Choix du secteur :
Se connecter :
 

Mission accomplie pour Quentin Fillon Maillet et l’équipe de France masculine de biathlon. Ce samedi, à Oberhof, les Bleus ont remporté le relais 4x7,5 km comptant pour les championnats du monde de la discipline. Les biathlètes tricolores sont parvenus à vaincre les Norvégiens et Johannes Boe, qui étaient les grands favoris de cette épreuve. Ces derniers se classent en deuxième position. La Suède termine sur la troisième marche du podium.

Aux championnats du Monde de biathlon à Oberhof en Allemagne, la Haut-Doubiste Lou Jeanmonnot a pris la septième place de l’individuel 15 kilomètres ce mercredi après-midi. On notera la 25è place de sa compatriote Caroline Colombo, originaire de Mouthe. L’équipe de France de biathlon conserve sa troisième place au classement des nations, avec une médaille en or et une médaille en bronze.

Après la rageuse quatrième place du Jurassien Quentin Fillon maillet dans le 20 kilomètres individuel ce mardi, on suivra les femmes cet après-midi aux championnats du monde de biathlon à Oberhof. Elles s’élanceront sur le 15 kilomètres individuel. Le coup d’envoi de la course sera donné à 14h30.

Après la pause de ce lundi, retour à la compétition pour les biathlètes français, ce mardi, aux championnats du monde de biathlon. A 14h30, les hommes se défieront sur le 20 km individuel. Pour les femmes, le rendez-vous est fixé mercredi après-midi pour le 15 km individuel.

Les Bleus apparaissent en troisième position au classement des nations. Ils comptent deux médailles, une en or et une autre en bronze. Avec sept médailles, dont trois en or, la Norvège est en tête. L’Allemagne est en seconde position avec ses deux médailles

Les Mondiaux de biathlon ont débuté ce mercredi après-midi, à Oberhof, en Allemagne. Les Bleus ont décroché une médaille de bronze dans le relais mixte. La compétition repart de plus belle ce vendredi après-midi à 14h30 par le sprint dames 7,5 km. Le sprint homme, long de 10 km,  se disputera samedi après-midi. Le Jurassien Quentin Fillon sait que le Norvégien Johannes Boe, très en forme cette saison, sera sur son passage. Pour battre son adversaire, Quentin devra se montrer solide au tir. Ce qui lui fait défaut depuis le début de saison.

« C’est clair que son niveau de ski est au-dessus des autres. Globalement, s’il ne fait pas d’erreurs sur le pas de tir, il y a  des chances qu’il soit devant. » explique le biathlète jurassien. Et de poursuivre : « Néanmoins, il ne faut pas que je me focalise sur un seul athlète. Ce serait une très grosse erreur. Il faut que je sois très bon moi-même. Donner le maximum sur les skis et faire le 100% au tir ».

Quentin Fillon Maillet ne veut pas manquer ces Mondiaux. Une belle quinzaine lui permettrait de sauver une saison qui n’a pas été à la hauteur de ses espérances.

L'interview de la rédaction : Quentin Fillon Maillet

 

 

Ce mercredi se tenait la première épreuve des Championnats du monde de biathlon à Oberhof en Allemagne avec le relais mixte. C’est une très bonne entame de course qui a été réalisée par Julia Simon qui sort en tête avant de transmettre le relais à sa coéquipière Anaïs Chevalier-Bouchet. La course a été plus mitigée du côté des Norvégiennes. Un retard qui sera vite rattrapé grâce aux passages impressionnants de Lagreid et du leader de la Coupe du monde, Johannes Boe. Au coude à coude avec Quentin Fillon-Maillet lors du passage du dernier relais, c’est sur le tir couché que les deux biathlètes ont pioché trois fois, laissant une belle ouverture à l'Italie de Tommaso Giacomel. Finalement, Johannes Boe impérial, prend le dessus lors du dernier tour de course. La Norvège décroche l’or et l’Italie d’argent. L’équipe de France et Quentin Fillon-Maillet montent sur la 3ème marche du podium.

Les championnats du Monde de biathlon débutent ce mercredi 8 février à Oberhof, en Allemagne. La compétition démarre par le relais mixte, qui s’élancera à 14h45. Les courses s’enchaîneront jusqu’au 19 février. Pour cette première course, quatre tricolores seront alignés : Julia Simon, Anaïs Chevalier-Bouchet, Emilien Jacquelin et le Jurassien Quentin Fillon Maillet. Pour ce dernier, un sacre à Oberhof ne suffira pas à le satisfaire complétement . Il entend néanmoins « ne rien lâcher » durant cette  deuxième partie de saison. A l’issue de celle-ci, Il mènera une véritable introspection pour mieux cerner les difficultés qu’il rencontre cet hiver.

A compter du 8 février prochain, et jusqu’au 19 février, l’équipe de France de biathlon et Quentin Fillon Maillet disputeront les championnats du Monde de la discipline à Oberhof, en Allemagne. Il reste une semaine au champion jurassien pour préparer au mieux la compétition qui arrive. Déçu pour son début de saison, après un hiver 2022 du tonnerre, Quentin Fillon Maillet veut se mettre dans les meilleures conditions possibles pour performer.

 

Après une semaine passée auprès des siens, il s’apprête à s’envoler, avec le groupe France,  en Autriche pour une semaine intense d’entraînement.  Ces derniers résultats à Antholz-Anterselva l’ont rassurés, mais le bilan comptable – celui qu’il  s’est fixé cet été, est loin d’être atteint. « J’ai beaucoup appris de ce début de saison. J’ai compris certaines choses sur l’après Jeux Olympiques. Ça me fera beaucoup progresser pour la suite » explique Quentin. Et de compléter : « Je suis peut-être trop parti dans le standard de l’année passée, alors que  j’ai besoin de nouveautés et de changement pour continuer à évoluer. C’est ma façon de fonctionner ».

Un sacre à Oberhof ne suffira pas à satisfaire complétement Quentin Fillon Maillet, qui entend  néanmoins « ne rien lâcher » dans la deuxième partie de saison à venir. «  Je ne lâcherai  pas l’affaire » prévient-il. Le champion, qui a plus que jamais les yeux rivés sur les prochains JO de Milan, en 2026, sera complètement  rassuré lorsqu’il parviendra à définir le mieux possible  ses difficultés du moment. « Il est important de se poser ces questions pour optimiser les trois prochaines années, jusqu’aux prochaines olympiades » narre-t-il. Le biathlète sait qu’il n’aura sans doute pas toutes les réponses, mais il a conscience que cette introspection est nécessaire pour la suite de sa palpitante et si riche carrière sportive.

Les équipe de France de biathlon ont bien conclu  leur périple à Antholz-Anterselva, terre d’accueil de cette sixième manche de Coupe du Monde de biathlon. Les Françaises et la Franc-Comtoise Lou Jeanmonnot  remportent le relais 4X6 km.  Chez les hommes, Quentin Fillon Maillet et ses coéquipiers terminent sur la deuxième marche du podium.

Ce jeudi après-midi, à Ruhpolding, terre d’accueil d’une nouvelle manche de Coupe du Monde de biathlon, Lou Jeanmonnot, la sociétaire de l’Olympic Mont d’Or,  a décroché  le 1er podium  de sa jeune carrière dans cette compétition. Elle réalise un super 20/20 au tir. Elle prend ainsi la 2è place de l’individuel 15 kilomètres. Julien Simon est troisième. La Meuthiarde Caroline Colombo termine en 30è position.