Choix du secteur :
Se connecter :
 

Dans le cadre d’une politique nationale du ministère de l'Intérieur, la police nationale bisontine propose une formation à destination des élus locaux de plus en plus confrontés à des situations d’agressivité physique ou verbale, émanant de leurs concitoyens. En 2020, 1270 agressions sur des élus ont été recensés en France.

Ainsi, s’inspirant de certaines pratiques des négociateurs du raid, le commandant Katell Gestin et le Brigadier Chef de police Emmanuel Pin assurent une formation de 3 heures pour transmettre les bonnes attitudes à adopter pour « faire redescendre une tension » et maîtriser une situation en toute sécurité. Autrement dit, savoir adapter sa communication verbale et non verbale. Tout un savoir-faire et savoir-être qui permettent de désamorcer une situation de crise.

Jeux de rôle

Dernièrement, des élus de Seloncourt et Vieux-Charmont ont suivi cette formation. Une demande identique a également été formulée par la municipalité d’Arbouans. Ce sont à  travers des moments d’échanges et de jeux de rôle sur des thèmes du quotidien que les informations sont diffusées.

Une formation à destination d’autres publics

Comme l’explique le Commandant Katell Gestin, d’autres professions et personnels exerçant dans des établissements accueillant du public ( éducation nationale, Pôle Emploi, …) peuvent également être sensibilisés à ces pratiques. Les organismes ou leurs responsables désireux d’en savoir davantage peuvent contacter la police nationale bisontine via l’adresse mail suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L'interview de la rédaction