Choix du secteur :
Se connecter :
 

Les jeunes fondeurs de la région s’y préparent. Elle avait été reportée au début du mois. Finalement, la Transju’Jeunes aura bien lieu ce mercredi 1er février aux Rousses. 2000 jeunes, âgés de 7 à 19 ans, sont attendus dans le Jura et participeront aux courses de 1 à 6 kilomètres.  On notera la présence de Célia Aymonier, médaillée aux championnats du monde de ski de fond et d’Anouk Faivre Picon pour donner le coup d’envoi de ces différentes épreuves  en style libre.

A compter du 8 février prochain, et jusqu’au 19 février, l’équipe de France de biathlon et Quentin Fillon Maillet disputeront les championnats du Monde de la discipline à Oberhof, en Allemagne. Il reste une semaine au champion jurassien pour préparer au mieux la compétition qui arrive. Déçu pour son début de saison, après un hiver 2022 du tonnerre, Quentin Fillon Maillet veut se mettre dans les meilleures conditions possibles pour performer.

 

Après une semaine passée auprès des siens, il s’apprête à s’envoler, avec le groupe France,  en Autriche pour une semaine intense d’entraînement.  Ces derniers résultats à Antholz-Anterselva l’ont rassurés, mais le bilan comptable – celui qu’il  s’est fixé cet été, est loin d’être atteint. « J’ai beaucoup appris de ce début de saison. J’ai compris certaines choses sur l’après Jeux Olympiques. Ça me fera beaucoup progresser pour la suite » explique Quentin. Et de compléter : « Je suis peut-être trop parti dans le standard de l’année passée, alors que  j’ai besoin de nouveautés et de changement pour continuer à évoluer. C’est ma façon de fonctionner ».

Un sacre à Oberhof ne suffira pas à satisfaire complétement Quentin Fillon Maillet, qui entend  néanmoins « ne rien lâcher » dans la deuxième partie de saison à venir. «  Je ne lâcherai  pas l’affaire » prévient-il. Le champion, qui a plus que jamais les yeux rivés sur les prochains JO de Milan, en 2026, sera complètement  rassuré lorsqu’il parviendra à définir le mieux possible  ses difficultés du moment. « Il est important de se poser ces questions pour optimiser les trois prochaines années, jusqu’aux prochaines olympiades » narre-t-il. Le biathlète sait qu’il n’aura sans doute pas toutes les réponses, mais il a conscience que cette introspection est nécessaire pour la suite de sa palpitante et si riche carrière sportive.

C’est acté. Ce lundi a été officiellement signé un protocole d’accord entre la communauté d’Agglomération du Grand Belfort et le FC Sochaux Montbéliard concernant la session au club d’un espace de 87 hectares, dont 30 hectares constructibles, au sein de la ZAC des Plutons sur les communes de Meroux-Moval et Bourogne. Il s’agit d’une première étape dans la construction de son nouveau « centre de performance ».

Ce développement se déroulera en deux phases. La première consistera en la mise en place de terrains d’entraînement et de bâtiments. Plus tard, viendra l’implantation d’un nouveau centre de formation.

Dans leur championnat de nationale 3 féminine, les Champagnolaises ont accusé une nouvelle défaite cette saison ce dimanche après-midi, la deuxième en quinze jours. Les Jurassiennes se sont inclinées sur le score de 77 à 76 face à Lons-le-Saunier. Elles conservent leur première place au classement, mais Graffenstaden se rapproche d’elles. Un point sépare les deux équipes.

Une deuxième victoire cette semaine pour le BesAC. Les hommes de Joseph Kalambani se sont imposés sur le score de 96 à 65 face à Cergy Pontoise hier soir. Au classement provisoire, les Bisontins apparaissent à la septième place. La prochaine rencontre est fixée le 4 février à Caen, actuel troisième de ce championnat de nationale 1 masculine.  

C’est un évènement historique qui se déroule actuellement dans le massif du Jura. La station des Rousses accueille jusqu’à dimanche la Coupe du Monde de ski de fond. Les meilleurs fondeurs de la discipline sont présents. Parmi eux, le Norvégien Johannes Klaebo, actuel leader de la Coupe du Monde , vainqueur de trois gros globes de cristal (2018, 2019 et 2022). Les Jurassiens et passionnés de la discipline apprécient que le Massif du Jura soit à l’honneur ce week-end. Pour Nicolas Michaud, le directeur de la course, l’objectif est atteint et place au spectacle. Les organisateurs veulent s’inscrire dans la durée. L’idée d’accueillir la Coupe du Monde de ski de fond aux Rousses fait partie des objectifs pérennes. L’échéance de tous les deux ans serait un bon rythme.

La compétition démarre ce vendredi, à 12h, par le 10 kilomètres skate dames. A 14h45, les hommes prendront le départ du 10 kilomètres skate également. A suivre, ce samedi à 12h, les qualifications sprint hommes et dames. Les finales sont programmées à 14h30. Enfin, cette manche jurassienne se terminera par les mass starts dames et hommes ce dimanche, respectivement à 12h45 et 14h45.

L'interview de la rédaction . Nicolas Michaud, directeur de la course

 

Football

Ligue 2

Saint-Etienne 2 – 3 Sochaux

Nationale 2

Belfort 1 – 1 Epinal

Nationale 3

Montceau 1 - 1 Jura Dolois

Selongey 0 - 1 Grandvillars

Besançon Football 4 - 0 Morteau Montlebon

Handball

Nationale 3 féminine

Luxeuil 21 – 31 Lons le Saunier

Chevigny Saint Sauveur 25 – 23 Saône Mamirolle (2)

Doubs Central 25 – 28 Palente Besançon Handball (2)

Dole / Chaussin 35  – 27 HBC Varois-Arc

Basket

Nationale 1 masculine

Besançon 96 – 65 Cergy Pontoise

Nationale 2 masculine

Maubeuge 65 – 77 Lons le Saunier

Nationale 3 masculine

Tarare 69 – 67 Montmorot

Jura Salins 109 – 53 Curgy Basket

Nuits Saint Georges 103 – 88 Poligny

Nationale 2 féminine

Lons le Saunier 65 – 51 Furdenheim

Nationale 3 féminine

Lons le Saunier 77 – 76 Champagnole

ASPTT Nancy Tomblaine 95  – 79 Besançon Basket Club

Rugby

Fédérale 2

Le Creusot 42 – 26 Pontarlier

Lons 25 – 31 XV Dombes

Grand Dole – Saint Claude (remis)

Fédérale 3

Besançon 27 – 30 Nancy

Il y a du basket ce vendredi soir. Dans le cade de la 22è journée de championnat en nationale 1 masculine, le BesAC (8è) reçoit Cergy Pontoise (11è) au Palais des Sports Ghani Yalouz. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 20h15. Les Bisontins restent sur une superbe victoire contre le Havre (87-86). Rappelons que les visiteurs ont infligé au groupe de Joseph Kalambani leur plus lourde défaite depuis le début de la saison (94-69).

Il n’a pas manqué grand-chose pour prendre les points de la victoire. L’ESBF revient avec un match nul de son déplacement à Nantes hier soir dans la cadre d’une nouvelle journée en D1 féminine. Score final 23 partout. Les Bisontines voient même les Dijonnaises leur passer sous le nez. Besançon est septième au classement et peine à rejoindre les places européennes. Un autre match important attend les Engagées, qui affronteront les Bourguignonnes le 8 février. Défaite interdite serait-on tenté de dire.