Choix du secteur :
Se connecter :
 

Ce mercredi soir, l’ESBF dispute son avant-dernier match de la saison et son dernier au Palais des Sports. A 20h, les Bisontines recevront Stella Saint-Maur pour le compte du championnat de D1 féminine. Depuis qu’elles se sentent  éloignées de tous les enjeux, les Engagées semblent plus libérées. Elles n’ont pas perdu leur envie de vaincre. Bien au contraire. Ce soir, devant leur public et samedi soir, à Brest, elles ont bien l’intention de terminer en beauté cette saison, qu’elles savent en deçà des objectifs fixés l’été dernier.  

Pauline Robert n’entend pas baisser d’intensité. « L’objectif reste le même. Nous voulons gagner les deux matches qu’il nous reste » explique-t-elle. Au-delà du sport et de la performance, cette rencontre revêt également une dimension humaine particulière. L’actuel groupe vivra sa dernière confrontation à la maison ce soir. « Il faudra se concentrer durant 60 minutes. Puis, nous aurons un moment convivial, tous ensemble, pour savourer et faire les adieux à celles qui partent » termine la handballeuse bisontine.

L'interview de la rédaction / Pauline Robert

Sébastien Mizoule

Le coach sait aussi qu’il vivra son dernier match de la saison au Palais des Sports. Néanmoins, l’entraîneur ne lâchera rien et gardera la même exigence jusqu’au bout. Le technicien veut également que son collectif « offre un beau spectacle au public » du Palais des Sports Ghani Yalouz. Il regrette que les objectifs sportifs de la saison « n’aient pas été atteints ». Selon lui, « personne au sein du groupe n’a triché ». « Le chemin que l’on a pris tous ensemble était le bon. Il manque, néanmoins, quelques petites choses pour performer davantage » conclut-il. « C’est le lot de toutes les équipes ».  

L'interview de la rédaction / Sébastien Mizoule 

Quelle belle saison ! Hier soir, les filles de Palente Besançon Handball se sont imposées sur le score de 33 à 18 face à Pays d’Aix à l’Adidas Arena de Paris. Après la validation de leur montée en 2è division, elle s’octroie, pour la première fois de leur histoire, la finale de la Coupe de France fédérale.

L’ESBF n’est pas parvenue à créer l’exploit hier soir à Metz. Les Bisontines se sont inclinées sur le score de 28 à 22 en Lorraine dans le cadre de la 22è journée de championnat en D1 féminine. Il reste encore deux journées pour clore cette saison, que le coach Sébastien Mizoule juge « insatisfaisante ». Mercredi prochain, l’ESBF recevra Stella Saint Maur.

 

Dans le cadre de la 22è journée de championnat en D1 féminine, l’ESBF se déplace à Metz ce mercredi. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 20h. Le groupe de Sébastien Mizoule connaît la qualité de l’adversaire, mais il ne veut pas se laisser impressionné. Il reste encore neuf points à aller chercher pour atteindre les meilleures places et notamment celle qui ouvre les portes de l’Europe. Rien n’est impossible. D’autant plus que la formation reste sur quatre victoires consécutives.

L'interview de la rédaction / Mélina Peillon

« On va essayer de faire le meilleur match possible. On sait très bien que si nous leur laissons la moindre brèche, nous le paierons cash » explique l’ailière droite Mélina Peillon, qui quittera le club bisontin en fin de saison. Et de poursuivre : « On sait que nous n’avons pas le droit à l’erreur. Néanmoins, nous n’avons rien n’à perdre ». Au match aller, les Bisontines avaient su mettre en difficulté leurs redoutables adversaires. Il n’est pas exclu qu’elles parviennent à le refaire demain soir. Sébastien Mizoule attend de ses joueuses qu’elles ne subissent pas le match et qu’elles soient en capacité d’imposer leur rythme. Le coach espère qu’elles sauront mettre leurs adversaires sous pression. Ces dernières savent qu’un moindre faux pas pourrait leur coûter le titre. Deux autres rendez-vous importants les attendent également d’ici la fin de saison : la finale de Coupe de France et le Final Four de la Ligue des Champions. Quel programme !

L'interview de la rédaction / Sébastien Mizoule

Elles font partie des équipes qui ont mené une saison irréprochable. Les filles de Palente Besançon ont décroché leur billet pour le niveau supérieur ce week-end. Le groupe de Stéphane Delerce évoluera en D2 féminine l’automne prochain. Les handballeuses bisontines ont vaincu Reims sur le score de 33 à 19 samedi soir. Le collectif  devra trouver les armes nécessaires et se servir de ses erreurs passées pour ne pas faire le yoyo la saison prochaine et figurer brièvement en deuxième division française. 

En handball féminin. Les filles de l’ESBF se sont imposées sur le fil hier soir dans le cadre de la 24è journée de championnat en D1 féminine. Le groupe bisontin a vaincu Saint Amand sur le score de 27 à 28. Les Bisontines conservent leur 8è place au classement. Il ne reste plus que deux journées à disputer dans ce championnat. Le 22 mai prochain, les Engagées recevront Stella Saint-Maur. Le coup d’envoi du match sera donné à 20h.

Il y a du handball ce samedi soir. Dans le cadre de la 23è journée de championnat en D1 féminine, l’ESBF reçoit Toulon. Il reste encore quatre journées de championnat à disputer. Au classement, les Bisontines sont huitièmes, avec 41 points, à neuf points de la première place européenne. Les Toulonnaises apparaissent en douzième position et présentent un total de 31 points.

Les filles de l’ESBF ont bien réagi hier soir au Palais des Sports Ghani Yalouz. Les Engagées ont vaincu les Niçoises sur le score de 41 à 28. Au classement de ce championnat de D1 féminine,  Besançon occupe la septième place et présente 41 points. Soit à sept points de la première place européenne.

Il y a du handball ce mercredi soir. Dans le cadre d’un match en retard comptant pour la 21è journée de championnat en D1 féminine, l’ESBF reçoit Nice. Le coup d’envoi du match sera donné à 20h. Avec 38 points, les Bisontines, huitièmes, sont à dix points de la cinquième place, synonyme d’Europe. Leurs adversaires niçoises apparaissent en neuvième position. Elles ont 36 points. Ils restent encore six journées au groupe de Sébastien Mizoule cette saison.

L’ESBF dispute un match amical ce vendredi soir. A 19h30, le groupe de Sébastien Mizoule affronte ses voisines dijonnaises. La rencontre se tiendra au centre sportif Hubert Rougeot à Meursault. La prochaine journée de championnat en D1 féminine, la 21è,  est programmée le mercredi 24 avril, avec un déplacement à Nice.