Choix du secteur :
Se connecter :
 

La dernière partie des travaux de démolition des anciens immeubles du quartier Brûlard à Besançon, plus communément appelé le quartier des 408, se poursuivent. Cette dernière ligne droite a débuté en ce mois d’octobre et la fin de la démolition proprement dite interviendra à la fin de l’année.

batiment 408 demolition DD

Il s’agit de la démolition des poteaux, poutres et planchers, par la technique du grignotage à la pince. Les deux cages restantes du bâtiment 29, la chaufferie et le bâtiment 15/27 sont concernés.Les travaux se poursuivront de janvier 2022 à fin mars par le profilage, la remise en état des sols et les engazonnements. Rappelons que le coût global des travaux de déconstruction s’élève à près de 10 millions d’euros.

La Ville de Morteau continue de mettre à l’honneur sa jeunesse. Après avoir consulté les associations sportives et culturelles, ainsi que les entreprises et commerces de la cité, elle a choisi de faire un focus sur neuf jeunes gens qui se démarquent par leur mobilisation dans différents domaines : la musique, le cinéma, le sport, l’art, …

Les neufs portraits sont exposés sur les grilles de l’école du centre. Les passants peuvent découvrir les portraits des jeunes et lire la présentation que chacun d’eux a rédigé pour expliquer son parcours.

Comme l’explique Martial Bournel-Bosson, conseiller délégué à la jeunesse, « pour la municipalité et la commission jeunesse, les jeunes sont au centre des préoccupations. Ils représentent l’avenir. Valoriser leurs talents, leur implication, leur parcours nous tient à cœur ».

L'interview de la rédaction

Naissances

06/10/2021 – Ndèya de Franck MARANDIN, ouvrier forestier et de Ami NDIAYE, assistante maternelle.

06/10/2021 – Ismael de Hassan FAKHOUR, vendeur et de Chaimae ALLAOUI, sans profession.

07/10/2021 – Ambre de Nicolas PAGET, horloger et de Elise BAILLY-BASIN, technicienne de surface.

08/10/2021 – Issa de Ousmane HANE, serveur et de Dorine DUTRIEUX, assistante socio-éducative. 09/10/2021 – Charlotte de Pierre PETITCLERC, ouvrier et de Elise DESCATOIRE, infirmière puéricultrice.

09/10/2021 – Luanna de Théo JACQUEMOT, charpentier et de Anicia PAQUELIER, assistante responsable de secteur.

09/10/2021 – Aaron de Clément CHAUVIN, couvreur zingueur et de Océane TOURNIER, infirmière. 08/10/2021 – Livia de David CARVALHEIRO, boucher et de Jennifer SOUTO, préparatrice en pharmacie.

10/10/2021 – Léana de Maxime GARNACHE-BARTHOD, chef d’équipe et de Julie CUENOT, hôtesse d’accueil.

10/10/2021 – Lorys de Sébastien MATHIEU, facteur et de Marie BERGER, factrice.

10/10/2021 – Elie de Tom HUGUES-DISSILE, chef de chantier et de Elodie BILLOD, acheteuse. 12/10/2021 – Naomi de Tou LO, chef d’équipe et de Ong VANG, mère au foyer.

10/10/2021 – Mathis de Wilfried JEANNEAU, représentant de Lucie POGGIOLI, sans profession. 12/10/2021 – Théa de Tristan GUENAT, charpentier et de Pauline VERNEREY, coiffeuse.

13/10/2021 – Gabin de Dylan DHÔTE, infirmier anesthésiste et de Marine GAUDET, esthéticienne. 12/10/2021 – Maona de Steven DENORÉAZ, constructeur horloger et de Angélique CORREIA, aide comptable.

13/10/2021 – Giulia de Dominique ROUSSELET, boulanger et de Elodie ARDIET, assistante comptable. 16/10/2021 – Ayna de Damien BUISSON, agent de sécurité et de Fatiha ZEMOURI, réceptionniste trilingue.

