Choix du secteur :
Se connecter :
 

Jeudi dernier peu avant 19h, les U19 du CA Pontarlier ont refoulé la pelouse pour la première fois depuis la fin de la saison 2021-2022. Evoluant au niveau national, la génération 2003/2004 débute la préparation athlétique quatre semaines avant la reprise du championnat sous les ordres du nouveau coach Romain Pogeant.

U19 national pontarlier 2

Vingt joueurs sur vingt-deux étaient présents lors du premier entraînement. C’est sur une pelouse bien verte d’un des terrains de Pourny que les jeunes lycéens et étudiants se sont retrouvés. Si une bonne ambiance est visible dans le groupe, les joueurs et l’entraîneur sont conscients de la difficulté de la saison 2021/2022. “Notre championnat est composé que de trois clubs amateurs”, déclare Romain Pogeant, entraîneur des U19 Nationaux au CA Pontarlier. Face à de nombreuses formations professionnelles (Olympique Lyonnais, le FC Sochaux Montbéliard, Clermont Foot 63…), les Pontissaliens vont jouer le maintien. Pour cela, le club est allé chercher de nouvelles têtes : “nous avons recruté localement, des garçons de Valdahon, Vesoul et Champagnole”. Pour atteindre son objectif, l’équipe et le staff comptent notamment sur les matchs à domicile “pour déjouer les formations professionnelles”.

U19 national pontarlier

Une préparation pour plus de cohésion

Au programme de la première séance, du jeu avec ballon pour retrouver les sensations et quelques exercices de course pour remettre la machine en route. “Vont venir se greffer à ce travail nos principes de jeu au fur et à mesure des entraînements et des matchs de préparation”, poursuit l’ancien joueur formé au club. L’aspect physique et technique n’est pas le seul facteur pour réaliser une bonne saison. Romain Pogeant souhaite insister sur le lien entre le staff et les joueurs. “Une activité de cohésion est prévue dans deux semaines pour que chacun apprenne à se connaître”. L’objectif de la préparation est aussi de fédérer le groupe.

U19 national pontarlier 3

Les U19, un tremplin vers les équipes séniors

Avec des déplacements à travers la France et des confrontations face à des centres de formation professionnels, l’ancien dirigeant des U15 du CAP espère “faire progresser individuellement et collectivement” les joueurs qu’il entraîne. A moyen terme, le passage en U19 au CA Pontarlier est un tremplin pour atteindre éventuellement l’équipe sénior en National 3 dans le meilleur des cas ou en Régional 1.

U19 NATIONAL PONTARLIER 6

L'interview de la rédaction / Romain Pogeant



La sixième édition de la Ponta’beach touche à sa fin. Après quatre semaines de sport et d’animations, les pontissaliens pourront en profiter jusqu’à ce dimanche.

Si la météo n’a pas toujours été clémente, le soleil ainsi que de nombreux participants ont fait leur retour cette dernière semaine. Des plus jeunes et plus âgés ont pu profiter d’un terrain de basket, de structures gonflables, d’un mini-golf, du ventri-glisse et bien d’autres activités. Que serait la Ponta’beach sans ses activités de plage ? On peut y retrouver un terrain de beach volley ou encore un terrain de foot en sable. Après l’effort, les buvettes peuvent être un moyen de se reposer.

PONTA BEACH NEW 5

“Les familles viennent avec le sourire aux lèvres”

Lorsqu'on lui demande le bilan de la Ponta’beach, l’adjoint aux Sports de la Mairie de Pontarlier, Philippe Besson, se félicite de la tenue de la manifestation dans une période chamboulée par la Covid-19. La météo a fait des siennes en ce mois de juillet mais il retient les jours de beau temps où “les familles et les enfants viennent avec le sourire aux lèvres”. Et enfin, le rôle des associations a encore été très important cette année pour faire vivre la Ponta’beach. Diverses animations sur le site sont organisées par plusieurs clubs sportifs. Un tournoi de beach-volley a lieu ce week-end, alors qu’un tournoi de pétanque s'esr déroulé dans les semaines précédentes. Les activités sportives se conjugent avec les activités culturelles. “On retrouve une belle synergie entre les clubs, la ville et tous les publics sportifs rencontrés sur le site” remarque l'élu.

PONTA BEACH NEW 3

La question de la durée de la manifestation

Cette sixième édition de la Ponta’beach est spéciale. Après s’être déroulée sur une durée de deux semaines lors des cinq éditions précédentes, la municipalité a fait le choix d’avancer la durée à un mois. “Il y avait une forte demande de prolongement de la durée émanant des participants lors des années précédentes”, précise Philippe Besson. Victime de son succès, les visiteurs sont nombreux à demander un nouvel allongement de la durée, sur deux mois cette fois-ci. “Les frais à la charge de la ville et essentiellement les frais de gardiennage seraient trop lourds à porter” conclut l'élue en charge des sports.

PONTA BEACH NEW 6

Du 14 au 16 janvier 2022, la coupe du monde de ski de fond fera étape aux Rousses (39). Ces trois jours de compétition se disputeront au stade nordique des Tuffes. Cette avant-dernière étape du circuit à moins d’un mois des Jeux Olympiques de Pékin s’annonce déjà mémorable.

