Choix du secteur :
Se connecter :
 

La Ville de Pontarlier reprend ses réunions de quartiers. Patrick Genre et son équipe vont à la rencontre des Pontissaliens pour aborder avec eux les sujets qui les préoccupent et qui concernent la gestion municipale.  Pour une meilleure préparation de ces réunions, les participants  peuvent déposer dès à présent leurs observations et suggestions dans l'urne installée dans le hall de l'Hôtel de Ville.

Les plannings des réunions est le suivant ( chaque rencontre débutera à 20h) :

Mardi 7 septembre - Salle Morand : Centre
Jeudi 16 septembre - Ecole Pergaud : Castors-Bois de Doubs
Mardi 21 septembre - Salle de réunion de l'ancienne école des Etraches : Les Etraches
Mardi 28 septembre - Ecole Cordier : Côté Larmont
Jeudi 7 octobre - Salle Morand : La Chapelle
Mardi 19 octobre - Ecole Joliot-Curie : Longs-Traits-Planchants

La Ville de Pontarlier lance un appel à projets pour 2022 à toutes catégories d’organismes intéressés par une action dans le champ de la politique de la ville : associations, établissements publics, entreprises, collectivités… Les projets doivent s’intégrer dans le cadre de quatre piliers du contrat de ville. A savoir : le développement économique et l’emploi, la cohésion sociale, le cadre de vie et le renouvellement urbain et les valeurs de la République et de la citoyenneté.

Pour télécharger le dossier, il suffit de se rendre sur le site internet de la ville : www.ville-pontarlier.com Puis, cliquez sur les rubriques : vivre à Pontarlier – cohésion sociale et solidarités – contrat de ville 2015-2022 et appel à projets.

Un dossier de demande de subvention devra être rempli pour chaque projet présenté et devra impérativement être retourné par voie électronique, au plus tard le 29 octobre prochain, délai de rigueur, à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Comme prévu, le tunnel de la Citadelle sera à nouveau ouvert à la circulation ce mercredi 1er septembre. Les tests de sécurité ont convaincu les autorités. Rappelons que le tunnel a été fermé entièrement à la circulation durant les mois de juillet et août, pour permettre la réalisation d’importants travaux réglementaires, principalement en matière de sécurité incendie.

Ainsi, les anciens ventilateurs de désenfumage ont été remplacés par deux nouveaux, très puissants. En cas d’incendie, les capacités d’extraction sont maintenant deux fois plus importantes. Une colonne sèche a été installée pour permettre aux pompiers de brancher directement leur lance à incendie. Le revêtement de la chaussée et le trottoir ont été rénovés, le système électrique remis à niveau et les éclairages passés en LED pour des économies d’énergie.

C’était une belle journée sportive ce samedi à Besançon. Après de nombreux mois d’inactivité, en raison de la pandémie, la ville de Besançon et l’office municipale des sports ont choisi de donner la possibilité aux clubs sportifs du territoire de montrer toute la gamme de leur savoir-faire et de retisser du lien avec la population locale. Une soixantaine d’associations a répondu présent. Gymnase Bersot, complexe Léo Lagrange, Piscines Mallarmé et Port Joint, Malcombe,… , de nombreux sites accueillaient le public. Les pratiques étaient nombreuses : lutte, boxe, musculation, haltérophilie, volley-ball, basket, plongée, gymnastique, … . L’offre sportive est riche à Besançon et chacun peut y trouver son compte.

SPORT BESANCON 17 GYM GRS

Des bénévoles et professionnels satisfaits

Il n’y a pas de doute, les responsables et techniciens des clubs sportifs bisontins engagés dans cette journée avaient le sourire. Si certains auraient aimé que la Ville communique davantage, tous se félicitent de cette initiative. Une journée heureuse qui permet de sensibiliser et d’informer le grand public. Parfois, ce sont les anciens licenciés qui sont venus confirmer leur retour, mais parfois, souvent même,  des petits nouveaux sont apparus. « On a fait le plein » confirme Patrick Mazzolini, le vice-président du club de gym la Saint-Claude. Même enthousiasme à la piscine Mallarmée, où le club de plongée reprenait vraiment son activité après neuf  mois d’interruption. « On fait découvrir notre passion » explique Jean-Marie, ravi de pouvoir transmettre ses connaissances aux petits comme aux grands. Cédric Ambs, le responsable technique du Besançon Volley-Ball est rassuré également. D’autant plus que les Jeux Olympiques de Tokyo et le sacre de l’équipe de France ont suscité de l’intérêt chez de nouveaux jeunes, désireux de découvrir ce sport collectif.

 

SPORT BESANCON 15

Le pass sanitaire

Le reportage de la rédaction

A compter de lundi, le pass sanitaire sera de rigueur lorsque l’on pratique une discipline sportive en club. Pour le boxeur Morrad Hakkar, « c’est le seul moyen de pouvoir reprendre une activité normale. Il faut respecter les décisions de la République ». Au club de gymnastique rythmique et Sportive, on se fait du souci. « Certaines pratiquantes pourraient ne pas reprendre.  Leurs familles étant  encore indécises sur le bienfait du vaccin » explique cette maman bénévole.  « Dès lundi, nous devons nous conformer à la réglementation » confirme Abdel Ghezali, 1er adjoint à la Ville de Besançon et responsable des sports. Et de conclure : « nous sommes aux côtés des associations pour les accompagner au mieux dans la mise en place de cette obligation ».

