Choix du secteur :
Se connecter :
 

La Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté ouvre une campagne exceptionnelle de sélection des porteurs de la Flamme Olympique de Paris 2024. Qu’il s’agisse de clients, de sociétaires, de collaborateurs, d’athlètes ou du grand public, chacun peut tenter sa chance et réaliser son rêve de participer activement localement à l’aventure de Paris 2024. Les inscriptions ont été lancées le 1er juin dernier. Le parcours sera dévoilé le 23 juin. 64 départements seront traversés, pour 79 jours de relais en France. 10.000 porteurs de flammes seront mobilisés. Pour s’inscrire : https://banquepopulaire.devenirporteurdelaflamme.fr/paris2024/BP/e/ce/

« Trouble A », c’est le nom d’un nouveau festival qui se déroulera cet été à Fleurier, en Suisse voisine. L’évènement se déclinera sur trois jours, du 6 au 8 juillet prochain. Patrice Jeanneret, son directeur, a voulu se démarquer des nombreux festivals qui existent de part et d’autre de la frontière et proposer un évènement musical qui saura mettre à l’honneur la scène suisse et ses nombreux talents. Au programme : une ambiance pop , rock et folk qui ne passera pas inaperçue.

Réparti sur deux scènes, le festival a mis les petits plats dans les grands pour cette première édition. Une vingtaine de concerts seront proposés. La scène régionale suisse sera au rendez-vous, mais les têtes d’affiche ne manqueront pas de s’illustrer. Le val de Travers devrait être en ébullition en juillet prochain. Parmi les jolies prises d’arme, Patrice Jeanneret ne cache pas son plaisir de pouvoir accueillir Pegasus. Un groupe qui n’est plus à présenter en Suisse Alémanique et en Allemagne. Le responsable annonce également la venue de Carrousel, Joya Marleen  ou encore Aliose, qui proposera   un spectacle concert dessiné,  Zian, qui a remporté récemment les Swiss Music Awards 2023, et Junior Tshaka, dont le reggae sait enthousiasmer les festivaliers helvètes.

« Les Français sont les bienvenus »

Patrice Jeanneret compte également sur la présence des Francs-Comtois pour faire le succès de cette nouvelle aventure artistique. « Le Val de Travers est connu des travailleurs frontaliers. On espère qu’ils viendront nous faire l’amitié de nous rejoindre. Nous les accueillerons dans une ambiance très festive. Qu’ils soient rassurés, ils évolueront dans un véritable festival de musique avec tout ce que cela comporte » explique M. Jeanneret. Chacun pourra en profiter pleinement, puisque l’organisateur veut permettre aux visiteurs de ne rien manquer de l’évènement. C’est la raison pour laquelle les concerts s’enchaîneront alternativement sur les deux scènes prévues pour l’occasion.

La billetterie est ouverte. Pour acheter son pass et ses billets, n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet : https://trouble-a.ch/ . Vous y trouverez toutes les informations nécessaires.

L'interview de la rédaction : Patrice Jeanneret

Entre le 1er juillet et le 6 août, la chapelle des annonciades de Pontarlier accueillera la 93ème édition de son salon. Au programme, exposition, peinture, sculpture et gravure. Cet évènement rendra hommage à un exposant disparu, Denis Raliot, un peintre Franc-comtois. Un concert de l’ensemble Ariolica aura lieu le jeudi 13 juillet à 18h. Plus d’une vingtaine d’artistes exposeront à cette occasion.

La ville de Morteau organise en partenariat avec la MJC, l’association des commerçants Morteau Votre Ville et le photographe François André, la troisième édition de son Concours photo de l’été. Il s’étendra du 21 juin au 31 août. Les photographes professionnels ou amateurs, les petits et les grands pourront participer. Les participants laisseront libre cours à leur inspiration sur le thème « Morteau, une ville, un patrimoine ». Ils pourront faire parvenir leurs plus beaux clichés directement sur le site Internet de la ville. A la clé, de nombreux cadeaux et une exposition des plus belles photos pour les gagnants. L’enjeu est d’être créatif par la mise en scène et par la composition travaillée.

Comme chaque année, Marc Toutlian et MT Expo organisent la traditionnelle foire du Haut-Doubs. Pour cette nouvelle édition dans le Val de Morteau, l’évènement commercial change de lieu. Il se déroulera à la salle des fêtes des Fins, et non plus sur le site du Champ de Foire, où un chapiteau était traditionnellement déployé. Le public est invité les 16, 17 et 18 juin prochains.

Une cinquantaine d’exposants présenteront leurs produits et répondront aux questions et besoins des visiteurs. La rénovation, l’isolation, et la transition écologique qui l’accompagne, la literie et les autres équipements, la gastronomie, le bien-être, … auront toute leur place. Aucun domaine n’a été oublié. Un village automobile, situé à l’extérieur, devrait également susciter la convoitise. Pour que cette manifestation soit la plus animée et diversifiante possible, le public aura la chance de pouvoir faire un selfie avec le sosie de Jack Sparrow, le célèbre personnage du film « Pirate des Caraïbes ». Il sera présent samedi et dimanche. C’est une véritable animation sur le thème des « Pirates » qui sera proposée.

Entre 3.000 et 4.000 personnes sont attendues pour ces trois jours. Le rendez-vous est fixé à la salle polyvalente des Fins de 10h à 19h, le samedi et le dimanche. Jusqu’à 23h,  le vendredi soir, avec un concert pour ponctuer cette première journée.

