Choix du secteur :
Se connecter :
 

Dans le cadre sa programmation en direction des enfants et des jeunes adolescents, le Bastion organisait cette semaine, quatre jours de découverte et d’initiation aux musiques actuelles et à la musique assistée par ordinateur. Une première initiative qui en appellera sans d’autres.

BASTION MUSIQUE ORDINATEUR 2

A travers ce projet, l’établissement bisontin, qui promeut la nouvelle scène régionale, en lui donnant la possibilité de se produire et de parfaire ses gammes, souhaite s’adresser à un jeune public qui ne fréquente pas les établissements d’enseignement habituels, mais qui à de l’intérêt pour cette forme de culture, via l’utilisation des nouvelles technologies. Il faut dire que la pédagogie adoptée par les intervenants répond pleinement aux attentes de ce public, qui apprécie de pouvoir être acteur dans ses apprentissages. Cette initiative de permettre aux jeunes d’expérimenter et de faire leur convient aisément. Une démarche pédagogique différente qui sait transmettre des savoir,  parfois fastidieux, sous une forme moins conventionnelle et plus adaptée à certains cerveaux.

BASTION MUSIQUE ORDINATEUR

Quatre jours très intenses

Durant ces quatre jours, la dizaine d’ados présents a participé à la réalisation collective d’un titre. Les jeunes sont partis d’une création de Stavinsky, qu’ils ont ensuite reproduite. Une immersion dans les secrets de la création musicale d’aujourd’hui. De la composition à la création du visuel, en passant par la pratique instrumentale, l’enregistrement et le mixage. Encadré par une équipe d’intervenants en MAO, percussions, chant, guitare et design graphique, le groupe s’est plongé avec passion dans le domaine de la production. Les ordinateurs et le logiciel mis à disposition ont contribué à l’intérêt des participants, désireux sans doute d’enrichir encore un peu leurs connaissances en la matière.

 

BASTION MUSIQUE ORDINATEUR 3

L'interview dans la rédaction : Guillaume Dampenon ( coordinateur général du Bastion) et Sébastien Descamps (responsable pédagogique)

 

Comme le dit le vieil adage « toutes les bonnes choses ont une fin ». Plus que quelques jours pour profiter des derniers instants de vacances. A compter de lundi, la France va reprendre une activité on ne peut plus normal, après deux mois de farniente. Entre fatalisme et raison, les derniers vacanciers ne veulent pas manquer un seul instant de plaisir. La rédaction en a rencontré quelques-uns à Nans-Sous-Sainte-Anne, dans la vallée du Lison, où la source éponyme donne des forces à quelques jours d’une nouvelle échéance, beaucoup moins réjouissante.  

 

SOURCE DU LISON

En adulte responsable, tout le monde se fait une raison. Certes, l’idée de présenter son passe sanitaire, de porter le masque ou encore de supporter le patron et ses collègues font guère plaisir . Mais comme le dit Guy, « de toute façon, on n’a pas le choix ». Chez les étudiants également, on profite de ces derniers instants estivaux. A l’image d’Ema et de ses petits camarades, on espère retrouver une vie étudiante « normale », avec des cours en présentiel et de vrais moments de camaraderie sur les campus bisontins. Enfin, chez les adolescents, si l’on en croit Tom, la rentrée n’est pas une si mauvaise chose. Après ces deux mois de coupure, l’idée de retrouver les copains et les profs ne déplaît pas. Bien au contraire.

 

LISON SOURCE

Le reportage de la rédaction

Créée en novembre 2020 lors du 2è confinement, l’association « Les Josettes » se mobilisent depuis pour venir en aide aux étudiants en situation de précarité. Pour subvenir aux besoins de ces jeunes, dont beaucoup ont perdu leur job en raison de la crise sanitaire, le collectif organise des distributions de denrées alimentaires et de produits d’hygiène à la fac de lettres. Elle tient également une permanence pour recueillir les dons, émanant de particuliers et de professionnels, avant de les redistribuer.

Cet été, la situation de certains étudiants, et notamment les étudiants étrangers, a grandement inquiété l’association. D’où la création d’une cagnotte sur le réseau social leetchi pour récolter des dons en monnaie sonnante et trébuchante. Aujourd’hui, les stocks sont vides, tant les besoins sont très importants. Alors pour éviter une rentrée universitaire compliquée et pouvoir répondre, avec tout le réseau des acteurs engagés dans la lutte contre la pauvreté, aux demandes et besoins, « Les Josettes » ont besoin de vous. « Depuis le début de l’été, nous recevons de nombreuses demandes d’étudiants qui sont dans le plus grand dénouement » confirme Viviane, la secrétaire de l’association.  

« En cette période de rentrée, les stocks sont au plus bas et la venue de nouveaux étudiants sur le campus est synonyme de nouveaux besoins. Afin de pouvoir démarrer l'année sereinement, il faut se préparer et cela passe par un réapprovisionnement de denrées alimentaires et de produits d'hygiène » conclut la responsable.