Le programme devrait être le suivant

- Vendredi 14 : sprint
- Samedi 15 : 15 km skate Hommes et 10 km skate Dames
- Dimanche 16 : 10 km classic poursuite Dames et 15 km classic poursuite Hommes

Le canoë kayak Pontarlier a décroché le titre de champion de France en canoë monoplace à Bourg-Saint-Maurice ce jeudi. La prestation pontissalienne a été très remarquée et a obtenu les félicitations des entraîneurs nationaux.

canoe kayak 2

 

La performance est d’autant plus belle que Sébastien Dekerlau, Baptiste Delaplace et Jules Bernardet ont amélioré de 9 secondes leur performance en finale par rapport au temps réalisé lors des qualifications. En kayak monoplace, on notera la 10è place de Thomas Rosset, Rémi Dobey et Yann Rivallant.

Le jeune nageur bisontin Falemana Lopez est devenu champion de France A des juniors 15 et 16 ans au 50 mètres papillon ce jeudi à Dunkerque. Précisons que dans cette course, les records régionaux ont été battus.

L'Alliance Natation Besançon est loin de revenir bredouille du nord. Ses petits protégés ont décroché : 4 finales A, 2 finales B, 1 médaille d'Or, 1 médaille de bronze et 5 records régionaux.

C’était une journée sans pour les jeunes pontissaliens du canoë kayak Pontarlier engagés aux championnats de France de la discipline à Bourg-Saint-Maurice. En slalom, Marine Primet (16 ans) n’est pas parvenue à dépasser le stade des qualifications chez les U18. Déception également pour Luca Chapatte. chez les U15, le jeune champion du Haut-Doubs échoue en demi-finale, après avoir pris la troisième place des qualifications la veille.

Une très belle performance en provenance de Besançon. Au championnat de France de natation à Dunkerque, Falemana Lopez de l’Alliance Natation Besançon termine 3è de la finale A des Juniors (15 et 16 ans) du 50 mètres Nage Libre. En 23"98, c'est également le record de Bourgogne-Franche-Comté des 15 et des 16 ans.

Le jeune cycliste pontissalien Jérémy Clément a encore performé ce week-end. Il vient de terminer 3è des moins de 23 ans au sommet du col le plus dur de France, le col de la Loze, à 2305 mètres d’altitude. Jérémy participait au « Col de la Loze by Brides-les-Bains », une course très relevée.

 

jeremy clement cycliste DD

« Le col de la Loze est le plus dur de que j’ai pu faire depuis mes débuts, encore plus dur que le Galibier par exemple, avec des passages à 20-25% » explique le jeune champion. Et de poursuivre : « une semaine après ma 3è place sur la course par étapes de haute montagne, la plus dure de France, j’ai l’impression de vivre un rêve ».

Ils font le buzz depuis plusieurs jours. Cinq jeunes haut-doubistes se sont rendus lundi au tournoi de Gstaad en Suisse pour assister au 16è de finale opposant Benoît Paire au Slovaque Kovalik. Les supporters régionaux ont montré un bel enthousiasme durant la partie, permettant au joueur français de se transcender et de battre son adversaire.

A l’initiative de cette sortie collective, le Pontissalien Guillaume Besson, qui vient de brillamment décrocher sa licence en journalisme à Lyon. « C’est une décision de potes. On s’est lancé à tête perdue dans ce truc-là. Arrivés sur place, on s’est jeté corps et âme derrière Benoît Paire, tout en mettant l’intensité avec des chants, un partage avec le joueur » explique l’étudiant, premier supporter du tennisman français. Guillaume reconnaît que cette ambiance bon enfant est rare dans les tribunes d’un terrain de tennis, surtout dans ce tournoi. Mais cette prestation a été appréciée par Benoît Paire et sa team.

Les réseaux sociaux ont pris le relais

Guillaume et ses amis sont surpris par le retentissement que prend cette histoire. « On a vu des tweets arrivés de partout. Les réseaux sociaux ont pris le relais » explique-t-il. Le Pontissalien a apprécié la rencontre et la prestation de son champion. D’autant plus que ce dernier a réalisé ce jour-là l’un des trois plus beaux coups de sa carrière. Un geste technique qu’il leur a directement dédicacé pendant la rencontre. Un selfie a même été réalisé en fin de match.

Un joueur contesté sur le circuit ?

Auprès de ces jeunes, l’image de Benoît Paire est loin d’être écornée. « Toutes ces contestations que l’ont peut entendre nous passent outre. C’est une personne humaine, qui est venue nous rencontrer en fin de rencontre. Il a certainement eu une fracture mentale en raison de la pandémie. C’est un joueur qui a besoin d’aide et son bien être passe par ces fanatiques que nous sommes aussi » conclut Guillaume Besson.

L'interview de la rédaction 

 

Le FC Sochaux Montbéliard vient de faire connaître les modalités d’accès au stade Bonal pour les spectateurs à compter du 31 juillet prochain, date de la reprise du championnat en Ligue 2. Ainsi, dès cette date, pour accéder aux tribunes, les spectateurs, à partir de 11 ans, devront être titulaires d’un justificatif d’identité et du pass sanitaire. Concernant la rencontre du 31 juillet, les portes du stade ouvriront à 17h. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 19h.