Choix du secteur :
Se connecter :
 

Hier soir, dans le cadre d’un match en retard du championnat de national 3, le CA Pontarlier football a vaincu le FC Valdahon Vercel. Le groupe de Jean-Luc Courtet s’est imposé sur le score de 2 buts à 0. Grâce à cette victoire, les Capistes remontent à la 10è place et s’éloignent de la zone de relégation.

Au classement, à huit journées de la fin de la saison, le Racing Besançon est toujours en tête, avec 38 points. La réserve sochalienne est son dauphin, à deux points seulement. Gueugnon complète le podium, avec 35 points. La 19è journée de championnat est prévue le 9 avril prochain.

Ce dimanche après-midi, à l’occasion de la rencontre opposant le Racing Besançon à Epinal dans le cadre du championnat U17 national, un hommage a été rendu au peuple ukrainien. A l’initiative de ce rassemblement, l’association Ukraine Dijon-Besançon, que le Racing Besançon a rejoint.

UKRAINE RACING 4

A cette occasion, des drapeaux ukrainiens ont été déployés et des ballons, aux couleurs du pays envahi, se sont envolés dans le ciel. Une action symbolique pour marquer les esprits et témoigner de son entière solidarité avec ce peuple et ses réfugiés.

UKRAINE RACING 8

Le Grand Besançon Doubs Handball accuse une nouvelle défaite. Hier soir, les hommes de Benoît Guillaume se sont inclinés sur le score de 34 à 31 sur le parquet de Massy Essonne pour le compte de la 23è journée de championnat en Proligue. Il reste sept journées aux Bisontins pour se sauver.

Le petit globe de la mass-start échappe à Quentin Fillon Maillet. Le Jurassien a pris la 7è place de la course de ce dimanche à Oslo. Les tirs  couchés n’ont pas souri au biathlète jurassien. Néanmoins, Quentin a remporté cette saison trois globes : ceux du sprint, de la poursuite, et du général.

Tout va bien pour le Jurassien Quentin Fillon Maillet. Il a décroché vendredi le petit Globe de Cristal du sprint lors de la dernière étape de la Coupe du Monde de biathlon qui se dispute actuellement à Oslo. Ce dimanche, il tentera d’obtenir celui de la Mass Start. Une ultime récompense après avoir déjà raflé avec brio  le petit de la poursuite et le gros globe cristal.

En s’étant hissée jusqu’en 16è de finale de Coupe de France, le Besançon Académie Futsal a écrit une très belle page de son histoire. Samedi 26 février, le Palais des Sports de Besançon a pu admirer un match serré voyant l’équipe bisontine perdre aux tirs au buts sur le score de 8 à 9. Malgré la défaite, l’équipe de Paul Rochefort a rendu fier ses supporters et sort plus que jamais grandi de cette compétition. L’occasion d’en apprendre plus sur cette belle association sportive bisontine.

Un beau moment de sport et de fair-play dans un Palais des Sports Ghani Yalouz où presque 600 spectateurs se sont déplacés pour l’occasion. Un coup d’envoi fictif a été donné en l’honneur du handisport, un engagement important du Besançon Académie Futsal qui compte une section futsal en fauteuil roulant. Pour l’entraineur/joueur Paul Rochefort, le club à une approche qui va au-delà des performances sportives. « On était très content de l’organisation, on a pu mettre en valeur l’affection de l’handisport et des animations avec les jeunes de l’école de futsal. On était très content de mettre en valeur les autres axes de développement du club. C’est tout un projet club qui est mis en avant ». Un 16è de finale qui aura donc été bénéfique sur le plan sportif comme sur le plan associatif.

De fortes valeurs associatives

Non pas comme un lot de consolation, l’engouement des bisontins est comme une victoire pour les joueurs du Besançon Académie Futsal. Là où le football traditionnel pêche, le futsal réussit à mettre en avant le sport féminin et le handisport. Un point d’honneur est mis à ce que tout le monde puisse pratiquer le futsal dans les meilleures conditions. Les valeurs de convivialité et de rassemblement sont importantes et on espère que cette performance au Palais des Sports va permette à ce collectif de mieux se faire connaître des bisontins.

L'interview / Paul Rochefort

 

Une nouvelle fois encore, le Grand Besançon Doubs Handball s’est incliné sur le plus petit des scores hier dans son championnat de proligue. Les Bisontins ont été vaincus sur le parquet de Pontault Combault sur le score de 27 à 26. A la mi-temps, le tableau des scores affichait 14 partout.

Dans le cadre de la 27è journée de Ligue 2, le FCSM accueillera Guingamp ce samedi 5 mars. Le coup d’envoi sera donné à 19h au Stade Bonal, l’occasion pour les joueurs d’Omar Daf de relancer une bonne dynamique. Une réaction est attendue après les deux dernières défaites concédées en championnat.

Actuellement 5è de Ligue 2, les Sochaliens sont encore en course pour à nouveau faire partie de la plus haute division du football Français. Les récentes défaites contre l’AC Ajaccio (0-1) et contre le Paris FC (3-1) n’alarment en rien Omar Daf. Le technicien sénégalais regarde vers l’avant et souligne que le championnat est loin d’être terminé. Tourné vers la montée en Ligue 1, un FCSM plus ambitieux que jamais compte bien s’accrocher pour les 12 journées restantes.

SOCHAUX NDOUR

« Les 6 matchs restant à domicile sont des finales »

Omar Daf n’envisage pas la possibilité de quitter les places qualificatives pour la Ligue 1. Conscient des exigences des supporters, il affirme la nécessité de leur soutien lors des matchs restants au Stade Bonal. Si proche d’un retour tant attendu parmi l’élite, les jaunes et bleus sont à l’aube d’une potentielle montée historique.

 L'interview de la rédaction / Omar Daf

 

Il y a du football ce samedi après-midi. Dans le cadre de la 26è journée de championnat en Ligue 2, le FC Sochaux Montbéliard (4è) se déplace au Paris FC (2è). Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 15h au stade Sébastien Charléty.

Il n’y a pas de doute. Il y a bien eu un effet Quentin Fillon Maillet et Jeux Olympiques sur la pratique du biathlon dans la région.  Sur le site de la Seigne, aux Hôpitaux-Vieux, depuis quelques semaines, les pratiquants, et notamment les adolescents et les enfants, ont envie de s’initier à cette discipline qui a rapporté sept médailles, dont trois titres olympiques,  à la délégation française lors des JO de Pékin.

biathlon 1 DD

Cette combinaison de deux disciplines ( tir et course), conjuguées aux compétences physiques et mentales qu’elles demandent, rend cette pratique complète et intéressante. Aux Hôpitaux-Vieux, on s’adapte aux attentes et souhaits des pratiquants. Les plus passionnés participent à une initiation complète. Alors que les autres sont davantage sensibilisés au tir, avec la possibilité de parfaire leur pratique en optant pour une course à pied, qui permet d’appréhender la notion de l’effort physique et sa capacité à maîtriser cette situation  au moment d’utiliser la carabine laser. Tout un art.

BIATHLON 2 DD

Dans le Haut-Doubs, l’Olympic Mont d’Or assure cet hiver des séances de découverte à destination du grand public, en plus de celles qu’il apporte à ses jeunes licenciés talentueux.

Le reportage de la rédaction