L'interview de la rédaction

Pour aider l’association : https://www.leetchi.com/c/collecte-pour-aider-les-etudiant-e-s-en-situation-de-precarite-financiere?fbclid=IwAR3F7roc8qQTccdFX9oyDWOPqTLbnYZSTboNLql_spSB4aWEQMfjXzx42O0

Si certains en doutaient encore, ils ont très rapidement été mis au parfum. Les filles de l’ESBF sont des grandes championnes. Ces jeunes femmes qui jouent dans l’élite du handball français, qui disputeront la Coupe d’Europe cette saison, ont montré, ce mardi après-midi,  un grand altruisme et une vraie envie de partager leur passion avec les jeunes du quartier Planoise. Elles étaient les invitées d’honneur de la belle manifestation estivale qui se déroule au pied des immeubles du quartier depuis le début de vacances. Un évènement mené avec talent par un autre grand champion, le Bisontin Fodé Ndao.

ESBF PLANOISE 2

Arrivées en fin d’après-midi, les Engagées ont improvisé un concours de tirs au but. Elles ont également participé à des ateliers sportifs et ludiques. Elles ont ensuite célébré, comme il se doit, les deux belles médailles obtenues par deux jeunes planoisiens lors des derniers championnats d’Europe  jeunes de karaté qui se disputaient ce week-end en Finlande.

ESBF PLANOISE

Faire vivre les valeurs du club

Le reportage de la rédaction / Sébastien Mizoule. Camille Aoustin

A travers cette présence, l’ESBF applique ses valeurs. Celles d’un club de haut niveau désireux de tisser du lien avec tous les habitants de son territoire. L’ESBF veut sensibiliser à sa pratique avec aussi, celles et ceux, qui ne viennent pas au Palais des Sports. « Le Palais des Sports est ouvert à tout le monde. Les filles ont plaisir à être là et véhiculer le sport de très haut niveau » explique Sébastien Mizoule, le coach bisontin.  « Nous passons un très bon moment. Nous venons à la rencontre des jeunes du quartier. On espère que cela leur fait plaisir » conclut  Camille Aoustin

ESBF PLANOISE 7

Les U19 nationaux du CA Pontarlier Football se sont inclinés ce dimanche après-midi lors de la 1ère journée de championnat à Troyes. Le score est de 1 but à 0. « Nous sommes tombés contre une équipe qui a eu la maitrise, mais nous sommes en net progrès sur nos principes défensifs » a déclaré la coach pontissalien Romain Pongeant.

Seul petit regret, l’unique but inscrit à la suite d’un cafouillage sur coup de pied arrêté. « Nous avons été disciplinés tactiquement. Il faut continuer » conclut le jeune entraîneur pontissalien. Dimanche prochain, la jeunesse pontissalienne affrontera le FC Sochaux Montbéliard à Paul Robbe.

La 11è édition de l’Orchestre des jeunes, organisée par l’Orchestre Victor Hugo, constitué cette année de 80 jeunes, âgés de 12 à 25 ans, se tiendra entre le 27 et le 29 août à Dole, Arc-lès-Gray, Beaune et Besançon. Après 10 jours de vie collective, le moment de monter sur scène arrive enfin

Au programme des œuvres de Beethoven, Wagner, Mozart, Verdi, Stravinsky, … . On notera la participation des solistes Yun Jung Choi (soprano) et Nicolas Marguet (cor). Cette formation jouera sous la direction de Jean-François Verdier et Benoît Willmann.

Les dates à venir

Vendredi 27 août 19h : La Commanderie, Dole. Samedi 28 août 15h : Halle Perrey, Arc-lès-Gray. 20h30 : Les Halles, Beaune. Dimanche 29 août 16h : Théâtre Ledoux, Besançon

Concerts gratuits. Accès sur présentation du pass sanitaire et dans le respect des protocoles en vigueur.

Une belle consécration pour le club et ses jeunes pratiquants. Preuve que le travail et l’abnégation paient toujours. Hier, aux championnats d’Europe de karaté jeune en Finlande, deux jeunes bisontins se sont illustrés dans la catégorie des plus de 54 kilos.

Hairiss Hierso s’est octroyé le titre suprême. Quant à sa camarade Faith Porquet, elle décroche une superbe médaille de bronze. Autant que Fodé N’Dao et toute son équipe doivent être très fiers de leurs petits champions.

Vital été vit ses derniers instants. Lancée le 7 juillet dernier, l’édition 2021 de cette manifestation bisontine familiale et populaire touche à sa fin. Le 21 août, demain, elle fermera ses portes, avant un probable  retour l’été prochain.

