Choix du secteur :
Se connecter :
 

Le Français Swann Van Rechem (25 ans) a remporté ce samedi après-midi le 58è concours de jeunes chefs d’orchestre à Besançon. Le trophée du Grand Prix de Direction lui a été remis par le président du jury Yutaka Sado. Il  a également remporté le « Coup de cœur du public » ainsi que le « Coup de cœur de l’orchestre ».

Le jury a par ailleurs décidé de décerner une mention spéciale au jeune chinois Chao Dong (25 ans) pour saluer le parcours du jeune chef et son interprétation de l’œuvre créée lors de la finale, Living happily during the war.

Ils ne sont plus que trois. Le jury du 58è concours international de jeunes chefs d’orchestre de Besançon a retenu trois candidats pour poursuivre l’aventure. Le Français Swann Rechem (25 ans) est toujours présent. Un candidat chinois de 25 ans également et un coréen de 32 ans seront à ses côtés. La finale se disputera ce samedi, à 16h,  au Théâtre Ledoux. Il sera possible de la suivre sur YouTube et sur un écran géant installé sur la Place Granvelle à Besançon.

Du 8 au 23 septembre se tiendra la 76ème édition du Festival international de musique de Besançon, événement phare de la rentrée culturelle en Franche-Comté. Si le cœur du Festival bat à Besançon, il rayonne également en région avec cette année, trois propositions musicales hors de la capitale comtoise.

Musique symphonique, musique vocale et musique de chambre seront à l’honneur avec ces trois concerts qui sauront ravir les mélomanes comme les novices à Arc-et-Senans (Saline royale), Lons-le-Saunier (théâtre) et Dole (Collégiale). Le concert prévu à Arc-et-Senans, avec l’orchestre de chambre de Lausanne et Renaud Capuçon, a été pris d’assaut dès l’ouverture de la billetterie et affiche complet. Il reste des places sur les deux autres événements.

Infos et réservations en ligne sur https://billetterie.festival-besancon.com, par courrier en retournant un bulletin de réservation à Festival de musique, 2 rue Morand 25000, auprès des offices de tourisme, ou encore à partir du 1er septembre à la billetterie du Festival installée au Kursaal.

Le Festival de la Paille revient pour sa 21ème édition aux pieds des pistes de Métabief. Pour le plus grand bonheur des festivaliers, cet événement majeur dans le massif jurassien, devenu un rendez-vous incontournable pour les amateurs de musiques, proposera 18 concerts à travers deux scènes, dans un cadre toujours exceptionnel et bucolique, au pied du Mont d'Or.

J-10 avant le retour de l’éminent rendez-vous musical de Métabief. Cette année, le Festival de la Paille s’érige à nouveau au pied des pistes du vendredi 28 au samedi 29 juillet. Alors que l’événement approche, les effectifs se renforcent, les scènes sont montées depuis ce lundi matin et devront être achevées samedi. Actuellement, une quarantaine de bénévoles et de professionnels sont présents, et à compter de ce week-end, jusqu’à 200 personnes rejoindront le site pour enchaîner les travaux.

 

Une programmation riche et variée

Du rock à la chanson en passant par le reggae et l'électro, le Festival de la Paille offre depuis plus de 10 ans un panorama audacieux du paysage musical national, régional et international. Cet événement permet la découverte d’une programmation éclectique de qualité, combinant artistes internationaux et talents régionaux, mais également des stands régionaux, animations, scènes off gratuites, spectacle jeune public et théâtre de rue. Le tout dans une ambiance conviviale et très festive. Cette année encore, les organisateurs ont prévu une grosse programmation. Ko Ko Mo, Suzane, Bernard Lavilliers, Claudio Capéo, Dub Inc, 47TER, Fakear, Vitalic, Blue Tone Stompers, The Dusturds, Blend of Stones, Le fils du Facteur, Jack and the Bearded Fishermen, Chiloo, Pierre Hugues José, KT Gorique, Pogo et Dj Stone ont été annoncés sur ces deux jours de festivités.

