Choix du secteur :
Se connecter :
 

Après leur victoire hier lors de leur premier match du Trophée des champ’Yonnes, à Auxerre, face à Fleury-Loiret ( 28-21), les Engagées disputent une deuxième rencontre ce dimanche. Les Bisontines seront opposées à Dijon. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 16h en Bourgogne.

Les filles de l’ESBF continuent leur préparation en vue de la prochaine saison. Ce week-end, elle dispute le trophée des Champ’Yonne à Auxerre. Leur première rencontre est programmée à 19h30 ce samedi soir. A cette occasion, elles affronteront l’équipe de Fleury-Loiret.

Si certains en doutaient encore, ils ont très rapidement été mis au parfum. Les filles de l’ESBF sont des grandes championnes. Ces jeunes femmes qui jouent dans l’élite du handball français, qui disputeront la Coupe d’Europe cette saison, ont montré, ce mardi après-midi,  un grand altruisme et une vraie envie de partager leur passion avec les jeunes du quartier Planoise. Elles étaient les invitées d’honneur de la belle manifestation estivale qui se déroule au pied des immeubles du quartier depuis le début de vacances. Un évènement mené avec talent par un autre grand champion, le Bisontin Fodé Ndao.

ESBF PLANOISE 2

Arrivées en fin d’après-midi, les Engagées ont improvisé un concours de tirs au but. Elles ont également participé à des ateliers sportifs et ludiques. Elles ont ensuite célébré, comme il se doit, les deux belles médailles obtenues par deux jeunes planoisiens lors des derniers championnats d’Europe  jeunes de karaté qui se disputaient ce week-end en Finlande.

ESBF PLANOISE

Faire vivre les valeurs du club

Le reportage de la rédaction / Sébastien Mizoule. Camille Aoustin

A travers cette présence, l’ESBF applique ses valeurs. Celles d’un club de haut niveau désireux de tisser du lien avec tous les habitants de son territoire. L’ESBF veut sensibiliser à sa pratique avec aussi, celles et ceux, qui ne viennent pas au Palais des Sports. « Le Palais des Sports est ouvert à tout le monde. Les filles ont plaisir à être là et véhiculer le sport de très haut niveau » explique Sébastien Mizoule, le coach bisontin.  « Nous passons un très bon moment. Nous venons à la rencontre des jeunes du quartier. On espère que cela leur fait plaisir » conclut  Camille Aoustin

ESBF PLANOISE 7

Hier soir, lors de leur deuxième match de préparation qui se tenait à Lons-le-Saunier, les Engagées se sont imposées sur le score de 38 à 31 face à Vaulx-en-Velin. Et ce, après une mise en route difficile. A la pause, les Bisontines avaient néanmoins pris l’avantage et menaient 14 à 11.

C’est un résultat encourageant pour la suite de la compétition. Hier soir, pour leur premier match de préparation de la saison, les filles de l’ESBF sont allées s’imposer sur le score de 27 à 35 à Metz. La préparation se poursuit, avant un repos bien mérité dimanche.

 

Il y a du handball ce jeudi soir. L’ESBF se déplace à Metz. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 18h. Il s’agit du premier match amical des Bisontines depuis le début de la préparation.

L’effectif bisontin pour cette nouvelle saison

Demi-centre : #7 Alizée Frécon - #93 Line Uno - #30 Juliette Faure - #18 Juliette Mairot

Arrières droits : #39 Natalia Nosek - #4 Mathilde Roy

Arrières gauche : #66 Alesandra Rosiak - #8 Clarisse Mairot - #75 Audrey Dembélé

Pivots : #23 Pauline Robert - #10 Louise Cusset - #9 Léa Cuenot

Ailières droite : #13 Camille Aoustin - #15 Kiara Tshimanga

Gardiennes : #1 Roxanne Frank - #87 Sakura Hauge - #21 Florence Bonnet

Staff technique

Sébastien Mizoule : Entraîneur principal

Tom Garnier : Entraîneur adjoint

Charles Fostel : Préparateur physique

Fabien Vidal : Analyste vidéo

Les joueuses de l’ESBF ont retrouvé le parquet du Palais des Sports ce mardi matin. Un premier entraînement axé sur le physique, sous la houlette de leurs nouveaux entraîneurs Sébastien Mizoule et Tom Garnier. Elles disposent de sept semaines de préparation estivale, où les bisontines enchaîneront des séances de musculation, de physique, de course, de handball, ponctuées par des matchs amicaux, avant la reprise de la compétition qui se tiendra le 8 septembre.

