Choix du secteur :
Se connecter :
 

Le service de prévision des crues a placé, ce jeudi 30 novembre, les tronçons du Doubs en vigilance jaune "crue". Il s’agit du Doubs en amont de l’Arcier et du Doubs de l’Arcier à la Loue. Des débordements et dommages localisés sont attendus sur ce tronçon à partir de la mi-journée de vendredi

La Préfecture indique que le département du Jura a été placée en vigilance jaune « pluie et inondation » à compter de ce jeudi, à midi, et jusqu’à ce vendredi 1er décembre. Les cumuls de pluie attendus devraient atteindre 30 à 40 mm,  dès le premier plateau,  et de 15 à 30 mm en plaine. La préfecture jurassienne ajoute que «  ces pluies sont à surveiller dans un contexte de sols déjà très humides ».

Le Doubs et le Jura ont été placés en vigilance jaune « neige et verglas » à partir de ce lundi 27 novembre, à 16h, et jusqu’au mardi 28 novembre. Entre 10 et 15 centimètres de neige sont attendus au-dessus de 700/800 mètres d’altitude. Un vent soutenu, favorisant la formation de congères, est attendu. La limite pluie neige est fixée aux alentours de 400 mètres d’altitude.

En Franche-Comté, les crues n’ont pas été aussi importantes que prévues. A Ornans, le pic de crue, à 2m20, a été atteint vers 00h30. Les dégâts redoutés ne se sont pas produits. Et ce même, si une partie de la ville a eu très peur, et notamment les habitants de la place Courbet. Isabelle Guillame, la maire d’Ornans, est au micro de la rédaction.

L'interview de la rédaction / Isabelle Guillame, maire d'Ornans

 

Dans le village de Doubs, la rivière est également sortie de son lit. Le secteur de la Passerelle a été fermée. Le pic de la crue a été enregistré hier soir, vers 19h. Depuis une stabilité du niveau de l’eau est constatée. Pour l’heure, le centre bourg, ses habitations et ses bâtiments communaux, sont épargnés. Mais la mairie surveillera avec grand intérêt, les pluies attendues dans la nuit de jeudi à vendredi. Tout le monde espère que les crues de janvier 2021 seront évitées.

CRUES DOUBS

A Besançon, le Doubs fait l’objet de toutes les attentions. Les services de la mairie ont été mis en alerte. Cette nuit et ce matin, avec une côte d’alerte à 5,30 mètres, des secteurs bisontins ont été fermés. Avec un tel niveau, les berges bisontines sont submergées. Le chemin de Mazagran et des Près de Vaux ont été fermés en partie. Des batardeaux ont été installés pour éviter que l’eau vienne attaquer le centre-ville. En milieu d’après-midi, le parc Micaud voyait également la rivière  gagner du terrain. Dans ces conditions, les pluies annoncées demain sont redoutés. Et ce, même si le Doubs a tendance a baissé ce mercredi.

Comme le précise Victor Gauvain, chef du service études et travaux et systèmes de réseaux à la Ville de Besançon, les autres cours d’eau sont également surveillés. « Nous avons des projections dans la nuit à plus 30 centimètres maximum. Ce qui est moins important que la nuit dernière où l’on a pris plus d’un mètre de hauteur » précise le technicien.  Pour l’heure, la Ville se veut rassurante quant à la remontée d’eau dans les caves des habitations. « Nous ne sommes pas encore à des cotes qui sont similaires à celles de 2018. On peut espérer passer à côté pour cette fois ».

L'interview de la rédaction / Victor Gauvain, chef du service études et travaux et systèmes de réseaux à la Ville de Besançon

 

1,3 milliard d’euros. C’est le coût des dommages estimés après le passage des tempêtes Ciaran et Domingos en France. France Assureurs explique que ces intempéries, qui ont frappé le nord-ouest du Pays,  entre le 1er et le 5 novembre, font d’ores et déjà  partie des bilans de catastrophes naturelles les plus élevées de l’Hexagone. Le bilan humain fait état de trois morts et une cinquantaine de blessés.

La préfecture du Doubs fait savoir que le Service de Prévision des crues a émis un avis de niveau « orange » pour un phénomène de crue concernant la Loue. Dans le reste du département, la Savoureuse, l’Allan, l’Ognon et le Doubs, en amont de la Loue,  sont quant à eux classés en vigilance « jaune ». Le Préfet du Doubs appelle chacun à la plus grande vigilance.

La préfecture du Doubs lance un appel à la vigilance aux crues. Cela concerne la Loue, le Doubs, en amont de l’Arcier, et la Savoureuse. Ces trois rivières ont été placées en vigilance « jaune ». L’atteinte des niveaux de débordement diffèrent en fonction de territoires. Si des craintes sont exprimées pour la mi-journée pour la Savoureuse. Les premiers débordements sont attendus en soirée pour le Doubs, en amont de l’Arcier, et au cours de la nuit pour la Loue.  

Le Pas-de-Calais connaît actuellement des crues exceptionnelles. Le territoire a été placé en vigilance rouge jusqu’à ce soir.  Le pic de la crue des fleuves AA et Liane est attendu cet après-midi et dans la soirée. 60 communes sont inondées. De nouvelles averses sont encore attendues. La situation est telle que des dizaines d’écoles sont fermées et de nombreux sinistrés ont dû quitter leurs habitations. Plus de 1.500 sapeurs sont mobilisés sur le territoire.

Les quatre départements francs-comtois ont été placés en vigilance jaune « vent violent ». En cours de matinée, le vent se renforcera, et atteindra par endroits 70 à 80 km/h en cours de journée, et pourra dépasser localement les 90 km/h. Dans la nuit de samedi à dimanche, le vent restera soutenu, et s’affaiblira dimanche, en cours de journée.

Les quatre départements francs-comtois ont été placés en vigilance jaune « vent violent » demain jeudi, entre 3 heures du matin et 14h demain après-midi.  On attend des rafales de vent pouvant atteindre 60 à 80 km/h. Soyez attentifs dans vos déplacements et aux objets pouvant être projetés par les rafales. Plus d’informations sur : https://vigilance.meteofrance.fr/fr/jura