Coupe d’Europe se profile à l’horizon et le championnat est plus que jamais une priorité. Ce jeudi soir, le groupe de Sébastien Mizoule dispute un match amical. Il se jouera à 19h à Morteau. Les Engagées affrontent une équipe suisse, le DHB RotweissThun.

Ce vendredi soir, l’équipe de France féminine de handball affronte l’Angola dans le cadre de la phase de poules des Mondiaux. La rencontre se disputera à Barcelone, en Espagne, terre d’accueil de cette compétition. Le coup d’envoi du matche sera donné à 18h. Nous suivrons avec grand intérêt les performances de la bisontine Lucie Granier, qui portera pour la première fois les couleurs de la nation lors d’une compétition internationale.

L’ESBF fait savoir que Lucie Granier s’envolera ce mardi en Espagne pour disputer sa première compétition internationale avec l’équipe de France. Rappelons que le Mondial 2021 de handball féminin se disputera du 1er au 19 décembre.

L’ESBF connaît  ses adversaires qui composeront son groupe pour la phase de poule de la coupe d’Europe de handball. Les Engagées affronteront Motherson Mosonmagyarovari KC (Hongrie) ; Sola HK (Norvège) et HC Lokomotiva Zagreb (Croatie). La compétition débutera le 8 janvier, et jusqu’au 20 févier. Elle se déclinera sous la forme de rencontres aller et retour.

Les quatre internationales qui composent l’effectif de l’ESBF ont rejoint leurs sélections respectives pour des stages de préparation au mondial 2021 qui aura lieu du 1er au 19 décembre en Espagne. Rappelons que Lucie Granier porte les couleurs françaises. Natalia Nosek et Aleksandra Rosiak celles de la Pologne. Sakura Hauge évolue avec la sélection japonaise.