Choix du secteur :
Se connecter :
 

L’aventure sochalienne en Coupe de France s’arrête déjà. Cet après-midi, le groupe d’Omar Daf s’est incliné aux tirs au but contre le FC Nantes dans le cadre des 32ès de finale. A l’issue du temps réglementaire, le tableau des scores affichait 0-0.

En revanche, Jura Sud s’est qualifié pour les 16ès de finale. Les Jurassiens ont vaincu Saint-Denis sur le score de 5 buts à 2. C. M'Buyi (9è) et (34è), L. Faucher (43è), E. Kasong Yav (50è) et A. Khaled (73è) sont les héros du jour.

Le biathlète Quentin Fillon Maillet a remporté cet après-midi la poursuite hommes du Grand-Bornand, terre d’accueil d’une nouvelle étape de la Coupe du Monde de biathlon. En plus de cette belle médaille d’or, le Jurassien s’empare également du dossard jaune de leader. Une première pour le Champagnolais.  

Une bonne nouvelle en provenance de l’ESBF. Le club annonce la prolongation de contrat de sa capitaine Pauline Robert. La pivot, numéro 23,  s’engage au sein de l’ESBF pour deux saisons supplémentaires, jusqu’en Juin 2024. Elle débutera à partir de Juillet 2022, sa neuvième saison sous le maillot rouge. La Haute-Saônoise qui a débuté le handball au HBC Val de Saône, a rejoint l’ESBF en 2013 pour intégrer le centre de formation. C’est en 2018, qu’elle signa son premier contrat professionnel.

Le Jurassien Quentin Fillon Maillet a pris la quatrième place du sprint 10 km de la 2è journée de la manche de Coupe du Monde de biathlon au Grand Bornand. La compétition se poursuit ce samedi et ce dimanche. Demain, placé à la poursuite 10 km dames à 13h, suivie à 15h de la poursuite 12,5 km hommes.

Après avoir éliminé Bourg-en-Bresse, pensionnaire de National 1, au tour précédent, Jura Sud fera face à Saint Denis, club de l’Ile de la Réunion. Le coup d’envoi sera donné ce samedi 18 décembre à 16h au stade de Moirans-en-Montagne.


La qualification en ligne de mire

Jura Sud espère bien continuer son parcours dans la reine des compétitions. Après avoir écarté des clubs de division inférieurs jusqu’au 8ème tour, les joueurs de Valentin Guichard ont réussi une grande performance en allant s’imposer à Bourg-en-Bresse, qui était leader du championnat de National 1 à ce moment-là, pour se hisser en 32ème de finale. Alors forcément, lorsqu’on s’apprête à recevoir une équipe de Régional 1 pour obtenir une place en 16ème de finale, on se prend à rêver. Jura Sud à l’opportunité d’atteindre ce stade de la compétition pour la quatrième fois de son histoire, après 1999, 2014 et 2015. Mais ce match, qui peut paraître simple sur le papier, n’aura rien d’évident. Le Saint Denis FC, arrivé dans le Jura après un long voyage de 9000 kilomètres depuis l’Ile de la Réunion, n’aura rien à perdre face à Jura Sud. Ils l’ont d’ailleurs démontré au tour précédent, en allant s’imposer face au Canet Roussillon, pensionnaire de National 2 tout comme Jura Sud. On devrait donc assister à une belle bataille ce samedi à 16 h.


« On ne sous-estime pas cette équipe de Saint-Denis » Valentin Guichard.


« On est favori »

Valentin Guichard, l’entraineur de Jura Sud, ne prend pas se match à la légère. Il ne veut cependant pas changer ses habitudes de travail, peu importe la rencontre qu’il prépare. « On a préparé ce match comme les précédents matchs de coupe et comme les matchs de championnat. On a bien étudié notre adversaire, notamment leur match face au Canet Roussillon au tour précédent ». Évoluant deux niveaux au-dessus du Saint Denis FC, les Jurassiens se savent favoris. « Effectivement on sera favori, car on joue ce match à domicile, mais également car les conditions climatiques nous seront favorables. Il fait plus de 30 degrés actuellement à la Réunion, donc ça sera difficile pour notre adversaire de s’acclimater au froid Jurassien » nous confie l’entraîneur de Jura Sud. Malgré tout, Valentin Guichard et ses troupes aborderont ce match avec beaucoup d’humilité, pour éviter une déconvenue qui les priverait d’un 16ème de finale, et donc, d’un potentiel match face à une équipe professionnelle.  


Interview de la rédaction, Valentin Guichard (entraîneur de Jura Sud) :

 

Aux Mondiaux de handball féminin, l’équipe de France va tenter de se qualifier pour la finale. Ce vendredi, les camarades de Lucie Granier et Chloé Valentini affrontent le Danemark. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 17h30 au Palais des Sports de Granollers en Espagne.

Dans le cadre de la 16è journée de nationale 1 masculine, le BesAC s’est incliné hier soir face à Boulogne. Les hommes de Nicolas Faure ont été vaincus sur le score de 74 à 52. La reprise est prévue le 11 janvier face à Lyon, au gymnase des Montboucons.

Jusqu’à dimanche, la 4è manche de la Coupe du Monde de biathlon se dispute en France. Les meilleurs mondiaux de la discipline se défient au Grand Bornand. Ce jeudi, lors de la 1ère journée de compétition, la Française Anaïs Bescond s’est illustrée. Elle a pris la deuxième place du sprint 7,5 km. La Franc-Comtoise a réalisé un très bon 10/10 au tir et une belle course en ski.

Au micro de nos confrères de l’Equipe, Anaïs, avec beaucoup d’émotion, n’a pas caché son immense joie. Une performance d’autant plus appréciée que la compétition se dispute en France, devant son public. A 50 jours des Jeux Olympiques en Chine, la Morberande se sent pousser des ailes, après les doutes survenus l’hiver dernier.  

La Jurassienne Anaïs Bescond a pris la 2è place ce jeudi après-midi du sprint 7,5 km d’Annecy  Le Grand Bornand, théâtre de la 4è manche de Coupe du Monde de biathlon. Elle a réalisé un superbe 10/10 au tir et une belle course en ski. La compétition se poursuit demain avec les hommes qui s’affrontent sur le sprint 10 km.

Pour le compte de la 16ème journée de National 1, le BesAC affrontera le Stade Olympique Maritime Boulonnais ce jeudi soir à 20 h. Les Bisontins occupent la 10ème place du classement tandis que les Boulonnais occupent eux la 7ème place. Seulement deux points séparent les deux formations, l’occasion pour le BesAC de se rapprocher de son adversaire direct et de se donner un peu d’air au classement en cas de victoire. Les Bisontins s’étaient inclinés 53-77 sur leur parquet lors de la phase aller, de quoi aborder cette rencontre avec un esprit revanchard.