Choix du secteur :
Se connecter :

COP27 : espérons qu’il ne s’agira pas d’un jeu de dupes (Anne Vignot)

Publié le 07 Nov. 2022 à 19:11
Tags: Environnement | Anne Vignot |
Lecture: min
COP27 : espérons qu’il ne s’agira pas d’un jeu de dupes (Anne Vignot) Anne Vignot

Anne Vignot fait partie des 14 élus de la gauche qui ont signé une tribune dans le JDD dans laquelle ils appellent les banques à cesser de financer les énergies fossiles. La maire bisontine rappelle que cette démarche est plus que symbolique, la ville ayant été « l’une des premières à questionner ces établissements sur leur relation avec ces entreprises ». Et de continuer : « il était important de démontrer que nous n’étions pas isolés, que toutes les grandes villes sont en train de s’emparer de ce levier-là. Si on veut arriver à une décarbonation de notre territoire, il faut le faire de façon cohérente, avec des partenaires qui sont dans cette démarche ».

Et la COP 27 ?

La COP 27 a  débuté ce dimanche en Egypte. Anne Vignot dit « suivre  attentivement » ce nouveau rendez-vous. L’édile espère qu’il ne s’agira pas « d’un jeu de dupes ». Mme Vignot attend « des mesures extrêmement fortes ». Elle rappelle que la France « fait partie des pays européens les plus touchés ». L’Est de la France et le Sud-Ouest sont plus particulièrement concernés.

Mme Vignot, femme, maman et grand-mère, prévient qu’elle s’est engagée en politique pour « défendre la planète ». « L’avenir se construit aujourd’hui. Si on ne prend pas les mesures radicales nécessaires, nous allons transmettre quelque chose qui est insupportable, insoutenable, avec une crise sociale et  économique majeure ».

L'interview de la rédaction / Anne Vignot

Dernière modification le lundi, 07 novembre 2022 19:38