Choix du secteur :
Se connecter :
 

Le préfet prend de nouvelles mesures de restriction temporaire des usages de l’eau pour faire face à l’aggravation de la sécheresse. En mai dernier, le département a connu un déficit pluviométrique d’environ 70 à 80% par rapport à la normale. Couplé à des températures élevées, voire caniculaires, l’état de la ressource en eau a donc continué à se dégrader, avec un assèchement des sols et une baisse des débits des cours d’eau et des niveaux des nappes. Le niveau de gravité des zones d’alertes diffère selon l’origine de l’eau.

µToutes les informations, telles que l’arrêté de restriction ou les comptes-rendus de la cellule de veille sécheresse, sont disponibles sur le site de la préfecture (https://www.jura.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Eau/Secheresse ) et sur Propluvia (http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/propluvia/faces/index.jsp).

La préfecture du Jura met en place un Point d'Accueil numérique en préfecture permettant aux usagers, qui n'ont pas accès à un outil informatique ou qui ne sont pas à l'aise avec l'informatique, de faciliter les démarches dématérialisées du ministère de l'intérieur telles que : les démarches liées au permis de conduire, à la demande de carte nationale d'identité, de passeport ou de carte grise.

Le Point d’accès numérique à la préfecture du Jura, c’est :

  • Un médiateur numérique vous offrant un accompagnement personnalisé pour vous conseiller, vous guider, vous rassurer et vous permettre de gagner en autonomie avec les téléprocédures ;
  • Un outil informatique avec un accès aux sites internet dédiés aux télé-procédures ;
  • La possibilité de numériser les documents nécessaires et d’imprimer les justificatifs.

Plus d’informations sur le site internet de la préfecture : https://www.jura.gouv.fr/Services-de-l-Etat/Prefecture-et-sous-prefectures/Prefecture/La-qualite-enprefecture-du-Jura/La-relation-a-l-usager   

42 personnes en provenance d’Ukraine sont d’ores et déjà présentes et prises en charge dans le Jura. Selon la préfecture, d’autres arrivées sont prévues ces prochains jours. Dans ce cadre-là, les services de l’état lancent un nouvel appel concernant la recherche d’hébergements.

Deux formulaires numériques ont été mis en ligne :

L’un pour les associations, collectivités et entreprises : https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/hebergement-personne-morale-ukraine. L’autre pour les particuliers : https://parrainage.refugies.inf

Par ailleurs, l’ensemble des citoyens qui souhaitent s’investir dans les actions de bénévolat au profit des Ukrainiens arrivés sur le territoire peuvent se connecter sur le site jeveuxaider.gouv.fr pour s’inscrire à la mise en œuvre des différentes actions menées par les structures locales.

La Préfecture du Jura indique que le caractère de calamité agricole aux pertes de récolte sur pommes, poires, cerises, prunes, raisin de cuve et miel, provoquées par le gel du printemps 2021, concerne  l’ensemble des communes du Jura. Ainsi, les exploitations ayant subi des pertes sur leur production, lors de cet événement climatique sur des parcelles situées sur ces communes, quelque-soit la commune du siège d’exploitation, pourront effectuer une demande d’indemnisation au titre des calamités agricoles.

Les demandes peuvent être effectuées par téléprocédure sur Télécalam à l’adresse suivante : https://ecoagri.agriculture.gouv.fr/calamnat-usager  

Ce site est également accessible depuis le site mes démarches http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr  rubrique : exploitation agricole / demander une indemnisation agricole (accès direct au site en tapant Télécalam dans votre moteur de recherche).

Les agriculteurs doivent au préalable disposer d’un compte de connexion sur « moncompte » ou, à défaut, le créer sur https://moncompte.agriculture.gouv.fr

Restriction sur les artifices de divertissement et articles pyrotechniques

« A l’approche des fêtes de fin d’année, considérant le contexte particulier lié à la crise sanitaire ainsi que l’usage inapproprié de certains engins explosifs sur la voie publique durant cette période, le préfet du Jura a décidé de réglementer plus strictement ces produits ».

Ainsi, jusqu’au 3 janvier 2022, le transport, l’achat, la vente et la cession de l’ensemble des artifices de divertissement et des articles pyrotechniques sont interdits dans le Jura par arrêté préfectoral du 16 décembre 2021. L’arrêté s’applique à toutes les catégories (C1, F1, C2,F2, C3, F3, C4, F4). Toutefois, des dérogations sont prévues pour les professionnels autorisés.

En cas de violation de ces dispositions réglementaires, des amendes sont prévues :

  • jusqu’à 750€ pour le stockage,
  • jusqu’à 1 500€ pour l’utilisation des artifices de divertissement et des artifices pyrotechniques,
  • jusqu’à 1 500€ pour l’utilisation des artifices de divertissement conçus pour être lancés par un mortier.

Interdiction de consommation d’alcool sur la voie publique et dans les espaces publics

Pour renforcer la sécurité à l’approche de la Saint-Sylvestre, David Philot, préfet du Jura, a pris un arrêté interdisant la consommation d’alcool sur la voie publique et dans les espaces publics du vendredi 31 décembre 21h au samedi 1er janvier 2022 à 6h. « Ces mesures visent à limiter la circulation du virus dans le département qui s’observe notamment par la multiplication du nombre de cas positifs détectés à l’occasion d’événements festifs ».

Ce vendredi, en fin d’après-midi, David Philot, le préfet du Jura, inaugurera une nouvelle maison France Services. Elle est implantée à l’espace Mosaïque, 15 rue de Franche-Comté, à Saint-Claude. D’ici 2022, le gouvernement français entend installer 2000 établissements sur le territoire national.

L’objectif est que chaque canton en dispose d’une. 200 millions d’euros sont engagés en ce sens. L’état veut ainsi rapprocher au plus près les services publics des usagers. Les zones rurales et les quartiers prioritaires de la ville sont les premiers territoires à entrer dans ce dispositif.