 

Un groupe en forme et enthousiaste

 

« Tout le monde était content de se retrouver ce matin. J’étais content de retrouver le groupe » souligne Sébastien Mizoule, le nouveau coach de l’ESBF. Un groupe au complet, sans blessée, qui a débuté par une première séance afin de développer le côté musculaire, hormis deux joueuses absentes : Sakura Hauge qui disputera les Jeux Olympiques de Tokyo, et Kiara Tshimanga qui disputera le Championnat Europe U19. « On va aborder cette saison le plus simplement du monde. Tout d’abord par un travail axé sur le développement des capacités physiques dans un premier temps. Et puis surtout s’attacher à jouer au handball, et créer du lien avec l’équipe qui est en recomposition » explique l’entraîneur. Un chantier surtout « handballistique » selon Sébastien Mizoule, convaincu de la bonne forme physique des Engagées qui a été confirmé par le test VMA effectué dans la matinée. « Avec les cadres qui nous ont quittés l’année dernière, il va falloir retrouver une nouvelle dynamique et une nouvelle façon de jouer » précise le coach.

 

Un entraîneur d’expérience, imprégné du club

 

Avec un staff qui a aussi beaucoup changé, d’autres aspects seront apportés à l’ESBF cette année, mais sans bouleversement qui viendrait perturber le groupe. En effet, la plupart de ces membres sont originaires du club, et veilleront à perpétuer sa philosophie. Tout comme Sébastien Mizoule, le nouvel entraîneur qui fut pendant quatre ans adjoint et préparateur physique de la première division du HBC Nîmes, mais déjà très bien imprégné de l’ESBF par ses 6 années passées au club, où il était notamment responsable du centre de formation et entraîneur de l’équipe réserve. L’ESBF ressemble par ailleurs beaucoup à ce qu'il a connu à Nîmes, « un club familial, où on véhicule les mêmes valeurs. Mais aussi dans le jeu, tout ce qui est travail défensif et travail physique » explique le coach. « Je m’y retrouve complètement, donc à partir de là je ne vais pas changer énormément de choses. Je vais m’appuyer sur ce que je sais faire, sur ce que j’ai vécu, et sur ce que j’ai vu aux côtés de Raphaëlle (Tervel), Sandrine (Delerce) et Philippe (Monnier-Benoit) l’année dernière, et les cinq années passées. On va continuer dans cette lignée ».

 

Un début de championnat très rythmé

 

« On ambitionne toujours d’être européen à chaque saison. On ne va pas se cacher, chaque année c’est l’objectif, donc on va tout mettre en place pour l’atteindre » affiche l’entraîneur de l’ESBF. Mais le début de championnat sera ardu. Un début de championnat des plus compliqués depuis qu’il est à Besançon confie-t-il. Sept matchs seront joués, dont six contre des équipes présentes en play-offs la saison dernière. Des déplacements difficiles à Brest et à Metz sont à venir. « On va avoir un début de saison très copieux » souligne Sébastien Mizoule. En tout cas les esprits sont préparés, les corps échauffés, et les Engagées n’ont qu’une hâte : refouler le parquet et faire trembler les filets.  

 

Interview de Sébastien Mizoule, entraîneur de l'ESBF :

 

La coach de l’ESBF Raphaëlle Tervel, qui faisait parti des 3 nominés pour le titre d’entraineur de l’année, termine finalement à la deuxième place du classement. Elle est devancée par le coach de Brest Laurent Bezeau, largement élu lauréat avec plus de 70% des voix en sa faveur. Pour rappel, l’ESBF a terminé sur le podium cette saison, pour la dernière sur le banc de Raphaëlle Tervel. Elle qui sera remplacée la saison prochaine par Sébastien Mizoule.

La Ligue Butagaz Énergie a dévoilé les 3 finalistes pour le titre de meilleur entraineur de l’année, parmi lesquels figure la coach de l’ESBF Raphëlle Tervel. Auteures d’une saison remarquable, les Engagées ont terminé sur le podium du championnat après avoir battu par deux fois Chambray. Pour voter pour Raphaëlle Tervel, rendez-vous sur le site de la Ligue Féminine de Handball, dans la rubrique Trophée MVP. Les votes seront clos ce dimanche à midi.