Choix du secteur :
Se connecter :
 

Deux jeunes handballeuses rejoignent le centre de formation de l’ESBF. Agée de 17 ans, Prunelle Kingue, qui fait partie de l’effectif France U17, présente déjà un joli parcours dans le milieu du handball. A Besançon, elle pourra parfaire son jeu et enrichir son expérience en évoluant en Nationale 1 avec l’équipe réserve bisontine, tout en ayant la possibilité de découvrir l’élite du handball féminin français.

TARYN FUERNKRANZ esbf

 

Quant à Taryn Fuernkranz, elle posera également ses valises à Besançon. Elle sera la troisième gardienne de l’équipe professionnelle et la première gardienne de l’équipe réserve. Elle a 18 ans.

L’ESBF a terminé cette saison en D1 féminine sur un match nul, 24 partout hier soir au Palais des Sports Ghani Yalouz. Un épilogue qui ne lui permet pas de décrocher la cinquième place, qui l’aurait assuré de disputer l’Europe. Le groupe de Sébastien Mizoule termine en sixième position. Il ne peut désormais qu’espérer une wild card pour accéder à cette compétition. Affaire à suivre…

L’ESBF a décroché ce mercredi soir un septième succès consécutif. Les Engagées se sont imposées sur le score de 37 à 29 à Mérignac. Elles décrochent la 5è place européenne, après la défaite de Paris 92, sur son parquet, face à Nice. Autant dire que le match de ce samedi, au Palais des Sports, face à ces mêmes parisiennes, aura une saveur bien particulière. Une véritable finale et un épilogue peut-être des plus heureux, si les Bisontines s’imposent. Une place en Coupe d’Europe est à décrocher.

La fin de saison se précise pour l’ESBF. Il reste deux rencontres à disputer pour les Bisontines pour espérer décrocher une place européenne. Le premier rendez-vous est fixé ce mercredi soir. Dans le cadre de cette avant dernière journée en D1 féminine, les Engagées se déplacent à Mérignac.

Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 20h. L’adversaire du jour est 12è au classement. Besançon n’est plus qu’à un point de la cinquième place visée. Samedi soir, le groupe de Sébastien Mizoule terminera sa saison, au Palais des Sports, face à Paris 92, actuel 4è de ce championnat de D1 féminine.

La qualité de la formation de l’ESBF n’est plus à démontrer. On apprend en ce début de semaine que Florence Bonnet, la gardienne du centre de formation, vient d’être prêtée au club de Toulon, qui évoluera en 2è division lors du prochain exercice, pour sa dernière saison au sein de la structure bisontine. Elle a déjà connu de nombreuses apparitions avec l’équipe professionnelle, où elle avait parfaitement tenu son rôle. L’effectif professionnel bisontin  comptant déjà deux gardiennes de but sous contrat pour la saison 23/24, la jeune femme continuera son apprentissage dans un autre environnement.

Les filles de la section sportive excellence du lycée Jules Haag à Besançon peuvent être fières d’elles. Elles ont décroché la deuxième place du championnat de France UNSS qui se disputait à Tarbes. Elles reviennent à Besançon avec le titre de vice-championnes de France.

Seulement huit équipes s’étaient octroyées le droit de participer à ce tournoi. Malheureusement, ce jeudi après-midi, après s’être brillamment qualifiées pour la finale, en battant Périgueux, sur le score de 23 à 16, elles ont été accrochées par Strasbourg (23 à 20) lors de l’ultime match de cette compétition.

La section excellence filles du lycée Jules Haag, engagée dans le championnat UNSS excellence à Tarbes, a décroché sa place pour les demi-finales, qu’elles disputeront ce jeudi. Les handballeuses bisontines ont remporté leurs trois matches du jour. Cet après-midi, elles ont vaincu Montpellier.  Rappelons qu’elles figurent parmi les huit meilleures équipes françaises.


Très belle  journée pour la section excellence filles du lycée Jules Haag, engagée dans le championnat UNSS excellence à Tarbes. Les handballeuses bisontines figurent parmi les huit meilleures équipes françaises. Une qualification qu’il a fallu décrocher régionalement. La compétition se dispute jusqu’au 12 mai. Ce matin, le groupe de Stéphane Delerce a vaincu Auvergne-Saint-Flour (23-13) et Vernon (13-12).

 

L’ESBF invite ses supporters à soutenir Kiara Tshimanga. La handballeuse bisontine est sur la liste des joueuses qui peuvent prétendre à décrocher un des titres des trophées LFH de la saison, en l’occurrence celui de meilleure joueuse jeune révélation inspirante. Elle concourt aux côtés d’une dijonnaise et d’une parisienne. Il est possible de voter jusqu’au 9 mai. Pour ce faire :  https://ligue-feminine-handball.fr/trophees-ligue-feminine-de-handball/

Juliette Mairot, la petite sœur de Clarisse Mairot, issue d’une famille où le handball occupe une place prépondérante, vient de signer son premier contrat professionnel. Arrivée du club de Marnay, la jeune femme a réalisé ensuite la quasi-totalité de ses classes à l’ESBF, en passant par le pôle espoirs et le centre de formation.

Elle a été prêtée cette saison au Palente Besançon Handball pour parfaire ses gammes. Elle portera les couleurs des Engagées jusqu’en 2025. Le club compte sur elle « pour former un trio performant avec Alizée Frecon-Demouge et Clarisse Mairot, en juillet prochain, au poste de demi-centre ».