Choix du secteur :
Se connecter :
 

Après une année blanche l’année dernière, la station de Métabief retrouve des couleurs en ce début de saison hivernale. Le week-end dernier marquait le lancement officiel des sports de glisse dans la petite station du Haut-Doubs. Un « top départ » qui a rencontré l’intérêt escompté. Le public a répondu présent.

Il faut bien avouer que les conditions sont des meilleures. La neige est présente pour le plus grand bonheur du gestionnaire de la station et de ses équipes, des commerçants, des locaux et bientôt des touristes. Philippe Alpy, le président du syndicat mixte du Mont d’Or, qui gère le site de Métabief, ne cache pas sa satisfaction et entrevoit de belles vacances de Noël dans le Haut-Doubs. Ce qui ne serait pas arrivé depuis plusieurs saisons. Preuve que cette saison 2021/2022 démarre sur les chapeaux de roue, le nombre de forfaits annuels vendus bat des records. Il ne reste plus qu’à espérer que Dame Météo soit au rendez-vous et que la situation sanitaire ne vienne pas perturber cette belle dynamique. Rappelons que le passe sanitaire et le masque sont obligatoires pour accéder aux plaisirs de la glisse.

L'interview de la rédaction : Philippe Alpy (Président dy syndicat Mixte du Mont d'Or)

 

Dole Tourisme vous propose de partir à la découverte de la Ligne des Hirondelles. Une sympathique excursion ferroviaire, jalonnée de splendides paysages de Dole à Morez. Huit dates sont prévues. Elles sont réparties sur les mois de janvier, février et mars. Cette année, à l’occasion de la Coupe du Monde de ski de fond qui se tiendra du 14 au 16 janvier prochain à Prémanon, une formule spéciale est proposée. Les réservations sont possibles à compter du lundi 10 décembre. Renseignements et réservation au 03.84.72.11.22

Jusqu’au 22 décembre, à l’occasion du 3è anniversaire du commissariat du secteur de Planoise, la direction départementale de la sécurité publique du Doubs organise un concours de dessin sur le thème « dessine ta police ». Il s’adresse aux enfants des classes de CP au CM2 ou habitants sur le quartier de reconquête républicaine du quartier.

Des petits lots sont à gagner pour les meilleurs dessins de chaque catégorie scolaire. Les jeunes participants sont invités à venir accrocher leurs créations sur le sapin du secteur du commissariat, 6 avenue du parc à Besançon. Procurez vous les documents nécessaire. Que les meilleurs gagnent.  

La station de Métabief annonce qu’en raison du redoux de ces derniers jours, elle ne pourra pas ouvrir son domaine skiable ce week-end. Néanmoins, le personnel « reste mobilisé pour proposer une ouverture dès que les conditions d’enneigement le permettront » ajoute-t-elle.

La Communauté de Communes Champagnole-Nozeroy Jura fait savoir que suite aux récentes chutes de neige qui ont eu lieu sur le territoire, une partie des pistes de ski de fond du domaine nordique de la Haute-Joux est ouverte depuis ce mercredi 1er décembre. Les skieurs peuvent  ainsi accéder aux pistes suivantes :

Au départ de « La Bourre », 3 pistes seront ouvertes :  la Patte d'Oie, la Petite Bourre et le Chalet. Au départ de la Combe Simon (Cerniébaud), 5 pistes seront ouvertes : le Touparon, la Plaine des Pins, la Plaine Froide, la Combe Simon et la Piste débutant.  La liaison entre Cerniébaud et La Bourre est également ouverte.

La neige a recouvert les prairies du Haut-Doubs. Des conditions qui permettent l’ouverture de certaines pistes pour la pratique du ski nordique. C’est le cas dans le secteur du Haut Saugeais Blanc – Hauterive La Fresse, où une quinzaine de kilomètres ont été tracés. L’ensemble du domaine a été préparé à la dameuse hier. L’accès et libre. Caisse et location sont fermées.

L’été joue les prolongations. Ce qui assure encore de belles périodes ensoleillées. C’est d’ailleurs le cas actuellement. Ainsi, ce mercredi, jour des enfants, les Bisontins et tous ceux qui vivent durant l’année scolaire dans la cité comtoise, comme les lycéens et les étudiants, ont choisi de profiter de cette belle journée.

On est donc venu entre amis ou en famille se prélasser dans les jardins et parc de la ville. L’ambiance est festive, décontracté et bon enfant. Alors que certains parfont leur bronzage de l’été, d’autres pique-niquent , échangent,, discutent, profitent du paysage, lisent, jouent à des jeux de société ou font du sport.

 Tout le monde espère que Dame Météo gardera sa bonne humeur le plus longtemps possible. Elle le doit bien, après ces nombreux caprices estivaux.

Le reportage de la rédaction

Après une précédente édition chamboulée en raison de la pandémie, l’édition 2021 de livres dans la boucle s’annonce presque normale. Certes le pass sanitaire et l’application des gestes barrières restent d’actualité, tout comme les inscriptions aux rencontres, mais le public aura accès à un espace dédié aux dédicaces et à la rentrée littéraire sur la place de la Révolution, au centre-ville de Besançon.

L’évènement qui se déroulera les 17, 18 et 19 septembre prochains accueillera 200 auteurs et proposera 70 rencontres, sous forme de lecture, spectacle et concert. 24 classes et dix médiathèques de l’agglomération bisontine accueilleront des auteurs jeunesse. Cette année, la présidence de l’évènement est assurée par la jeune poétesse Cécile Coulon.