 

L’accessibilité, point d’orgue de cette 21ème édition

Cette année, une grande nouveauté vient se greffer au festival : l’intégralité du concert de Claudio Capéo sera retranscrite en chansigne (interprétation en langues des signes des chansons). Trois interprètes se relaieront pendant la durée du show. Par ailleurs, 12 gilets vibrants seront mis à disposition de celles et ceux qui le désirent, et permettront de mieux ressentir la musique. Pour encourager au mieux et améliorer l’accueil des personnes en situation de handicap, un bar accessible aux personnes à mobilités réduites va être installé sur le site du festival en complément de deux plateformes surélevées devant chacune des scènes pour profiter pleinement des concerts. Une équipe de bénévoles sera également chargée de l’accueil (prêt de fauteuils roulants et place offerte pour l’accompagnement si besoin).

 

A la recherche des bénévoles

« La campagne de recrutement a bien fonctionné, néanmoins il nous manque un peu de bénévoles pour les deux soirs de festival. Notamment sur de tâches de paiement cashless, un peu en cuisson et en nettoyage. Cela concerne aussi l’après-festival, si des personnes sont motivées et sont fraîches physiquement et déterminées, elles seront les bienvenues ! » indique Sébastien Piganiol, directeur du Festival de la Paille. Il est possible de postuler à l’adresse https://www.festivalpaille.fr/benevolat

 

Sébastien Piganiol, directeur du Festival de la Paille : 

 

Alors que les travaux d’aménagement du site de l’édition 2023 du Festival de la Paille débutent ce lundi, l’association « Collectif Organisation » recherche encore des bénévoles.  

Il est recherché un coup de main pour le montage du festival les 26 et 27 juillet prochains. Mais aussi, pendant le festival, les 28 et 29 juillet, pour l’accueil des festivaliers, en caisse, pour la restauration et les bars, et pour le démontage (brigade verte et démontages divers).

Pourquoi être bénévole ?

L’organisation insiste sur les bienfaits qu’apporte l’engagement associatif et bénévole. C’est aussi une démarche altruiste qui permet de soutenir un évènement culturel et de l’inscrire dans la durée.   Être bénévole, c’est « vivre une expérience humaine inoubliable et faire de nouvelles rencontres. Passer un week-end convivial dans l’ambiance si chaleureuse de la Paille. Donner de son temps pour faire vivre un projet associatif et culturel franc-comtois. Avoir l’opportunité d’assister aux différents concerts programmés (en fonction de l’organisation des équipes) » expliquent les responsables de l’association organisatrice

Les infos pratiques :

Compte Instagram : https://www.instagram.com/benevoles_festivalpaille/ 

Infos suhttps://www.festivalpaille.fr/benevolat

Lien d’inscriptionhttps://festivalpaille.reolin.net/form.php?form_uuid=bac96777-b7b8-11ed-8735-0242ac110012&fbclid=IwAR3me8rwacEAWMcU05t8W1XKuL_91mP31QNV7G1JndYRdjXA9hGVfQQ4BAY

Cet été, la Halle Emile Pasteur accueille deux évènements musicaux : la Silent Party le 8 juillet et les Petites Estivales avec Marion Roch le 19 août.

Le premier rendez-vous verra trois DJ qui mixeront simultanément de 20h à minuit. Il s’agit de DJ Prada the Trench Invader, DJ Black Voices ainsi que DJ Laurenk’N’Roll.

Et puis, le 19 août prochain, après 3 Cafés Gourmands en 2022, les Estivales, concert offert par la ville de Pontarlier, accueille Marion Roch, une artiste produite par Renaud. Elle investira la Halle Emile Pasteur pour un concert exceptionnel. La première partie sera assurée par la jeune Ornella Tempesta à 20h.

Le 30 juin prochain, le Chœur d’hommes de la Vallée de la Loue, Chœur de Louve, sous la direction de Karine Pidancet, chantera aux côtés de la formation des Carpates, un groupe musical ukrainien, composé de six musiciens et chanteurs, qui vivent dans la région montagneuse des Carpates, à l’ouest de l’Ukraine.

