Choix du secteur :
Se connecter :
 

Le coach Valentin Guichard et Jura Sud ont trouvé un accord. Celui que l’on disait en partance vers d’autres horizons poursuivra son engagement avec le club jurassien la saison prochaine. Les trois années qu’il a passées sur le banc jurasudiste ont  été concluantes. La dernière saison s’est terminée à la 4è place du championnat de national 2. Le club exprime sa satisfaction et lui souhaite, avec son staff, la même réussite la saison prochaine.

Selon les informations publiées par le site « foot national », Valentin Guichard, l’entraîneur de Jura Sud, intéresse le club de Toulon, qui évolue également en national 2. Le jeune technicien jurassien de 33 ans est arrivé à la tête de cette formation durant l’été 2021. Il avait succédé à Pascal Moulin. Les bons résultats qu’il a obtenus avec son équipe ont forcément suscité des convoitises. Selon toujours cette même source, l’AS Cannes a également exprimé son intérêt. Affaire à suivre.

Dans le cadre de la 18è journée de championnat en national 2, Jura Sud reçoit Evian Thonon ce vendredi soir à Molinges. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 19h. Au classement, avec 24 points, les Jurassiens apparaissent en septième position. Avec ses 19 points, l’adversaire pointe à la neuvième place.

 

Le club de football de Jura Sud annonce la venue d’un renfort pour clore cette saison 2023/2024 en national 2. Ainsi, Mohamed Guilavogui rejoint l’effectif de Valentin Guichard. Le footballeur arrive du Puy 43. Ce samedi, les Jurasudistes (4ès) vont tenter de confirmer leur excellente entame d’année 2024 en s’imposant face à Aubagne, le leader. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 16h à Molinges.

Pour son premier match de l’année 2024, Jura Sud s’est imposé hier. Les hommes de Valentin Guichard sont allés gagner à Bourgoin Jallieu. Ils ont vaincu leur adversaire sur le score de 2 buts à 1. Au classement très provisoire de cette 13è journée de championnat en national 2, les Jurassiens remontent à la 3è place, mais il faut attendre l’épilogue de toutes les rencontres pour apprécier cette performance.

Le club de Jura Sud Foot a annoncé hier la signature de Raouf Mroivili. Ce milieu de terrain âgé de 24 ans était sans club cette saison. Le franco-comorien est notamment passé par les réserves de l’OM, l’AS Monaco et Guingamp. Raouf Mroivili avait signé un contrat professionnel avec le FC Metz en 2019 avant d’être prêté au RFC Seraing, en Belgique, puis de jouer la deuxième partie de saison l’année dernière avec le Bourges Foot 18 en National 2.

Le FC Sochaux Montbéliard s’est qualifié pour le 8è tour de la Coupe de France de football hier soir. Les hommes de Oswald Tanchot se sont imposés sur le score de 2 buts à 1 face à Jura Sud, à Bonal. Les Jurassiens ont ouvert la marque à la 19è minute de jeu. Avant que Sochaux revienne au score, à la 37è minute par Daho, et prenne l’avantage à la 60è par Hoggas. Les Lionceaux connaîtront leur futur adversaire à l’issue de la rencontre de dimanche entre Forbach et Geispolsheim.

On dispute ce week-end le 7è tour de la Coupe de France. Quatre clubs francs-comtois sont encore en lice : Jura Sud, le FC Sochaux Montbéliard, Pontarlier et Jura Dolois. La compétition débute dès ce soir avec la confrontation opposant le FC Sochaux Montbéliard, qui dispute le championnat de national,  à Jura Sud, qui évolue en national 2, et qui a l’habitude des jolis parcours dans cette compétition. Le coup d’envoi du match sera donné à 19h30 au stade Auguste Bonal.

Les autres matches

FC Mulhouse (R1) - Jura Dolois (N3) ( samedi à 18h30)

Colmar (N2) - Pontarlier (N3) ( samedi à 18h)

 

Jura Sud va tenter de décrocher sa première victoire de la saison en national 2. Ce vendredi soir, les hommes de Valentin Guichard (10ès) se déplacent à Le Puy (3è)  pour le compte de cette 3è journée de championnat. Les Jurasudistes restent sur deux matches nuls, face à Aubagne et Cannes. Le coup d’envoi de la rencontre de ce soir sera donné à 19h.

Alors que de fortes chaleurs sont attendues en France, la vigilance est de mise pour se protéger au mieux. En pleine préparation, en vue de la reprise des championnats, les clubs de football de la région et leurs préparateurs physiques mettent tout en œuvre pour assurer les séances d’entraînement et les matches amicaux dans la plus grande sécurité. Rencontre avec Paul Grappe, préparateur de la performance à Jura Sud.

Avec son collègue Gérémy Gauberti, Paul Grappe a mis en place une stratégie spécifique en vue des échéances à venir. Pas question de prendre le moindre risque, qui pourrait avoir des conséquences sur la santé des joueurs et la compétitivité du groupe. Petite consolation, le club débutera ce lundi  sa sixième semaine de préparation. L’intense période de préparation physique, durant laquelle les organismes sont fortement sollicités, étant passée, la charge d’entraînement est désormais moins importante et les joueurs plus préservés. « Notre objectif est  d’abord de régénérer les corps après cette préparation conséquente. Par ailleurs, nous allons nous efforcer de bien placer nos séances d’entraînement. Nous optons pour des séances très tôt le matin ou plus tard le soir. Dès que les rayons du soleil seront moins forts » explique le technicien.

Boire et s’alimenter

La déshydratation fait l’objet de toutes les attentions. Les joueurs sont invités à boire très régulièrement après un effort physique. Par ailleurs, les membre de l’équipe sont pesés avant et après une séance d’entraînement. « Si un joueur a perdu 1,5 kilo entre les deux pesées, il devra boire l’équivalent de deux litres d’eau dans les six heures qui suivent ». Les deux spécialistes sensibilisent également les joueurs à ce qu’ils appellent « les facteurs invisibles ». « La récupération est ultra importante. Cela passe par un sommeil de qualité, une bonne hydratation post-séance et une nutrition de qualité, avec la prise de repas équilibrés, avec l’apport en protéine, lipide et glucide, qui sont des éléments importants ».

La reprise de la saison se précise. Le groupe national 2 reprendra officiellement la compétition le 26 août, à 18h, face à Grasse, sur le stade de Moirans-en-Montagne.

L'interview de la rédaction / Paul Grappe, préparateur physique