Un dispositif adapté

Contrairement à l’an dernier où la manifestation s’était déclinée sur trois week-ends, cette année, un seul concentrera les nombreux évènements prévus. Un village, constitué de cinq petits chapiteaux accueillera une vingtaine d’auteurs chacun. Ces derniers auront l’occasion de présenter leurs derniers ouvrages et d’échanger avec leurs lecteurs ou futurs lecteurs. En parallèle, le public ira à la rencontre des auteurs de bande dessinée au Scénacle. Les auteurs de la littérature jeunesse occuperont le Musée des Beaux-Arts. Quant à l’espace Grammont, il sera dédié à l’édition régionale. Comme chaque saison, des nouveautés seront proposées : lecture en plein air autour des cinq éléments dans la cour de l’hôpital Saint-Jacques par des comédiens, cycle de rencontres autour des faits divers, … .

Infos pratiques

Pour réserver sa place aux rencontres organisées : livredanslaboucle.fr ou par téléphone : 03.81.87.86.75 de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h.

 

L'interview de la rédaction / Anne Vignot

Alors que la saison estivale va se prolonger encore un peu – le mois de septembre assurant encore de belles journées, l’office de tourisme du Haut-Doubs tire déjà un premier bilan et envisage l’avenir.

Alors que le territoire ne cesse de communiquer, et à juste titre sur la beauté de ses paysages, ses grands espaces verts et ses activités de pleine nature, les élus veulent aller encore plus loin. Le résultat d’une enquête, menée tout au long de l’été,  leur donne de précieuses informations en la matière. « Nous la dévoilerons en septembre prochain, mais d’ores et déjà, nous savons que l’identité du Haut-Doubs est un axe très intéressant » explique Sébastien Populaire, l’élu qui préside l’office du tourisme du pays du Haut-Doubs.

La prolongation de l’été indien

Si Mr Populaire affiche une mine contrastée lorsqu’il dresse le bilan de cette saison estivale dans le Haut-Doubs, il espère qu’une autre clientèle, composée de retraités et de familles avec des enfants en bas âge, confirmera sa présence sur le territoire durant le mois de septembre. Il est vrai qu’avant les premiers signes de l’hiver, ce mois assure de belles périodes ensoleillées, qui permettent encore de profiter un peu des installations et de l’ambiance estivale. Conscients de cet atout, les élus se sont emparés de ce sujet. En collaboration avec le syndicat du Mont d’Or, ils réfléchissent à  la mise en place d’animations en lien avec le fameux et célèbre fromage de notre montagne. Dans la logique de jouer la carte de l’identité locale, le Mont d’Or est un formidable produit d’appel.

Quel bilan estival ?

Sébastien populaire dresse un bilan « correct », sans plus. L’euphorie de l’été dernier ne s’est pas confirmée. La météo très pluvieuse de juillet et la situation sanitaire, avec notamment la mise en place du pass sanitaire, ont sans doute contribué à cette baisse de fréquentation. Parmi les bonnes nouvelles de cet été 2021, la provenance des estivants. « Cette année, on est venu d’un peu plus loin » explique l’élu. Ainsi, des Bretons, des Normands et des habitants du Grand Est ont posé leurs valises dans le Haut-Doubs. Autre signe de satisfaction, le retour, encore timide certes, des visiteurs étrangers. Quelques allemands, belges et suisses étaient présents en juillet et août à Métabief et ailleurs. Concernant la durée des séjours, il semblerait qu’elle s’allonge. Il n’est pas rare que des familles restent deux à trois semaines chez nous pour mieux apprécier les nombreuses richesses de ce territoire de vie que l’on aime tant.

L'interview de la rédaction : Sébastien Populaire

Vital été vit ses derniers instants. Lancée le 7 juillet dernier, l’édition 2021 de cette manifestation bisontine familiale et populaire touche à sa fin. Le 21 août, demain, elle fermera ses portes, avant un probable  retour l’été prochain.

Pour l’heure, difficile de tirer un bilan définitif. La Ville se laisse encore une quinzaine de jours avant de le faire. Cette année, en raison des travaux menés à la Malcombe, il a été pris la décision d’organiser l’évènement sur deux sites différents : à Planoise  et en forêt de Chailluz. Cette année de nouvelles animations ont été proposées également, comme par exemple dans les domaines de l’environnement et du sport santé. Par ailleurs, des interventions thématiques ont vu le jour. Ce qui a donné naissance à des initiations à la pratique de l’escalade, l’équitation et les activités nautiques.   Lors de ces six semaines d’animation, ce sont environ 400 personnes, des enfants et leurs accompagnateurs, qui ont fait le déplacement sur les deux plus grands sites d’accueil.

Des vacances pour tous

Tout le monde n’a pas la chance de pouvoir partir en vacances. C’est la raison pour laquelle, ces animations estivales sont importantes. La Ville entend bien continuer à les proposer. « L’objectif est d’accompagner tous ces enfants qui ne quittent pas Besançon. C’est une démarche très positive et intéressante, qui répond aux besoins et aux attentes des familles » explique André Terzo, conseiller municipal, délégué à l’animation sportive. D’ici quelques semaines, une évaluation de l’événement sera effectuée par le service des sports. Elle permettra de porter une réflexion pertinente sur la prestation proposée et d’en tirer des conclusions. L’apport de nouvelles disciplines semble plaire aux Bisontins.  

L'interview de la rédaction : André Terzo, conseiller municipal, délégué à l’animation sportive.

Inscriptions à distance

La Ville de Besançon se félicite également de la mise en place d’un nouvel outil numérique « sports à Besançon », qui a permis aux participants d’anticiper leur inscription à certaines activités. Car, oui, cette année, Covid-19 oblige, il a fallu assurer la sécurité sanitaire des visiteurs. D’où la mise en place d’un système d’inscription à distance, permettant ainsi de respecter les jauges instaurées.