Choix du secteur :
Se connecter :
 

Il y a du handball ce vendredi soir. A trois journées de la fin, le Grand Besançon Doubs dispute un match des plus importants pour son maintien en ProLigue. Cet épilogue heureux passe notamment par une victoire au palais des sports Ghani Yalouz. Le groupe de Benoit Guillaume  (13è) doit battre son adversaire de ce soir, Cherbourg. La mission s’annonce périlleuse puisque les visiteurs sont deuxièmes au classement. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 20h15.

Arrivé de Pau-Billère en 2019, Brice Aillaud portera encore les couleurs bisontines la saison prochaine. Il s’est engagé pour une saison supplémentaire avec le Grand Besançon Doubs Handball. Aillaud est présenté comme un des piliers de la défense bisontine. Avec 97 buts inscrits en 26 matchs, l’arrière gauche a également montré de belles compétences offensives.

Le Grand Besançon Doubs Handball tient sa deuxième recrue. Après quatre années passées au Cercle Paul Bert Rennes handball, dans le championnat de nationale 1, Gauthier Morvan ( 21 ans/182 cm/80 kg) rejoindra la  saison prochaine le club bisontin. Le jeune handballeur a paraphé un contrat jusqu’en 2024.Il officiera au poste d’ailier gauche.

Après quatre saisons au club, Tino Franic quitte le Grand Besançon Doubs Handball en  fin de la saison. Arrivé en provenance du centre de formation de Tremblay-en-France lors de l’exercice 2018-2019, il aura participé à la remontée de la formation bisontine  en ProLigue dès sa première saison. Blessé à plusieurs reprises, l’arrière droit, a su revenir à la compétition. Il est l’auteur de 55 buts inscrits en 58 matches en ProLigue.

A quatre journées de la fin du championnat, le GBDH (13è) se déplace à Sélestat (4è) ce vendredi soir. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 20h30. Le groupe de Benoît Guillaume a absolument besoin de points pour espérer pouvoir continuer à évoluer à ce niveau la saison prochaine.

Vendredi 29 avril , l’ESBF affronte l’équipe de Celles sur Belles à Niort. Malgré un avantage au classement pour l’ESBF (4éme), le coach Sébastien Mizoule reste sur ses gardes pour cette rencontre, “Ca va être un match compliqué”.  Selon lui, l’équipe de Celles sur Belles joue son maintien au classement et ne se laissera pas abattre..
De plus, il ajoute qu'après une semaine sans compétition,l'équipe peut perdre sa dynamique de jeu. 


Des joueuses accomplies à Celles sur Belles

Le coach Mizoule, connaît la qualité de jeu des joueuses de Celles sur Belles, qui dispose d’un effectif riche. Il cite par exemple Perrine Petiot (demi-centre) , qu’il à lui-même entraînée à Nîmes, Lesly Briemant (ailière droite) comme une fille d’expérience et Sara Da costa (arrière droit) avec une très bonne technicienne.  Disposant de telles informations, le coach annonce qu’il faut prendre ce match et cette équipe aux sérieux.

L'interview de la rédaction / Sébastien Mizoule ( coach de l'ESBF) 

 

Après deux saisons à Besançon, Adréa Prohaska a décidé de quitter le Grand Besançon Doubs Handball en fin de saison. Avec 53 buts inscrits en 52 matches, l’ailier droit bisontin a rapidement su répondre aux exigences du championnat de Proligue. Les dirigeants du GBDH lui souhaitent le meilleur pour la suite de sa carrière.

 Hier soir, dans le cadre de la 26è journée de ProLigue, après avoir mené au score durant 58 minutes, les handballeurs bisontins ont vu leur adversaire revenir à la marque. A l’issue du temps réglementaire, les deux formations se sont quittées sur le score de 28 partout.

Ce vendredi à 20h15, au Palais des Sports, le Grand Besançon Doubs Handball reçoit Nice dans le cadre de la 26è journée de championnat en ProLigue. A cinq journées de la fin, le club bisontin devra se montrer à la hauteur et ne pas passer à côté des points de la victoire pour s’éloigner de la zone rouge.

Le Grand Besançon Doubs Handball indique dans un communiqué de presse que Adrien Claire prolonge pour deux saisons supplémentaires son engagement. Avec 108 buts en 25 matches, il est devenu un des piliers offensifs du groupe de Benoît Guillaume. A l’issue de cette nouvelle échéance, il atteindra la barre symbolique des 10 saisons sous les couleurs de la formation bisontine.