14/10/2021 – Vicki de Julien CHABOD, ouvrier et de Mélanie MAZZOLENI, assistante maternelle.

Décès

08/10/2021 – Michel GARNACHE-CREUILLOT, 76 ans, retraité, domicilié à Pontarlier (Doubs), époux de Marie-Thérèse PÉRY.

11/10/2021 – Jeanne VAN, 91 ans, retraitée, domiciliée à Lemuy (Jura), épouse de Serge BOUILLE.

Avec la sortie progressive de l’épidémie de COVID, un afflux massif de personnes ayant besoin de renouveler leurs titres d’identité est constaté. Ce phénomène national incite la Mairie de Besançon à conseiller aux habitants d’anticiper au maximum leurs besoins.

Actuellement, il faut compter au moins deux mois pour obtenir une carte nationale d’identité ou un passeport. Un mois supplémentaire est le plus souvent à prévoir pour le traitement des demandes par les services de l’Etat et la fabrication des titres d’identité.  La cité comtoise indique que la prise de rendez-vous auprès du service concerné pour déposer son dossier est de cinq semaines environ.

Pour lutter contre le stationnement anarchique des poids lourds sur la bande d’arrêt d’urgence ou sur les surlargeurs de la RN 57, au niveau de l’échangeur de Planoise, la Ville de Besançon indique que des glissières de sécurité sur près de 2000 mètres linéaires seront déployées sur ce secteur. Selon la ville, l’implantation d’une glissière en avril dernier, qui empêchait physiquement le stationnement des poids lourds sur une longueur de 250 mètres, s’est montrée concluante. Les travaux débuteront en novembre prochain.

Dans le cadre de ses actions pour la sauvegarde de l’environnement, la Ville de Maîche vient d’équiper ses services municipaux d’un triporteur électrique. L’engin remplace un véhicule thermique. Il est utilisé  pour collecter les déchets dans les corbeilles mais aussi pour les travaux en lien avec les espaces verts, qu’il s’agisse du désherbage, de la taille ou des plantations.

La Ville de Maîche indique que cette action s’inscrit dans une politique plus globale de préservation de l’environnement et de réduction de son empreinte carbone. Elle tient également à préciser que l’achat du nouveau véhicule sort des usines d’une société spécialisée basée à la pépinière d’entreprises Technoland à Etupes.

Depuis 2010, la saucisse de Morteau est protégée par une indication  géographique protégée. Ce label reconnaît un savoir faire local et la garantie d’une traçabilité et d’une origine. Grâce à cette obtention, seuls les fabricants francs-comtois peuvent la produire. Valoriser, protéger, garantir, telles sont les trois grands piliers de cette IGP.

SAUCISSE MORTEAU ARCON

Quelques chiffres

161 élevages de porcs, 29 fabricants, 5131 tonnes de Morteau fabriquées à l’année, le produit est une valeur sûre de nos produits régionaux. Cuite, chaude, en apéritif, en plat principal, avec de la cancoillotte ou du Mont d’Or, … la saucisse de Morteau a trouvé sa place dans les cuisines et les palais gourmands. Ainsi, tout au long  de ce week-end, l’Association de Défense et de Promotion des Charcuteries et Salaisons IGP de Franche-Comté célèbre cet évènement. Elle profite de la présence du Summer Tour de biathlon sur le stade Florence Baverel d’Arçon pour organiser cet anniversaire. L’objectif est de promouvoir et faire découvrir ou redécouvrir ce produit sur sa terre natale.  A travers, une exposition pédagogique, des jeux, des dégustations, une borne interactive et des casques de réalité virtuelle, la saucisse de Morteau se découvre au grand public et auprès de ses consommateurs.