Ce groupe a été autorisé à quitter son pays en guerre pour une tournée d’un mois en France afin de récolter des fonds pour venir aide à leurs compatriotes. En 2022, cette tournée n’a pas eu lieu en raison des combats. Six voix, deux violons, une clarinette, un accordéon, une caisse claire et un cymbalum animent le répertoire du groupe, qui dépasse les frontières ukrainiennes , en puisant dans les chants et la musique traditionnelle d’Europe de l’Est d’inspiration slave, tzigane, et yiddish.

Rendez-vous à Scey-Maisières, à Notre Dame du Chêne,  ce vendredi 30 juin à 20h30. Entrée libre.

La fête de la musique se prépare. De nombreuses festivités se tiendront dans de les villages et villes de la région. On s’ambiancera à Pontarlier, Besançon, Champagnole, Lons-le-Saunier,…  A Métabief, le Festival de la Paille ne se déroulera que dans un mois, mais ses organisateurs ont prévu d’offrir un cadeau à tous les amoureux de la musique. Ils proposent leur super pass tribu à toux ceux qui ont envie de se faire plaisir.

Cette offre, limitée, est valable jusqu’au 23 juin, à 20h. Elle a été lancée le 20 juin, à la même heure. En achetant jusqu’à 8 places, les bénéficiaires, qui composeront leur tribu,  peuvent économiser jusqu’à 56 euros. Soit une réduction de 5 euros pour le pass 1 jour et 7 euros pour le pass 2 jours par personne.

Toutes les infos et la billetterie sont à retrouver sur www.festivalpaille.fr

Maîche fêtera la musique, de 16h à 2h du matin, le 17 juin prochain. A cette occasion, une programmation musicale riche et variée sera proposée. Pour la première fois, l’évènement se tiendra dans le parc du Château du Désert. Au programme, chant choral, boum des enfants, groupe de percussions, Dance Fit, concerts, … .  En cas de mauvais temps, un repli est prévu à la salle des fêtes de la commune du Haut-Doubs.

« Trouble A », c’est le nom d’un nouveau festival qui se déroulera cet été à Fleurier, en Suisse voisine. L’évènement se déclinera sur trois jours, du 6 au 8 juillet prochain. Patrice Jeanneret, son directeur, a voulu se démarquer des nombreux festivals qui existent de part et d’autre de la frontière et proposer un évènement musical qui saura mettre à l’honneur la scène suisse et ses nombreux talents. Au programme : une ambiance pop , rock et folk qui ne passera pas inaperçue.

Réparti sur deux scènes, le festival a mis les petits plats dans les grands pour cette première édition. Une vingtaine de concerts seront proposés. La scène régionale suisse sera au rendez-vous, mais les têtes d’affiche ne manqueront pas de s’illustrer. Le val de Travers devrait être en ébullition en juillet prochain. Parmi les jolies prises d’arme, Patrice Jeanneret ne cache pas son plaisir de pouvoir accueillir Pegasus. Un groupe qui n’est plus à présenter en Suisse Alémanique et en Allemagne. Le responsable annonce également la venue de Carrousel, Joya Marleen  ou encore Aliose, qui proposera   un spectacle concert dessiné,  Zian, qui a remporté récemment les Swiss Music Awards 2023, et Junior Tshaka, dont le reggae sait enthousiasmer les festivaliers helvètes.

« Les Français sont les bienvenus »

Patrice Jeanneret compte également sur la présence des Francs-Comtois pour faire le succès de cette nouvelle aventure artistique. « Le Val de Travers est connu des travailleurs frontaliers. On espère qu’ils viendront nous faire l’amitié de nous rejoindre. Nous les accueillerons dans une ambiance très festive. Qu’ils soient rassurés, ils évolueront dans un véritable festival de musique avec tout ce que cela comporte » explique M. Jeanneret. Chacun pourra en profiter pleinement, puisque l’organisateur veut permettre aux visiteurs de ne rien manquer de l’évènement. C’est la raison pour laquelle les concerts s’enchaîneront alternativement sur les deux scènes prévues pour l’occasion.

La billetterie est ouverte. Pour acheter son pass et ses billets, n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet : https://trouble-a.ch/ . Vous y trouverez toutes les informations nécessaires.

L'interview de la rédaction : Patrice Jeanneret