Choix du secteur :
Se connecter :
 

Ligue Burtagaz Energie

ESBF 29 – 20 Plan de Cuques

Nationale 1 Masculine

Metz 35 – 36 Vesoul

Epinal 30 – 37 Belfort

Nationale 1 féminine

Palente Orchamps 35 – 22 Achenheim

Dijon 30 – 20 ESBF

Nationale 2 masculine

Montfermeil 41 – 28 Grand Besançon Doubs Handball

Lure 22 – 22 Club Serris Val d’Europe

Nationale 2 féminine

Colmar – Pays de Montbéliard

Val de Saône 16 – 28 Saône Mamirolle

Entente Mulhouse / Kingersheim 19 – 34 Pontarlier

Vesoul – Entente Hettange-Grande /Rodemack

Nationale 3 masculine

Pays de Montbéliard 30 – 31 Illkirch

Palente Besançon 29 – 32 Val de Gray

Luxeuil 23 – 27 Beaujolais Val de Saône

Ligue 2

FC Sochaux Montbéliard 2 – 0 Paris FC

National 2

RC Lens (2) 1 – 1 ASM Belfort

Marignane 1 – 0 Jura Sud

3è Tour de la Coupe de France

Chaux du Dombief (D2) 1 – 2 Noidanais (R2)

Seloncourt (D2) 0 – 6 l’Isle sur le Doubs (R3)

Dannemarie (D1) 0  – 11 Morteau Montlebon (N3)

Ornans (R1) 4 – 0 Bart (R2)

Vesoul (R1) 0 – 1 Pontarlier (N3)

Arcey (D2) 2 – 4 Levier (R1)

Avoudrey (D2) 0  – 2 Belfort Sud (R1)

Frotey les Vesoul (D1) 2 – 4 Méziré (R3)

Pays Maîchois (R3) – Baume les Dames (R1)

Drugeon Sport (D3) 1 – 2 Héricourt (R3)

Les Quatre Monts (D3) 0  – 3 Pont de Roide Vermondans (R1)

Lure (R2) 1 – 1 Orchamps Vennes (R3) ( 4 TAB 2)

Audincourt (R1) 3 –  3 Bavilliers (R2) ( 3 TAB 1)

Valdoie (D1) 1  – 1 La Noux Nozeroy (R2) (2 TAB  4)

Delle (R3) 0 – 2 Les Ecorces (R2)

Mathay (D2) 2 – 2 Chatenois (R2) (4 TAB 5)

Ouges Fenay (D1) 1 – 4 Grandvillars (N3)

Jura Stad (R3) 0 – 1 Tilles (D1)

Genlis – RC Bresse (R3)

Perrousienne (R2) 0 – 10 Racing Besançon (N3)

Jussey (D1) 0 – 1 Poligny Grimont (R2)

Rioz/Etuz/Cussey (R2) 1 – 1 Champagnole (R1) ( 6 TAB 7)

Bresse Jura Foot (R2) 3  – 2 Pouilley-les-Vignes (R2)

FC Minier 0 - 2 FC Valdahon Vercel

Thise Chalezeule (D2) – Roche Novillars (R1)

Saint-Lupicin (D4) 0 – 8 RC Lons (R1)

Rochefort Athlétic (R3) 1 – 3 Val d’Amour/ Mont Sous Vaudrey (R2)

RC Saônois (D1) 0 – 1 4 Rivières 70 (R1)

Velotte Besançon (D2) 1  – 4 Montfaucon (R2)

Dole Crissey (D1) 0 – 3 Saint-Vit (R1)

Saint Usuge (D1) 0 – 8 Besançon Foot (N3)

Coteaux de Seille (R3) 8 – 0 Vaulx les Saint Claude

Aromas (D3) – Jura Lacs (R1)

Dijon ASPTT (R2) 0 – 2 Jura Dolois (N3)

Le GBDH ne voulait pas perdre ce vendredi soir pour son grand retour au Palais des Sports Ghani Yalouz en championnat. Le groupe de Benoît Guillaume s’est quand même incliné sur le score de 31 à 34 face à Sélestat. Une nouvelle défaite après celle encaissée lors de la 1ère journée de Proligue face à Billère.

