Choix du secteur :
Se connecter :
 

Le tirage au sort du 5è Tour de la Coupe de France de football se déroulera ce mardi soir à Salins-les-Bains. L’évènement se déroulera au siège du Crédit Agricole. On notera la présence de la championne Carole Grundish, au palmarès bien fourni, avec pas moins de huit titres nationaux.

Au total, ce sont neuf tirages au sort, dans cinq coupes différentes,  qui seront réalisés. On procèdera également au tirage au sort du 3è Tour de la Coupe de France féminine, au 3è tour de la Coupe Gambardella, au 2è tour de la Coupe Bourgogne Franche-Comté et aux Coupes jeunes départementales.

Quentin Fillon Maillet s’est imposé ce dimanche à Prémanon. Il a remporté la poursuite qui se disputait dans le cadre du Summer Tour de biathlon. La veille, le Jurassien avait pris la deuxième place du sprint. C’est le savoyard Eric Perrot qui avait franchi le 1er la ligne d’arrivée.

Handball

D1 F

ESBF 31 – 25 Mérignac

D2 F

Palente Besançon – Toulouse

ProLigue

Grand Besançon Doubs Handball 30 – 31 Saran

N1M

Molsheim 42 – 32 Belfort

Vesoul 22 – 36 Amiens

N1F

Chevigny Saint Sauveur 33 – 28 ESBF

N2M

Lure 25 -27 Thionville

Grand Besançon Doubs Handball 30 – 20 Cernay

N2F

Reichstett 27 – 22 Maîche Morteau

Vesoul 25 – 23 Dambach

Pontarlier 28 – 25  Hoenheim

Saône Mamirolle 31 – 28 Pays de Montbéliard

N3M

Vénissieux 43 – 26 Franois

Saône Mamirolle 39 – 26 Beaujolais Val de Saône

N3F

Luxeuil 26 – 37 Cible Dampierre Handball

Val de Saône 30 – 31 Saône Mamirolle

Doubs Central 21 – 28 Lons le Saunier

Dole / Chaussin 29 – 31 Palente Besançon Handball

Basket

N2M

Holtzheim 97 – 98 Lons le Saunier

N3 M

Jura Salins 86 – 54 Nuits Saint Georges

Montmorot 99 – 79 Curgy Basket

Prissé Macon 63 - 72  Poligny

N3F

Wittenheim 58 – 59 Besançon Basket Club

Lons le Saunier 73 – 67  Berrwiller/Staffelfelden

Graffenstaden 62 – 78 Champagnole

Rugby

Fédérale 2

Rillieux 21 - 22 Pontarlier

Metz 10 – 27 Grand Dole

Lons 20 – 19 Chalon

Andrézieux 67 – 10 Saint Claude

Fédérale 3

Mulhouse 10 – 39 Besançon

Villers les Nancy 19 – 10 Vesoul

Entente Montbéliard Belfort 15 – 19 Illkirch

Les matches se disputent ce samedi et ce dimanche

La Joux Nozeroy (R2) 4 – 2 Chevigny Saint Sauveur (R2)

Grand Besançon (D1) 0 – 3 Marsannay (R2)

La Chapelle de Guinchay (R1) 2 – 4 Racing Besançon (N2)

Saint-Vit (R1) 0 – 7 Jura Sud (N2)

Macon FC (R2) 0 – 16 Jura Dolois (N3)

Arcade Foot (R3) 1 – 3 Bresse Jura (R1)

Champagnole (R1) 0 – 0 Fontaine les Dijon (R2) ( 10 TAB 9)

Morteau Montlebon (N3) 3 – 0 Valdahon Vercel (R1)

1er Plateau (D2) 0 – 5 Grandvillars (N3)

Lure (R1) 0  - 3 ASM Belfort (N2)

Vesoul (R1) 1 – 1 Noidanais (R2) ( 5 TAB 3)

Bart (R2) 3 – 1 Frasne (R3)

Belfort Sud (R1) 3 – 1 Roche Novillars (R2)

Montfaucon (R2) 0 – 4 Pontarlier (N3)

Massif Haut-Doubs (D3) 1 – 3 Méziré Fesches (R3)

Audincourt (R1) 1 – 3 Besançon Foot (N3)

Toujours pas de victoire pour le Grand Besançon Doubs Handball  en ProLigue. Ce vendredi soir, dans le cadre de la 4è journée de championnat, les hommes de Benoît Guillaume se sont inclinés sur le score de 30 à 31 face à Saran. Les Bisontins ne sont toujours pas parvenus à débloquer les compteurs.