SAUCISSE MORTEAU 3 ARCON

 

Matthias Marc

Parce qu’elle est un produit de qualité, parce qu’elle se bichonne afin qu’elle puisse diffuser toute sa saveur et sa splendeur, la saucisse de Morteau se cuisine et se prépare. Ainsi, ce samedi, Matthias Marc, le Franc-Comtois de l’émission culinaire de M6 Tops Chefs, a fait le déplacement dans le Haut-Doubs pour réaliser en direct son plat signature : Gnocchis poêlés, cresson fermenté, condiment jaune d'œuf fumé, jus à la saucisse de Morteau. Demain, le grand chef du Haut-Doubs Jean-Michel Tannières lui emboitera le pas.

SAUCISSE MORTEAU

La saucisse de Morteau n’a pas fini de faire causer. La preuve, elle fait encore l’actualité ce week-end en Franche-Comté.

On écoute le reportage de la rédaction avec le public et Claire Le Grand, directrice de l’association de défense et promotion des charcuteries et salaisons IGP de Franche-Comté.

Dans un communiqué de presse, le CHU de Besançon fait savoir que les négociations avec l’opérateur ADIM Vinci, concernant la vente du site de l’hôpital Saint-Jacques, ont été arrêtées. Pourtant une promesse de vente avait été signée le 13 décembre 2019 entre le CHU et l’opérateur. Compte tenu de la complexité du chantier, ce dernier avait revu son offre d’acquisition à la baisse. Ce que le centre hospitalier bisontin n’a pas accepté. « D’une part parce qu’elle est très en deçà de l’offre initiale. D’autre part parce qu’elle comporte une nouvelle condition pouvant conduire à une seconde révision de prix à la baisse avant la fin de l’opération ».

Réaction d’Anne Vignot

Anne Vignot, Maire de Besançon, prend acte de l’arrêt des négociations. « Dans l’intérêt du CHU et de la ville de Besançon », Mme la maire « se dit prête à ouvrir des discussions avec la direction du CHU ». Elle « examinera la possibilité de porter directement, avec l’ensemble des acteurs partenaires, un nouveau projet urbain de qualité pour ce quartier ».

Le réseau France Services se développe dans le Doubs. Depuis le 1er octobre 2021, les maisons France services de Bouclans, Saône, Pays de Clerval, Hérimoncourt et Ornans ont ouvert leurs portes. Rappelons que chaque structure France services dispose au minimum de deux agents formés pour accueillir et accompagner les usagers dans leurs démarches avec, a minima, les neuf opérateurs partenaires suivants : ministère de l'Intérieur, ministère de la Justice, Finances publiques, Pôle emploi, Assurance retraite, Assurance maladie, la CAF, la MSA et la Poste.

Ainsi, des démarches comme l’immatriculation de véhicules, les demandes d’APL ou RSA, les demandes de permis de conduire, les formalités relatives aux impôts ainsi que l’accès à des services en ligne peuvent être réalisées dans ces structures avec l’aide des agents France Service ou en autonomie via des postes informatiques en libre service.

NAISSANCES

02/10/2021 – Tania de Francis BROCARD, employé et de Tiffany SELLIER, coiffeuse.

28/09/2021 – Loïs de Tristan BIZEUL, kinésithérapeute et de Florence AMEN, neuro psychologue.

01/10/2021 – Loïs de Anthony BAVEREL, couvreur et de Mathilde BAHY, préparatrice en pharmacie.

01/10/2021 – Anna de Mikaël PILPAY, électricien et de Emilie TEMPERE, assistante maternelle.

30/09/2021 – Livia de Julien TESSIER, employé de commerce et de Clémence ALDINGER-LANDBECK, buraliste.

03/10/2021 – Jeanne de Vivien DIDIER, policier et de Pauline GRIFNEE, infirmière.

01/10/2021 – Mathéo de Bruno BOSSARD, menuisier et de Marie CAHUZAC, assistante commerciale à l’export.

