Choix du secteur :
Se connecter :
 

Une femme de 26 ans devra effectuer un stage de sensibilisation aux violences intrafamiliales. Dimanche, vers la gare de Pontarlier, les policiers ont constaté qu’une rixe avait éclaté entre elle et son compagnon, un homme de 38 ans. Cette dernière présentait un léger saignement au niveau de la main gauche. L’homme a tout d’abord été placé en garde à vue, mais les investigations ont établi que la femme se serait montrée particulièrement violente. Obligeant les policiers à revoir leur jugement.

Ce mardi après-midi, vers 14h30, à Mouthier Haute-Pierre, les sapeurs-pompiers du Doubs ont porté secours à une ressortissante allemande de 31 ans, qui s’est blessée lors d’une randonnée pédestre. Après des reconnaissances pédestres, appuyées de Dragon 25, la victime a été localisée et prise en charge. Elle a été hélitreuillée et transportée sur le centre hospitalier Minjoz à Besançon.

Deux personnes, un adolescent de 12 ans, souffrant d’autisme, et son accompagnatrice, ont échappé à une noyade ce jeudi après-midi, vers 14h15, à Vieux-Charmont. Les deux victimes ont été sorties de l’eau par une équipe de sauveteurs aquatiques. Elles sont saines et sauves. Après un bilan médical, ces dernières ont été transportées sur le centre hospitalier Nord Franche-Comté.

Un individu a été déféré ce jeudi après-midi à Besançon. Il est soupçonné d’avoir insulté et agressé un autre homme, qui se trouvait dans un café, à Pontarlier, avec sa famille. Il aurait brandi une arme blanche. Ce sont deux connaissances des protagonistes qui ont désarmé l’agresseur. Une plainte a été déposée par la victime.

Un homme devra s’expliquer le 23 mai prochain devant le tribunal judiciaire de Besançon. Les faits datent du 19 février dernier aux Galeries Lafayette au centre-ville bisontin. Il est soupçonné d’avoir commis un vol à l’étalage et brandi un couteau. Ce dernier nie les faits qui lui sont reprochés. Cependant, les  caméras de vidéosurveillance disent le contraire. Le montant du préjudice s’élève à 190 euros

A Besançon, un individu a été condamné à neuf mois de prison, dont six avec sursis. Il s’est débarrassé d’un sac, contenant de la drogue, le 11 février dernier. A la vue des policiers, le mis en cause a pris la fuite, alors qu’il se trouvait, dans des garages, sur un point de deal connu, rue Dürer, dans le quartier Planoise.

Le sac contenait près de 240 grammes de résine de cannabis, 10 grammes d’herbe de cannabis et 9 grammes de cocaïne. Interpellé dans un immeuble de la rue Léonard de Vinci, il était également en possession de 200 euros en numéraire. Au cours de son audition, le suspect a reconnu participer à un réseau de vente de stupéfiants. La perquisition, menée à son domicile, n’a rien donné.

Dans le Jura, la famille de Jérôme Panisset organise de nouvelles recherches. Ce Jurassien de 59 ans, domicilié dans la commune de Saint-Lupicin, n’a plus donné signe de vie depuis le 7 janvier dernier. Deux nouvelles journées sont programmées ce samedi et ce dimanche pour tenter de le retrouver.

Les organisateurs ont donné rendez-vous à leurs soutiens au stade de football de Saint-Lupicin à 9h ce matin. « Les recherches s’effectueront sur deux secteurs précis en fonction du nombre de volontaires présents » ont prévenu les proches.

Jura : incendie

Mai 23, 2024

Un engin agricole a pris feu ce matin sur la départementale 678 à Courlans, en direction de Courlaoux (39). Le feu concerne une remorque agricole, qui était tractée par un tracteur. Des bottes de foin étaient transportées. La circulation a été interrompue dans les deux sens de circulation.

Un grave accident, impliquant un engin agricole, s’est produit ce vendredi, vers 18h, à Saint-Georges-Armont (25). Le véhicule, type élévateur, a fait un tonneau. La victime, un jeune homme de 15 ans, est grièvement blessée. Il était incarcéré au niveau des jambes. Il a été transporté, médicalisé, par hélicoptère,  sur l’hôpital de Besançon.

Un homme de 45 ans devra s’expliquer en juin prochain devant le tribunal judiciaire de Besançon. Cet individu a fini par être interpellé, à Pontarlier, après ne pas avoir délibérément honoré trois convocations. Il devait s’expliquer pour deux infractions.

L’une portant sur la législation sur les stupéfiants et l’autre pour rébellion. Il a été entendu le 1er février. Au cours de son audition, il a reconnu les faits. Dans le même temps, un jeune homme de 21 ans a été interpellé également dans ce même appartement.