L'interview de la rédaction : Marc Toutlian

 

La 3è édition du Pop’Cornes Festival se déroulera les 15,16 et 17 septembre prochains au Russey. Ce vendredi soir, l’organisateur a dévoilé une partie de sa programmation et lance également la billetterie. Pour ce nouveau rendez-vous, le vendredi sera axé musiques actuelles.

Place samedi a une ambiance rock. Dimanche fera la part belle aux années 80. Parmi les têtes d’affiche annoncées : Deluxe (vendredi), Tagada Jones (samedi) et Emile et Images (dimanche). La billetterie est ouverte sur le site du Pop'Cornes : https://pop-cornes-festival.fr/  Les 300 premiers Pass 3 jours seront disponibles à 75 euros  (+ Frais de location) à la place de 92 € ! 

La Transju’Trail, se déroulera le week-end des 3 et 4 juin, elle s’installera entre Morez et Les Rousses pour un trail naturel au cœur des Montagnes du Jura. Au programme, différents parcours allant de 5 à 42 km, les concurrents parcourront les paysages du massif. De nombreuses animations seront également proposées tout au long de ce week-end. Le samedi sera marqué par la journée des enfants, ils pourront courir sur des parcours ludiques composés de passages d’obstacles. À noter, le Salon du Trail, avec la présence des exposants et des partenaires. Une initiation à l’escalade est également prévue le même jour. La deuxième journée de cet évènement sera consacrée aux concurrents qui souhaitent prendre part à la course. Plusieurs départs sont programmés pour les différents parcours. Du départ des courses, à l’arrivée, des animations seront proposées au public et rythmeront le passage des traileurs et randonneurs. En ce qui concerne les différentes animations, concerts, initiation au tir à la carabine laser, tombola et restauration sont au programme. Une rencontre avec les membres de l’équipe de France de combiné nordique aura lieu aux Rousses dès 12H. Infos et inscriptions sur www.latransju.com.

Le parc Micaud de Besançon accueille ce samedi un rassemblement militant organisé dans le cadre de la journée internationale de lutte contre l’homophobie, la biphobie et la transphobie. Les participants défileront dans les rues de Besançon. Près de 1000 personnes sont attendues pour ce rassemblement.

Une volonté d’hommage et de revendication

Le 17 mai est la journée internationale de lutte contre l’homophobie, la biphobie et la transphobie. Elle célèbre depuis 2005, le fait que l’Organisation Mondiale de la Santé ne considère plus l’homosexualité comme une maladie. La volonté de se faire entendre concernant les multiples agressions subies à Besançon est aussi à l’origine de cette marche. Les participants souhaitent « fêter cette journée mais aussi revendiquer les droits et mettre en lumière toutes les violences et agressions qui existent envers la communauté LGBTQIA+ », selon Corentin, membre de l’association Le Cercle.

Objectif changements

Les objectifs de ce rassemblement sont multiples, créer un temps fort de visibilité sur toutes les identités, rappeler que beaucoup de droits sont bafoués est important. L’espoir d’une société qui évolue en prenant en considération cette communauté animera les militants en cette journée du 27 mai. Une prise de conscience par les politiques, par les institutions mais également par les familles est espérée. L’objectif principal de cette marche reste de se faire entendre et de combattre les violences à destination de cette communauté.

L'interview de la rédaction : Corentin, directeur artistique de l'association le Cercle

 

Pour redonner un second souffle à la fête de la musique, la Ville de Pontarlier a décidé d’apporter quelques modifications à son évènement populaire. Daniella Thiebaud-Fonck et Marielle Vielle, accompagnées d’autres élus, ont voulu rendre cet évènement plus interactif et faire pour que la population puisse davantage participer à ce moment festif et convivial. Le rendez-vous est fixé le 21 juin prochain

Parmi les nouveautés proposées : l’organisation d’un karaoké, sur la place d’Arçon, et d’une guinguette, sur la place Saint Bénigne. Pour rendre la fête encore plus belle, son périmètre a été élargi. Treize sites d’animations musicales ont été définis partout dans la ville. En complémentarité avec les restaurateurs locaux, une nouvelle offre de petite restauration animera également les lieux.

Une programmation éclectique

Il y en aura pour tous les goûts. De très nombreuses notes de musique s’échapperont du centre-ville pontissalien de 17h à minuit. Déambulation sur la musique Brasilia Carnaval, l’harmonie municipale, le conservatoire de musique, jazz, country, électro,… La programmation n’est pas encore définitivement arrêtée. Si vous souhaitez participer en tant que groupe musical, n’hésitez pas à contacter le service culture. Faites-vous connaître via l’adresse mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L'interview de la rédaction : Daniella Thiebaud-Fonck, élue en charge de la culture

 

 

Record battu pour l’édition 2023 de la Foire Comtoise, qui mettait à l’honneur le Portugal. 157.691 visiteurs ont franchi les grilles de Micropolis cette année. Comme le soulignait Didier Sikkink, le directeur de Micropolis à notre micro, les conditions météo les plus pessimistes ont été évités. Laissant ainsi, un véritable temps de foire, ensoleillé et pas trop chaud, s’installer. Mission accomplie pour l’organisateur. La Foire Comtoise restera en Europe en 2024. C’est l’Angleterre qui sera le pays à l’honneur dans un an.