02/10/2021 – Yanis de Aissam BEN LAFKIH, technicien agroalimentaire et de Salma CHATER, sans profession.

04/10/2021 – Amjad de Nadhem FEZAI, assistant social et de Mounia EL BAHLOULI, agent de sécurité.

03/10/2021 – Célestin de Antoine RIGOLI, employé de scierie et de Marie BOBILLIER-MONNOT, pharmacien.

04/10/2021 – Elio de Romain BARRAUX, déclarant en douane et de Amandine SIMON, cuisiniste. 04/10/2021 – Matéo de Florian MANDELLI, contremaître et de Camille CLERC, assistante ressources humaines.

02/10/2021 – Emilien de Romain VOGELWEID, garagiste et de Alice MAGRIN, professeur des écoles.

05/10/2021 – Margot de Maxime MONNIER, électricien et de Emeline TROSSAT, laborantine.

04/10/2021 – Noé de Aurélien POLLET-VILLARD, chef de projet et de Maeva JANCART, assistante ressources humaines.

04/10/2021 – Tim de Yann PORTMANN, employé polyvalent et de Nadège NOEL, employée polyvalente.

02/10/2021 – Aubin de Brice BOLARD, chef d’agence et de Claire CHAUVIN, assistante administrative. 05/10/2021 – Lena de Michel PESEUX, metteur au point et de Julie BONNESS, infirmière.

05/10/2021 – Aliou de Mamadou DIAGA, technologue en denrées alimentaires et de Fatou NDIAYE, sans profession.

05/10/2021 – Victoire de Vincent HIBON, formateur et de Sylvia CAMACHO, opératrice en horlogerie.

06/10/2021 – Cécile de Clément COURTOIS, agriculteur et de Amandine JOUILLE, coiffeuse. 06/10/2021 – Romane de Olivier SCHERER, directeur de supermarché et de Estelle VERNET, directrice de supermarché.

05/10/2021 – Jane de Jérôme GALHARDO, réparateur ascenseuriste et de Manon JEANNINGROS, aide à domicile.

07/10/2021 – Liam de Jonathan STADEROLI, horloger et de Anaïs CLEMENT, agent territorial spécialisé des écoles maternelles.

06/10/2021 – Camille de Stéphane POURCHET, horloger et de Tiphaine GARDAVAUD, infirmière case manager.

06/10/2021 – Mateo de Loïc PORTAS, horloger et de Charline MILLARDET, éducatrice spécialisée.

DECES

01/10/2021 – Laurence COLLIGNON, 55 ans, assistante maternelle, domiciliée à Mouthe (Doubs), célibataire.

03/10/2021 – Marie-Claude FROIDEVAUX, 68 ans, retraitée, domiciliée à Dommartin (Doubs), épouse de Alain BERTRAND.

03/10/2021 – Jacqueline MAYA, 89 ans, retraitée, domiciliée à Pontarlier (Doubs), veuve de Raymond DUTOUR.

04/10/2021 – Marie-Louise CHAUVIN, 96 ans, retraitée, domiciliée à Doubs (Doubs) veuve de Roger MELET.

04/10/2021 – Roger JOLY, 87 ans, retraité, domicilié à Pontarlier (Doubs), époux de Jacqueline GLASER.

05/10/2021 – Colette RENAUD, 84 ans, retraitée, domiciliée à Grand’Combe-des-Bois (Doubs), veuve de Jean MAILLOT.

05/10/2021 – Daniel OUDOTTE, 73 ans, retraité, domicilié à Pontarlier (Doubs), époux de Murielle RONDELLI.

06/10/2021 – Louis DUBOURG, 68 ans, retraité, domicilié à Seloncourt (Doubs), veuf de Marie-Noëlle MENIGOZ.

08/10/2021 – Joaquim FERREIRA, 83 ans, retraité, domicilié à Pontarlier (Doubs), époux de Joaquina DE ALMEIDA E SILVA