Ce dimanche 25 septembre, la manifestation « Tout Besançon bouge » se déroulera dans le parc Chamars de 9h à 17h. Tout au long de cette journée, la ville de Besançon et ses partenaires mettent le sport à l’honneur. Le public pourra rencontrer les associations sportives locales et participer aux ateliers proposés. Des démonstrations seront également assurées. L’objectif principal de cette opération est de mettre en avant le lien qui existe entre la pratique régulière d’un sport et la santé. Au programme : marche nordique, rugby, escrime, yoga, sophrologie, tyrolienne, paddle, … .

Les Jurassiens seront peut-être branchés devant leur télévision cette nuit. A 4h25, ils pourront suivre Evita Muzic,  qui prendra le départ de la course élites dames, longue de 165 kilomètres, aux Mondiaux de cyclisme qui se disputent actuellement, et jusqu’à dimanche, en Australie. Parmi les coureuses retenues, on notera bien évidemment la présence de la bisontine Juliette Labous, qui mettra tout en œuvre pour décrocher le titre mondial, même si la concurrence est rude.

Doubs Sud Athlétisme se prépare à accueillir la 17è édition du Trail des Sangliers. Un rendez-vous qui fait partie des incontournables dans le riche calendrier des évènements Trail d’une saison. Le rendez-vous est fixé à ce dimanche. Depuis 2020, date à laquelle le Covid19 est apparu, l’évènement pontissalien n’a pas retrouvé sa fréquentation habituelle. Cette année, ils seront près de 600 à prendre le départ. C’est la moitié moins que ces dernières années. La crise sanitaire, des rendez-vous qui se multiplient et un autre mode de pratique sont à l’origine de cette situation. « On a perdu cette envie d’aller accrocher le dossard le week-end » explique Christophe Clayrac, entraîneur au sein de l’association organisatrice.

« Nous sommes arrivés au bout d’un cycle »

Pour l’organisateur, l’heure est à la réflexion. L’historique organisation va évoluer à compter de l’année prochaine pour répondre aux besoins et aux attentes des pratiquants. Néanmoins, que tout le monde se rassure, ce dimanche, les amoureux de cette discipline vont largement pouvoir prendre du plaisir. Quatre parcours sont au programme : 43, 23, 14 et 9 kilomètres. Pour ce nouveau rendez-vous, les épreuves jeunes, le challenge inter entreprises, la marche nordique et le canitrail ont été reconduits.

Le Grand Taureau, Château de Joux et berges du Doubs

Comme à l’accoutumée, différents départs seront donnés. Le coup d’envoi des 43 et 23 kilomètres aura lieu au  centre-ville de Pontarlier. Les inscrits sur le  14 kilomètres se donnent rendez-vous au Château de Joux. Enfin, le point de départ du 9 kilomètres sera donné à Oye-et-Pallet. De leurs côtés, les enfants, nés entre 2008 et 2016, s’affronteront à l’Espace Pourny où quatre épreuves seront proposées, en fonction de la catégorie d’âge des participants. Cette année encore, les traileurs pourront évoluer en plein cœur d’un cadre idyllique, qui conjugue technicité, efforts physiques et panoramas enchanteurs. Une belle épreuve sportive qui réfléchit aussi à son avenir.

L'interview de la rédaction / Christophe Clayrac

Il y a du handball ce vendredi soir. Dans la cadre de la troisième journée de championnat en ProLigue, le GBDH va tenter de décrocher sa première victoire de la saison. Le groupe de Benoît Guillaume, qui est capable du meilleur comme du pire, reçoit Saran. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 20h15 au Palais des Sports Ghani Yalouz.