SPORT BESANCON MORRAD HAKKAR

Comme le dit le vieil adage « toutes les bonnes choses ont une fin ». Plus que quelques jours pour profiter des derniers instants de vacances. A compter de lundi, la France va reprendre une activité on ne peut plus normal, après deux mois de farniente. Entre fatalisme et raison, les derniers vacanciers ne veulent pas manquer un seul instant de plaisir. La rédaction en a rencontré quelques-uns à Nans-Sous-Sainte-Anne, dans la vallée du Lison, où la source éponyme donne des forces à quelques jours d’une nouvelle échéance, beaucoup moins réjouissante.  

 

SOURCE DU LISON

En adulte responsable, tout le monde se fait une raison. Certes, l’idée de présenter son passe sanitaire, de porter le masque ou encore de supporter le patron et ses collègues font guère plaisir . Mais comme le dit Guy, « de toute façon, on n’a pas le choix ». Chez les étudiants également, on profite de ces derniers instants estivaux. A l’image d’Ema et de ses petits camarades, on espère retrouver une vie étudiante « normale », avec des cours en présentiel et de vrais moments de camaraderie sur les campus bisontins. Enfin, chez les adolescents, si l’on en croit Tom, la rentrée n’est pas une si mauvaise chose. Après ces deux mois de coupure, l’idée de retrouver les copains et les profs ne déplaît pas. Bien au contraire.

 

LISON SOURCE

Le reportage de la rédaction

Depuis la semaine dernière et pour une durée d'un mois, la deuxième tranche des travaux de la rue de Salins, entre la rue Jean Mermoz et la rue Antoine Patel, est en cours à Pontarlier. L’opération se décline en quatre temps.  Cela concerne la réfection des trottoirs, des pistes cyclables et de la voirie.  La ville précise qu’un alternat de la circulation sera parfois nécessaire et le stationnement sera ponctuellement interdit dans les zones de travail. Néanmoins, les accès aux commerces sont maintenus.

NAISSANCES

13/08/2021 – Léontine de Vincent ARTHAUD, assistant social et de Sophie PAGNIER, cadre agroalimentaire.

12/08/2021 – Paul de Patrice BOURIOT, agriculteur et de Caroline LARCELET, agricultrice.

15/08/2021 – Samuël de Joël ROUSSEAU, maçon et de Sarah GODOT, stagiaire de la formation professionnelle.

16/08/2021 – Célia de Thomas DORNIER, gendarme et de Amélie HAUBRY, soigneuse animalière.

14/08/2021 – Maxence de Vincent BOUHELIER, agriculteur et de Morane PRUD’HON, agricultrice.

16/08/2021 – Mariya de Samy ZEBBICHE, vendeur et de Doriane WELKER, sans profession.

16/08/2021 – Clémence de Simon DEFRASNE, responsable de service technique et de Audrey VAUCHY, auxiliaire puéricultrice.

14/08/2021 – Lilia de François KECHIDI, horloger et de Léana ORLANDO, décoratrice en horlogerie.

12/08/2021 – Malone de Nicolas FERREIRA, monteur sanitaire et de Sabrina COURREJOU, sans profession.

15/08/2021 – Eva de Quentin VILLEQUENAULT, chauffagiste et de Fanny ROUSSEAU, agent d’entretien.

16/08/2021 – Milan de David BOLARD, menuisier et de Victoria DEFRASNE, esthéticienne.

18/08/2021 – Judith de Etienne DARGAUD, technicien chauffage et de Julie CUCHE, secrétaire de mairie.

18/08/2021 – Matéo de Grégory GERARD, ouvrier et de Melody LECLERC, agent d’accueil.

18/08/2021 – Oscar de Nicolas PACHECO, responsable d’atelier et de Hélène THUILLIER, technicienne en laboratoire horloger.

20/08/2021 – Eva de Puttirat VEAL, responsable contrôle métrologie et de Christine KLEIM, comptable.

19/08/2021 – Héloïse de Maxime FAIVRE, ouvrier et de Angélique ROCHEMONT, sans profession.

DECES

13/08/2021 – Jean DORNIER, 88 ans, retraité, domicilié à Les Gras (Doubs), époux de Christiane GATELOUP.

15/08/2021 – Bernadette GRANDVUILLEMIN, 82 ans, retraitée, domiciliée à Houtaud (Doubs), épouse de Claude D’HOUTAUD.

16/08/2021 – Odile DROMARD, 79 ans, retraitée, domiciliée à Ouhans (Doubs).

17/08/2021 – Manuel DUARTE MACHADO, 58 ans, concierge, domicilié à Noël-Cerneux (Doubs), époux de Dounia RHAZAL DUARTE MACHADO.

