Choix du secteur :
Se connecter :

Haut-Doubs : Pascal Robbe, au service du football amateur. Un vrai passionné altruiste

Publié le 07 Jui. 2024 à 08:06
Tags: sports | Football | fc lac remorayvaux | football amateur |
Lecture: min
Haut-Doubs : Pascal Robbe, au service du football amateur. Un vrai passionné altruiste Pascal Robbe et son personnage de Odoobix

Il fait partie de ces bénévoles passionnés qui sont totalement dans l’esprit de ce que devraient être le football et le sport. Tout en conservant un esprit compétitif intelligent. Cet homme engagé, depuis peu speakeur au stade Paul Robbe, porte fièrement les couleurs du FC Lac Remoray-Vaux. A quelques jours de l’Euro, et alors que l'actualité nous rappelle que ce sport est grangréné par argent, Plein Air a voulu tirer son coup de chapeau à Pascal Robbe, ce haut-doubiste, passionné, blagueur et altruiste, supporteur invétéré de l’AS Saint-Etienne.

Pascal, c’est le fair-play, la bonne humeur, la convivialité et le plaisir de partager son amour du ballon rond. Pascal Robbe, c’est au moins 20 heures quotidiennes consacrées au football, en plus de son travail d’infirmier, sur le territoire du Lac Saint-Point. « Merci à mon épouse qui supporte tout cela » admet-il. Pascal, c’est un investissement gratuit au service du football amateur pour ses équipes et les autres qui, chaque week-end, viennent fouler les terrains de Vaux-et-Chantegrue et Labergement-Sainte-Marie. Enfin, Pascal, c’est aussi celui qui est capable d’aller mettre l’ambiance, à Levier, dans un tournoi de U7, comme sur une compétition de U13 ou U15. S’investir sans compter, tel est le leitmotiv de ce bénévole incontournable. Altruiste, il n’oublie pas de citer la quinzaine de membres de son comité d’administration, qui œuvre également à ses côtés.

L'interview de la rédaction : Pascal Robbe



Les gros sous du monde professionnel

On est bien loin des déboires de Kylian MBappé à Paris ou de son transfert astronomique au Real de Madrid. Et ce n’est pas faire preuve de démagogie que de le dire. Au FC Lac Remoray-Vaux, organiser les matches du week-end, encadrer et bichonner les 260 licenciés, s’assurer du bon fonctionnement des infrastructures, gérer la buvette, … sont autant de priorités que Pascal Robbe et son équipe de bénévoles doivent assumer. Ici, un sou est un sou et seules les actions lucratives permettent de maintenir une activité. On oublie les droits  TV, et le milliard d’euros attendus par la ligue de football pour la saison prochaine. Il faut, chaque année, trouver les ressources nécessaires pour faire vivre le club. Actuellement, la recherche de fonds et les dossiers à remplir pour surmonter les obstacles administratifs pour la rénovation du stade de Labergement-Sainte-Marie mobilisent beaucoup de temps et d’énergie. « On n’a pas besoin de beaucoup d’argent, mais il faut en trouver quand même. C’est vrai que par rapport aux clubs de Ligue 1, on est désavantagé. On manque d’aides » termine le bénévole.

L'interview de la rédaction : Pascal Robbe

Les U15 en finale

Ce combat de tous les instants,  pour que le sport amateur perdure, n’empêche pas les performances sportives. Ce samedi matin, les U15 de l’entente sportive Lac Remoray-Vaux et Château de Joux disputeront la finale de la coupe départementale. A cette occasion, les jeunes haut-doubistes affronteront Quatre Monts. Le coup d’envoi du match sera donné, à 10h, à Gennes. De nombreux supporters devraient faire le déplacement.

Dernière modification le vendredi, 07 juin 2024 09:13