La défaite est encore difficile à encaisser. Dimanche dernier, les U18 nationaux du Grand Besançon Doubs Handball se sont inclinés, à Strasbourg, dans le cadre de la 1ère journée de championnat. Karim Bensedira regrette les déchets offensifs, avec 21 tirs ratés, et l’absence d’application des règles décidés à l’entraînement et durant la causerie d’avant-match.  Cette défaite met un terme à pratiquement deux ans d’invincibilité.

GBDH PLOBSHEIM

Ce vendredi, les jeunes bisontins se sont remis au travail. Rien n’a été laissé au hasard. L’objectif étant d’apprendre de ses erreurs et d’appliquer les règles et les consignes. « Le groupe doit également apprendre l’humilité » selon son coach, qui espère une prise de conscience ce dimanche. « Après cette défaite, nous ne sommes plus les favoris » ajoute le technicien, qui veut que son groupe retrouve la bonne voie. Celle de la réussite et de la victoire.

GBDH PLOBSHEIM 5

Autant dire que le match de dimanche après-midi, à 14h, au gymnase des Montboucons, contre Plobsheim, est très attendu. Tout le monde aura envie de bien faire et de vaincre les Alsaciens, qui n’effectuent pas au meilleur moment ce déplacement en terre bisontine.

GBDH PLOBSHEIM 12

L'interview de la rédaction / Karim Bensedira

Ce vendredi soir, le BesAC dispute un nouveau match amical. Les Bisontins affrontent Golbey Epinal. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 19h au gymnase des Montboucons. L’entrée est gratuite. Pass sanitaire et masque obligatoires.

La semaine n’a pas été de tout repos pour les joueuses de l’ESBF après leur défaite le 8 septembre dernier à Metz ((33-24) lors de la 1ère journée de Ligue Butagaz Energie. « On a élevé le curseur » déclare Sébastien Mizoule, bien décidé à remobiliser ses troupes après ce match au cours duquel les Bisontines ont failli. « La stratégie n’a pas été respectée » déplore le coach. S’il a pu apprécier quelques bonnes prestations individuelles (Juliette Faure, Juliette Mairot, Natalia Nosek), il souhaite un collectif plus performant. D’autant plus que les deux prochains matches, avec un déplacement à Chambray et la réception de Paris 92, ne s’annoncent pas des plus simples.

Ce samedi, face à Plan de Cuques, les Engagées sont très attendues. Une nouvelle défaite, sur leur parquet, devant leur public, mettrait un nouveau coup de pression sur le collectif. Sébastien Mizoule s’attend à de la résistance en face. L’arrivée de l’adversaire 48 heures avant le match est annonciatrice de l’état d’esprit des Sudistes. « Elles ne sont pas venues pour faire semblant. C’est une équipe qui ne lâche rien » explique le technicien. Et ce n’est sans doute pas l’absence d’une joueuse majeure dans l’effectif samedi soir qui les fera douter plus que de raison.

La rencontre opposant L’ESBF à Plan de Cuques se disputera ce samedi 18 septembre à 20h au Palais des Sports Ghani Yalouz.

L'interview de la rédaction

 

Ils sont déterminés et rien ne pourra venir parasiter leur engagement. Cette saison, les U16 du CA Pontarlier rugby évolueront au niveau national. Ce n’est pas encore l’élite du rugby français que vont rencontrer les jeunes Capistes, mais ils s’y rapprochent. Ils ne sont plus qu’à une division des centres de formation des clubs professionnels. Autant dire que rien n’est laissé au hasard et que le groupe de Cyril Mattera veut faire honneur à ses couleurs.

 

RUGBY U16 3

Pour ce faire, la préparation a débuté il y a plusieurs semaines.  Elle est intense, mais c’est le seul moyen pour rivaliser dans ce championnat qui s’annonce relevé. Preuve que la motivation est grande et que tous les aspects sont travaillés, le week-end dernier, le groupe est allé se forger un esprit de guerrier au 13è régiment du génie de Valdahon. Encadré notamment par des militaires instructeurs, le collectif, auquel est venu s’adjoindre l’équipe des U19, n’a pas ménagé sa peine.  Dans le viseur de ces jeunes rugbymen, la performance, les résultats et l’amour du maillot. Pas question de décevoir.

