Choix du secteur :
Se connecter :
 

Un cabanon, d’environ 40 m2, mitoyen au garage d’une habitation, a pris feu cette nuit, vers 1h15, sur la commune du Val. L’action rapide des soldats du feu a permis d’éviter la propagation des flammes au garage. Deux lances ont été établies.

Samedi après-midi, vers 15h, les sapeurs-pompiers sont intervenus dans la vallée de la Loue, à Montgesoye,  pour un feu de friche dans un endroit escarpé. 15.000 m2 de végétation sont partis en fumée. Trois fourgons se sont rendus sur place pour éteindre les flammes.

Les sapeurs-pompiers sont intervenus hier, vers 19h, pour un feu d’appartement, rue Scaremberg, à Besançon. Une lance a été déployée pour venir à bout des flammes. Le sinistre s’est limité à la cuisine. Les occupants, un couple de personnes âgées, ont  été relogés pour la nuit chez leur fille.

Les sapeurs-pompiers bisontins sont intervenus ce mercredi matin dans un immeuble, rue Jean-Baptiste Boisot, pour un incendie survenu dans un appartement. Des aliments avaient été laissés sur le feu, Un homme en situation de handicap, âgé de 65 ans, a été extrait des fumées par une voisine. Aucune personne n’a été intoxiquée. Aucun transport sur le centre hospitalier n’a été effectué.

Jura : incendie

Jui 08, 2023

Un incendie s’est déclaré ce mardi matin à Lavans-lès-Dole (39°. Il a pris dans une habitation de 70 m2. La bâtisse a été entièrement détruite par les flammes. Deux lances ont été nécessaires pour venir à bout des flammes. On ne déplore aucune victime. Quatre véhicules et quinze sapeurs-pompiers se sont rendus sur place.

Ce lundi, les sapeurs-pompiers du Jura sont intervenus dans l’après-midi pour un feu de salon dans une habitation à Nancuise dans le Jura. Une personne ayant inhalé des fumées a été transportée sur l’hôpital de Lons en urgence absolue. Huit engins et 25 sapeurs-pompiers se sont déplacés sur les lieux.

Un important feu de menuiserie s’est produit à Abergement-le-Petit (39). L’alerte a été donnée vers 3h ce matin. Cinq lances ont été déployées. Ce qui a permis d’éviter la propagation des flammes à une habitation et un autre atelier. 14 engins et 39 sapeurs-pompiers ont été engagés.

Les sapeurs-pompiers sont intervenus hier soir, vers 22h30, rue Vendemiaire à Besançon pour un incendie concernant une habitation isolée d’une superficie de 170 m2. Quatre lances ont été déployées pour venir à bout des flammes. Aucune victime n’est à déplorer. Le couple, propriétaire des lieux, sera relogé par sa famille.

Le restaurant « la Cocotte » a été touché par un incendie ce jeudi matin à Chemaudin, près de Besançon. Deux victimes, ayant inhalées des fumées, ont été transportées sur le centre hospitalier Jean Minjoz. Quatre lances ont été établies, dont une sur échelle aérienne.

Depuis le 22 novembre 2022 et jusqu’au 28 janvier, de nombreux incendies ont éclaté sur un périmètre d’un rayon de 500m sur le secteur des Chaprais / rue de Belfort à Besançon. Ces incendies ont généré d’importants dégâts (13 véhicules dont 10 totalement détruits, une cave, 3 locaux à poubelles, bitume et façades d’immeuble). Les premières investigations ont montré que le mode opératoire sur la mise à feu des véhicules était identique. Lors d’un incendie dans un local poubelle rue de Belfort, un des résidents a intrigué les policiers par son comportement. Après avoir relevé son identité et mené de investigations, les forces de l’ordre ont remarqué qu’il avait été arrêté pour les mêmes faits en 2017 en Côte d’Or. Son mode opératoire était similaire. Par ailleurs, une enquête menée dans son ancien travail où deux incendies s’étaient déclarés sur le parking a permis de l’identifier physiquement. Son ADN a également été retrouvé sur des chiffons ayant servi à mettre le feu sous un véhicule. Il a été interpellé à son domicile et placé en garde à vue. Auditionné, l’homme de 35 ans a reconnu souffrir de troubles psychiatriques. Il a aussi indiqué être « le possible auteur de ces faits, mais sans avoir plus de souvenirs précis sur leur mode de survenance ». L’enquête a aussi permis d’exhumer une procédure de 2013 où plusieurs véhicules avaient pris feu avec le même mode opératoire.