Choix du secteur :
Se connecter :
 

Ce que tout le monde redoutait s’est produit ce mercredi soir. Les bisontines se sont inclinées sur le score de 21-25 face à Fleury, la lanterne rouge de leur groupe au palais des sports Ghani Yalouz dans le cadre d'une nouvelle journée de championnat en D1 féminine. Cette contreperformance n’arrange pas les affaires bisontines, qui viennent d’offrir à leur adversaire du jour sa première victoire de la saison.

Adama Niane, dont le contrat avec le FC Sochaux-Montbéliard prendra fin le 30 juin prochain, va terminer la saison 2021/2022 sous les couleurs de l'USL Dunkerque. L'International malien de 28 ans est officiellement prêté au club nordiste par le FCSM.

Ce mercredi soir, à 20h, l’ESBF affronte Fleury dans le cadre d’une nouvelle journée de championnat en D1 féminine. Après leur défaite en Coupe d’Europe en Hongrie (38-30), les Engagées n’ont pas le droit à l’erreur. Sébastien Mizoule l’exprime lui-même, « perdre ce match serait « une contreperformance ». Rappelons que les visiteuses sont actuellement lanternes rouges. Elles présentent un triste bilan comptable, avec aucune victoire sur les dix matches disputés.

Changer de braquet

A Besançon, Sébastien Mizoule n’a pas envie, mais pas envie du tout, d’offrir la première victoire de la saison  aux Fleuryssoises. « Si nous perdons, ce serait une faute professionnelle » explique l’entraîneur, bien « décidé à changer de braquet » dans son coaching pour réveiller un groupe « trop gentil ». « Si je devais partir à la guerre, je ne saurais vraiment pas qui prendre, à part une Pauline Robert» lance-t-il. S’il ne remet pas en cause le jeu de ses joueuses, Sébastien Mizoule leur reproche leur engagement et leur combativité. Selon lui, les filles doivent aller puiser dans « leur amour propre ». Il leur demande de s’investir et de se plonger complètement dans l’univers qui est le leur.  

Faire preuve de résilience

C’est donc dans ce contexte particulier, à quelques jours d’un deuxième match de Coupe d’Europe très important à Besançon, contre Sola, que les Bisontines vont disputer ce match de championnat. La révolte est attendue. Pour Sébastien Mizoule,  les matches à venir d’ici la fin janvier doivent se transformer par des victoires, « pour avoir le sourire en février prochain »  et aborder avec sérénité les rencontres de février  contre les cadors du championnat.

L'interview de la rédaction

 

Une très bonne nouvelle pour le sport franc-comtois. Après son absence durant l’édition 2021,  Thibaut Pinot annonce son grand retour sur le Tour de France. Effectivement, il sera au départ, début juillet, de la Grande Boucle, qui s’élancera de Copenhague ( Danemark) cette année.

Ce mardi soir, à 20h30, le besAC affronte Lyon SO Basket pour le compte de la 17è journée du championnat de nationale 1. Les basketteurs bisontins savent qu’ils affrontent une équipe ambitieuse, qui a montré de belles performances depuis le début de la saison. Soutenus par un certain Tony Parker, les Lyonnais apparaissent en quatrième position, à égalité de points avec Andrézieux (3è).

Actuellement neuvième, le groupe de Nicolas Faure aimerait pouvoir se mettre à l’abri le plus tôt possible. Néanmoins, le maintien passe notamment par de bien meilleures performances à domicile. Depuis le début de saison, en cinq rencontres aux Montboucons, la formation bisontine ne l’a emportée qu’une seule fois. Un bilan comptable insuffisant. Il va falloir dissiper ce complexe » explique Pierre Labbé, co-président du BesAC.

Une absence de taille

Si ce soir le BesAC espère pouvoir réitérer son exploit du match aller, à l’issue duquel il avait vaincu les Lyonnais, l’équipe sait que l’opposition ne sera pas des plus faciles. D’autant plus que le groupe va devoir évoluer sur son parquet des Montboucons avec l’absence de son meneur lituanien Dovidas Redikas, contraint de rester à l’isolement à Chypre, à la suite de son mariage, après avoir contracté le virus. Il est donc indisponible pour une semaine.

L'interview de la rédaction

 

Le FC Sochaux Montbéliard s’est imposé sur le score de 1 but à 0 ce samedi après-midi au Havre. L’unique but de la rencontre a été inscrit à la 65è minute par Yann Kitala. Les Lionceaux disputaient la 20è journée de Ligue 2. Cette victoire permet au groupe d’Omar Daf de prendre de la distance par rapport à leur adversaire au classement. La différence est désormais de quatre points.

En accord avec la Fédération Internationale de Ski, et en suivant les recommandations du Préfet du Jura, les organisateurs jurassiens ont décidé d’annuler la manche de Coupe du Monde de ski de fond qui devait se tenir les 14,15 et 16 janvier prochains dans la station des Rousses. Le comité d’organisation de l’évènement ne cache pas sa déception. Néanmoins, la situation sanitaire actuelle et la virulence du virus Omicron sont à l’origine de cette décision que tout le monde redoutait.

 La manche de Coupe du Monde de ski de fond prévue aux Rousses pourra-t-elle se tenir ? La question est plus que jamais d’actualité. Elle devrait se tenir du 14 au 16 janvier prochain. Tout dépendra de la jauge qu’accorderont les autorités. A moins de 5.000 spectateurs, il se pourrait que les bénévoles jurassiens jettent l’éponge. Plusieurs rencontres ont été organisées avec le Préfet hier. Une dernière est programmée ce mercredi. Elle est très attendue car elle sonnera le glas ou pas de l’évènement.

 

L’aventure de Jura Sud en Coupe de France s’est arrêtée ce dimanche soir en 16ès de finale. Les Jurasudistes se sont inclinés sur le score de 4 buts à 1 face à l’AS Sain Etienne, lanterne rouge de Ligue 1. Dans un match perturbé, qui a contraint l’arbitre à suspendre la rencontre durant quelques minutes, en raison de l’attitude de supporters stéphanois, qui ont agité des fumigènes, demandant également la démission de la présidence, les Jurassiens ont logiquement échoué.

Le CA Pontarlier est en pleine forme depuis plusieurs semaines, après une période très compliquée. Ce dimanche, le XV du Haut-Doubs a vaincu Chalon-sur-Saône sur le score de 39 à 6 pour le compte de la 10è journée de fédérale 2. On notera également la victoire de Grand Dole sur le Stade Pontellois Rugby sur le score de 21 à 7.