Choix du secteur :
Se connecter :

Pontarlier : les sévices sur les animaux en augmentation

Publié le 24 Fév. 2022 à 16:02
Tags: Faits divers | justice |
Lecture: min
Pontarlier : les sévices sur les animaux en augmentation

Depuis près de deux mois, le commissariat de police de Pontarlier recense de plus en plus de violences commises sur les animaux. Sévices, mauvais traitement, piégeages, tirs, …. . En parallèle, de plus en plus d’animaux déambulent au centre-ville sans être attachés. Ce qui inquiète la population qui aimerait pouvoir se promener en toute quiétude. Le commandant divisionnaire Trousseau, le patron de la police de Pontarlier, rappelle que le code civil est intraitable sur ce point. Il précise que « les maîtres sont responsables des faits commis ou causés par leurs animaux ». Les sanctions peuvent être encore plus fortes lorsqu’une personne utilise son chien comme une arme par destination. Précisons également que pour la possession de certaines races, le propriétaire, qui doit tenir en laisse et museler son animal,  doit également être en mesure de présenter le carnet de santé de l’animal et  un casier judiciaire vierge. Il doit aussi effectuer les déclarations administratives d’usage à la mairie de son lieu de domicile.

Le tapage également sanctionné

La police nationale rappelle l’importance de veiller à la prise en charge de son animal de compagnie lors de son absence. Trop souvent, les forces de l’ordre doivent intervenir lorsqu’un chien, laissé seul à son domicile, commence à aboyer, perturbant ainsi la tranquillité du voisinage. Les déjections canines sont également un problème. Et ce, malgré les outils d’hygiène mis à disposition par les municipalités. Les arrêtés municipaux sanctionnent les contrevenants. Un accord existe même avec le trésor public pour que les amendes soient payées dans les plus brefs délais.

L'interview de la rédaction / Le Commadant Armand Trousseau

Dernière modification le jeudi, 24 février 2022 20:08