Choix du secteur :
Se connecter :

Mosquées taguées à Besançon : la classe politique réagit

Publié le 21 Nov. 2021 à 07:11
Tags: Faits divers | Politique | société |
Lecture: min
Mosquées taguées à Besançon : la classe politique réagit

Les réactions ne se sont pas fait attendre après les tags commis sur deux mosquées bisontines dans la nuit de vendredi à samedi.

Anne Vignot évoque « des actes intolérables ». Elle « condamne fermement ces actes et la dégradation du débat public qui ne fait qu’attiser la haine ».

Le parti socialiste du Doubs appelle « au respect de chacun et chacune ». Le parti s’alarme « de cette montée du populisme ». « Le racisme n’est pas une opinion mais un délit » écrit Myriam el yassa, la 1ère secrétaire fédérale du Doubs.

Le Groupe La-République-en-Marche / Modem condamne « avec la plus grande fermeté  ces actes et témoigne (sa) solidarité avec les fidèles inquiets et choqués par ces actes lâches. Notre République assure la liberté de conscience et garantit la liberté de culte. Ces actes odieux n’ont pas leur place en France » commente-t-il.