17/08/2021 – Simonne GLASSON, 95 ans, retraitée, domiciliée à Le Russey (Doubs), célibataire.

19/08/2021 – Vincentine PEZZOLI, 72 ans, retraitée, domiciliée à Levier (Doubs), veuve de Henri JACQUES

NAISSANCES

04/08/2021 – Gabin de Julien VIAL, chauffagiste et de Laura TORRIGIANI, secrétaire dentaire.

07/08/2021 – Robin de Vincent MONNIER, agriculteur et de Marie BURLET, infirmière.

07/08/2021 – Eliott de Marc POULET, électricien et de Aurore PELLEGRINI, kinésithérapeute.

09/08/2021 – Jonas de Laurent LUDWIG manager en gestion de l’offre et de Peggy LANDRY, spécialiste orientation clientèle.

09/08/2021 – Mélyssa de Sébastien PAPELOUX, directeur adjoint et de Cloé TUBARO, caissière.

08/08/2021 – Elina de Benjamin LECOQ, ouvrier en bâtiment et de Vanessa ECARNOT, responsable en laboratoire.

08/08/2021 – Julia de David DUTRUEL, agent de sécurité et de Carol-Ann DE MOLO, agent de sécurité.

07/08/2021 – Alix de Arnaud GEORGE, agriculteur et de Mathilde VALLET, infirmière.

09/08/2021 – Elyan de Doryan ATALLAH, boulanger et de Noelia RODRIGUEZ DELGADO, vendeuse.

09/08/2021 – Roxane de Julien COURTEILLE, infirmier et de Hélène PIEDNOIR, infirmière.

10/08/2021 – Mila de Vincent PICAUD, livreur et de Eloise BOICHOT, infirmière.

11/08/2021 – Yzana de Yassine BOUFRAYOUA, cariste et de Fanny MARECHAL, sans profession.

12/08/2021 – Laura de Fabien ANTOINET, chef de projet et de Laurine VERNIER, sans profession.

11/08/2021 – Mélia de Jimmy RIÈS, chargé de projet packaging et de Christelle FECOURT, technicienne en biologie.

DECES

08/08/2021 – Lucia SALVI, 80 ans, retraitée, domiciliée à Pontarlier (Doubs), veuve de Michel NICOD

10/08/2021 – Michel BERQUET, 79 ans, retraité, domicilié à Foncine-Le-Haut (Jura), époux de Marie-José METRA.

12/08/2021 – Liliane LHOSPIED, 85 ans, retraitée, domiciliée à Vaux-et-Chantegrue (Doubs), veuve de Jean ALBERT.

12/08/2021 – Maurice COQUET, 64 ans, retraité, domicilié à Pontarlier (Doubs), célibataire. 12/08/2021 – Michel PRÉVALET, 94 ans, retraité, domicilié à Levier (Doubs), époux de Juliette POURCHET.

12/08/2021 – Raymond HUMBERT, 95 ans, retraité, domicilié à Pontarlier (Doubs), veuf de Odile MOREL.

12/08/2021 – Anne FAIVRE, 90 ans, retraitée, domiciliée à Charquemont (Doubs), veuve de Norbert PERRENOUD

Lors du conseil municipal du 30 septembre prochain, la Ville de Besançon proposera le versement dune subvention de 10.000 euros à l’association « Pompiers de l’urgence internationale ».

Cette ONG française de solidarité internationale porte secours aux populations dans des situations de catastrophes naturelles ou humanitaires. C’est donc dans le cadre des incendies qui touchent de nombreux pays du pourtour méditerranéen : Italie, Grèce, Turquie, Algérie, Espagne et ceux du pourtour de la mer Adriatique : Bosnie, Croatie que cette aide sera accordée.

Dans ce même communiqué de presse, Anne Vignot explique que « les conditions météorologiques : chaleurs extrêmes, faibles taux d’humidité dans l’air, très peu de précipitations, parfois en plus des vents violents, et une végétation sèche sont propices aux incendies ». Et de conclure : « Avec le dérèglement climatique lié aux activités humaines, ces périodes favorables aux incendies seront malheureusement de plus en plus fréquentes. Anticiper, s'adapter et lutter ce sont les objectifs que s'est fixés la Ville de Besançon vis à vis du dérèglement climatique. Il est urgent de changer notre modèle de société afin de ralentir le rythme de la surchauffe planétaire ».

Pour être en conformité avec la législation en vigueur, la Communauté de Communes du Grand Pontarlier va procéder au retrait de tous les bacs de collecte des ordures ménagères qui ne sont pas équipés d’une puce d’identification. Rappelons que ce système est obligatoire. Il permet de facturer le coût du service aux usagers  à partir du nombre de levées. Ces équipements, qui sont encore trop souvent proposés lors des ramassages, doivent disparaître.  Ainsi, au cours du mois d’août, une opération sera menée pour remédier à cette situation.

Si vous êtes concerné, nous vous invitons à prendre contact avec le service OM par téléphone au 03 81 38 81 74 ou par courriel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. afin qu’un nouveau bac puisse vous être livré.