Choix du secteur :
Se connecter :
 

Le BesAC a repris des couleurs et de la confiance hier soir dans son championnat de nationale 1 masculine. Le groupe de Nicolas Faure est allé s’imposer à Pon-de-Cheruy sur le score de 92 à 83. Les basketteurs bisontins sont désormais 12ès au classement.

A l’issue d’une période troublée par la crise sanitaire liée à la COVID-19, les organisateurs de la Transjurassienne ont annoncé la tenue de l’évènement ce mardi à Champagnole. Il se déroulera les 12 et 13 février prochains.  Au programme : trois courses en style classique le samedi et quatre courses en skating le dimanche. Les plus motivés pourront s’engager sur  l’UltraTrans qui permet de cumuler les chronos de La Transju 70 km et de La Transju’ Classic 50 km, soit 120 km en deux jours dans deux styles différents. A l’opposé, les plus prudents ont l’opportunité de goûter à l’expérience Transju’ sur des parcours de 20 km. Pour retrouver toutes ces infos et bien d’autres : www.latransju.com

Après un déplacement périlleux à Bordeaux le samedi 30 octobre (défaite logique 3/1) devant le leader de la poule, les Griffons de Besançon se déplaçaient à Seynod (près d'Annecy) ce samedi 6 novembre. 

Un match très important puisqu'il opposait les deux équipes de fin de classement (7 ème pour Besançon et 8 ème pour Seynod).  Une très mauvaise 1 ère mi-temps des Griffons, menés 5/0 à la pause, suite à des largesses défensives, les condamnait à l'exploit pour remonter les 5 buts d'écart en seconde période. Malgré une bonne réaction de tous les joueurs bisontins, c'est par une défaite 6/4 pour Besançon que le match se terminait. 

Au classement, après cinq journées, Besançon occupe toujours la 7 ème place, ex-aequo avec Seynod. Les deux équipes comptent trois points.  Prochain match, ce samedi 13 novembre à Besançon. Les Griffons accueilleront les Phoenix de Ris-Orangis pour la 6è journée de championnat. Début du match à 20h30 au gymnase des Montboucons.

La Ville de Morteau vient d’obtenir à son tour le label « Terre de Jeux 2024 ». Cette distinction a pour but de faire vivre les Jeux Olympiques 2024 sur tout le territoire national, d’inciter à une plus grande pratique du sport dans le quotidien de tous les Français et  de faire vivre les émotions des JO à la population. Ainsi, la Ville de Morteau s’engage à célébrer cet évènement sur son territoire, en organisant notamment des évènements pour le plus grand nombre.

Dans le cadre de la 11è journée de championnat en nationale 1 masculine, le BesAC (12è) se déplace à Pont-de-Cheruy (9è). Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 20h15. Pour l’heure, à trois journées de la fin de la première partie de saison, le groupe de Nicolas Faure présente un bilan peu convaincant avec huit matchs perdus et deux victoires. Le collectif enchaîne ce soir son quatrième match consécutif à l’extérieur. Sa dernière victoire remonte au 26 octobre dernier, aux Montboucons, contre Kaysersberg.

Une victoire aurait permis à l’ESBF d’atteindre le podium de son championnat en D1 féminine. Malheureusement, il n’en est rien. Les Bisontines se sont inclinées sur le score de 29 à 26 ce dimanche soir à Nice. Les Engagées sont septièmes au classement. Elles sont à huit points des messines, qui sont en tête.

Belle réaction du CA Pontarlier rugby ce dimanche après-midi dans le cadre de la 7è journée de fédérale 2. Le XV du Haut-Doubs s’est imposé face à Metz. La rencontre se disputait au stade Paul Robbe. Les Pontissaliens ont vaincu les Lorrains sur le score de 29 à 17.

Ligue 2

Sochaux 0 – 1 Nîmes

National 2

Schiltigheim – Belfort (remis)

Hyères 2 – 2 Jura Sud

National 3

Saint-Appolinaire 0 – 5 Jura Dolois

Pontarlier 0 – 1 Montceau

Besançon Foot 1 – 0 FC Sochaux Montbéliard

Morteau Montlebon 2 – 1 Grandvillars

Paron 1 - 2 Racing Besançon 

Dijon (2) 4 – 0 Valdahon Vercel

Le tirage au sort du septième tour de la Coupe de France effectué ce mercredi a gratifié le club jurassien d’une affiche de rêve, face au club historique de la région, actuel deuxième du championnat de France de Ligue 2. Le match se déroulera à Louhans en Saône et Loire.

 

Un match historique

Le septième tour de la Coupe de France marque chaque année l’entrée en lice des clubs professionnels de Ligue 2. Tout le monde rêve d’avoir la chance de jouer ce genre de match qui représente une opportunité unique pour tout un club. Pour Bresse Jura Foot, club jurassien évoluant en Régional 2, ce rêve est désormais une réalité. Le 13 ou 14 novembre prochain, ils auront l’honneur d’affronter les Sochaliens. Un match qui sera délocalisé à Louhans en Saône et Loire, le stade de Bletterans ne répondant pas aux normes de sécurité selon la FFF.

 

« Il y a une chance sur mille, peut-être que ça sera ce jour-là » Johann Chapuis.

 

« On a tiré le gros poisson »

Le tirage au sort a forcément ravi les joueurs mais également l’ensemble du club et du staff. Johann Chapuis, l’entraîneur de Bresse Jura est très satisfait de ce tirage au sort. « Ma réaction est forcément positive, c’est un match bonus ». Comme tous les clubs qui s’engagent dans cette compétition, l’objectif était de pouvoir s’offrir une telle affiche. « On a obtenu ce que l’on était venu chercher au début de l’aventure » souligne le technicien jurassien. D’autant plus que l’adversaire affiche un niveau particulièrement élevé depuis le début de saison en Ligue 2. « On a tiré le gros poisson, ça sera une belle affiche ». Une opposition de haut niveau donc, qui devrait également bénéficier aux joueurs. « Ça va permettre aux joueurs de se frotter à ce qui se fait quasiment de mieux en Ligue 2 ».  Sur le papier, la tâche s’annonce très délicate pour les Jurassiens, mais rien n’est impossible et la Coupe de France est le théâtre de scénarios totalement fous. « Même s’il y a une chance sur mille ou un million, elle existe cette chance » conclut Johann Chapuis, bien décidé à motiver ses troupes pour ce match de gala.

 

Interview de la rédaction, Johann Chapuis (Coach de Bresse Jura Foot) :

Il y a du basket ce vendredi soir. Dans le cadre de la 10è journée de nationale 1, le BesAC se déplace à Mulhouse. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 20h. Au classement, les Bisontins occupent la 13è place. Les Alsaciens sont quatrièmes. Le bilan du groupe bisontin est insuffisant. Après neuf journées, la formation présente sept défaites et deux victoires.