Pour l’heure, difficile de tirer un bilan définitif. La Ville se laisse encore une quinzaine de jours avant de le faire. Cette année, en raison des travaux menés à la Malcombe, il a été pris la décision d’organiser l’évènement sur deux sites différents : à Planoise  et en forêt de Chailluz. Cette année de nouvelles animations ont été proposées également, comme par exemple dans les domaines de l’environnement et du sport santé. Par ailleurs, des interventions thématiques ont vu le jour. Ce qui a donné naissance à des initiations à la pratique de l’escalade, l’équitation et les activités nautiques.   Lors de ces six semaines d’animation, ce sont environ 400 personnes, des enfants et leurs accompagnateurs, qui ont fait le déplacement sur les deux plus grands sites d’accueil.

Des vacances pour tous

Tout le monde n’a pas la chance de pouvoir partir en vacances. C’est la raison pour laquelle, ces animations estivales sont importantes. La Ville entend bien continuer à les proposer. « L’objectif est d’accompagner tous ces enfants qui ne quittent pas Besançon. C’est une démarche très positive et intéressante, qui répond aux besoins et aux attentes des familles » explique André Terzo, conseiller municipal, délégué à l’animation sportive. D’ici quelques semaines, une évaluation de l’événement sera effectuée par le service des sports. Elle permettra de porter une réflexion pertinente sur la prestation proposée et d’en tirer des conclusions. L’apport de nouvelles disciplines semble plaire aux Bisontins.  

L'interview de la rédaction : André Terzo, conseiller municipal, délégué à l’animation sportive.

Inscriptions à distance

La Ville de Besançon se félicite également de la mise en place d’un nouvel outil numérique « sports à Besançon », qui a permis aux participants d’anticiper leur inscription à certaines activités. Car, oui, cette année, Covid-19 oblige, il a fallu assurer la sécurité sanitaire des visiteurs. D’où la mise en place d’un système d’inscription à distance, permettant ainsi de respecter les jauges instaurées.

Dans le contexte sanitaire que nous connaissons, et la fragilité financière dans laquelle se trouvent les étudiants, le syndicat La Fage a communiqué ce lundi son baromètre du coût de la rentrée. Il en ressort qu’en moyenne les jeunes devront dépenser plus de 2.390 euros pour débuter leur année universitaire. Cette nouvelle augmentation s’explique une nouvelle fois encore par la hausse des prix relatifs au loyer, mais d’autres facteurs entrent en ligne de compte, comme les transports, le matériel pédagogique, comme l’achat d’un équipement informatique,  le téléphone et internet. Des impondérables auxquels s’ajoutent l’achat de masques de protection. Le tout sans revalorisation des bourses. Ca fait beaucoup.

La fin du repas à un euro

Il est vrai que l’information est passée quasiment inaperçue cet été.  Le gouvernement a suspendu le ticket à 1 euro dans les restaurants universitaires. A la CGT, on dénonce ce contexte. « Nous sommes très inquiets car  il n’y pas de décisions prises pour améliorer la situation » explique Wiam Bama, secrétaire CGT salarié étudiant dans le Doubs. Pour l’heure, le syndicat s’interroge également sur la forme que prendra la future rentrée universitaire. Cours en présentiel ou en distanciel ? En fonction de la situation sanitaire du pays, des décisions seront prises. « Certains doyens ont pris la parole. Ils ont annoncé une rentrée en présentiel, mais en fonction des annonces gouvernementales d’autres décisions pourraient être prises, comme une alternance entre les deux modes d’enseignement » conclut Wiam Bama, qui craint de nouvelles difficultés. Le syndicat reste vigilant. D’autant plus qu’il constate une banalisation des  cours en visioconférence dans certaines filières.

L'interview de la rédaction : Wiam Bama, secrétaire CGT salarié étudiant dans le Doubs.

 

Le public peut d’ores et déjà inscrire cette date sur son agenda. Le samedi 28 août se tiendra à Besançon la 1ère édition de la grande finale du Festival « Ici c’est Besac ». L’évènement se déroulera entre 10 heures et 22 heures au Palais des Sports Ghani Yalouz.  Les 58 finalistes gameurs, rappeurs, danseurs, riders, youtubeurs et hors catégories devront réaliser une performance inédite afin de séduire les jurys et ainsi remporter les lots mis en jeu. Ils effectueront leurss prestation devant un jury, composé notamment de guests, avec Naza, Teeqzie et Salif Gueye.

Du fait du contexte sanitaire, toutes les personnes qui souhaitent assister à l’événement devront obligatoirement présenter un pass sanitaire ou un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72 heures ou une preuve de rétablissement (test PCR ou antigénique positif de plus de 11 jours et moins de 6 mois).

Au programme

10 h - 12 h : pré-finale des Gameurs · 12 h 30 - 13 h : finale des Riders · 13 h - 14 h : démonstration de trottinettes, puis de ride par Nicolas FLEURY (champion du monde junior de VTT Trial) · 14 h - 15 h : finale des Hors-catégories · 15 h - 16 h : arrivées des guests : Naza, Teeqzie et Salif Gueye (présentation et selfies) · 16 h - 17 h 30 : finales des Gameurs Fifa et Fornite