RUGBY U16 9

Un centre d’entraînement

RUGBY U16 10

Pour ces adolescents, le rugby est une véritable passion. Ils y consacrent de nombreuses heures durant la semaine. Physique, technique et mental… rien n’est laissé au hasard. Cette formation est d’ailleurs possible grâce au savoir-faire du club, mais également à un partenariat mené avec les établissements scolaires pontissaliens qui, comme pour d’autres disciplines, aménagent les emplois du temps des jeunes sportifs. A condition bien sûr, que les résultats scolaires suivent. D’ailleurs, pour donner les moyens aux jeunes pratiquants de performer, mais aussi parce que ces générations sont l’avenir du CA Pontarlier rugby, un centre d’entraînement vient d’ouvrir ses portes cette année pour les 16-18 ans, avec encore de la pratique, estimée entre 8 et 10 heures hebdomadaires supplémentaires. Le club n’a pas le choix, avec les moyens financiers qu’il à,  s’il veut conserver sa place en fédérale 2, il doit être en capacité de former des jeunes du cru qui seront opérationnels dès leur entrée en équipe sénior. « Pas question d’aller chercher des mercenaires » conclut Cyril Mattera.

L'interview de la rédaction / Cyril Mattera

Quatre mois après leur dernier match à la maison, les handballeurs du Grand Besançon Doubs Handball retrouvent le palais des sports Ghani Yalouz pour un match officiel  ce vendredi soir. A 20h15, les Bisontins reçoivent Selestat pour le compte de la 2è journée de ProLigue. A l’image de son capitaine Thibaut Arteaga, le collectif est déterminé pour ne pas sombrer demain soir et faire du palais des sports une forteresse imprenable.

ARTEAGA GBDH

Pour ce faire, il faudra jouer entièrement les 2X30 minutes de jeu et ne pas commettre les mêmes erreurs qu’à Billère le week-end dernier. La défaite ( 24-33) et surtout les neuf buts d’écart encaissés sont encore dans toutes les têtes. « Nous devons revoir notre attaque. Nous avons manqué de précision et de finesse. Nous avons été maladroits » déplore le coach. Même constat pour Thibaut Arteaga  qui aurait aimé voir ses petits camarades combattifs jusqu’au coup de sifflet final. «  A nous de tenir 60 minutes comme nos 20 premières à Billère » conclut-il.

BENOIT GUILLAUME GBDH

La Commission de discipline de la Ligue Professionnelle de Football a décidé de suspendre à titre conservatoire le Sochalien Christophe Diedhiou. Celui-ci est soupçonné d’avoir frappé un stadier de l’AC Ajaccio à l’issue de la rencontre opposant le club corse au FC Sochaux Montbéliard le week-end dernier. Rappelons que le footballeur avait été placé en garde à vue également.

Ce mercredi après-midi, dans les locaux du Racing Besançon, le club phare de la capitale comtoise, le Sporting Futsal et le Besançon Futsal ont signé une convention de partenariat. L’intérêt est de tisser des liens entre ces clubs pour mettre à disposition leurs moyens matériels, pédagogiques et humains. Des mutualisations pourront également naître en fonction des besoins exprimés. Claude Cuinet, le président du Racing explique que l’objectif principal est de décliner « le meilleur aux enfants dans un souci d’apport technique et de développement physique ».  Ainsi, les jeunes, âgés entre 6 et 15 ans auront tout le loisir de pratiquer et de découvrir cette discipline. D’ores et déjà, des compléments de formation ont été programmés. Par ailleurs, le club bisontin laissera la possibilité à ses licenciés d’approfondir leur pratique en souscrivant à une double licence ou en s’engageant davantage dans ce sport.

RACING BESANCON FUTSAL 2

Une discipline en plein développement

Les dirigeants du Sporting Futsal et du Besançon Futsal l’assurent. « Leur sport de prédilection est en plein de développement ». Sa technicité particulière a conquis les passionnés du ballon rond, qui ont rejoint les rangs de ces deux clubs. Cette association pourrait s’ouvrir à d’autres publics. Grâce au savoir-faire du Racing, les personnes en situation de handicap  et les féminine pourraient avoir accès à ce sport.

D’autres formes de football

RACING BESANCON FUTSAL 3

 

Désireux de diversifier son offre, le Racing Besançon réfléchit en parallèle à développer d’autres formes de football. Le club envisage également de tisser des liens avec les formations bisontines et de la métropole afin de faire rayonner le football dans tout Besançon et le Grand Besançon. Le projet se réfléchit.

L'interview de la rédaction : Luc Bruder